Dangerous World Tour

Dangerous World Tour
Description de cette image, également commentée ci-après
Michael Jackson interprétant Human Nature le 6 juillet 1992 à Monza (Italie).
Tournée par Michael Jackson
Album promu Dangerous
Date de début à Munich, Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Date de fin à Mexico, Drapeau du Mexique Mexique
Durée 17 mois
Titres voir programme
Nb. de concerts 69 au total
40 en Europe
18 en Asie
11 en Amérique du Nord (Mexique) et du Sud
Pays visités 26

Tournées par Michael Jackson

Le Dangerous World Tour est une tournée mondiale de Michael Jackson qui a commencé le à Munich et s'est terminée le à Mexico[1]. Trois ans après le triomphe du Bad World Tour, l'artiste entame sa deuxième tournée en solo qui le transporte aux quatre coins du monde à la suite de la sortie de son album Dangerous sorti en 1991. Elle sera également un grand succès et réunira près de quatre millions de personnes lors de 69 concerts, faisant d'elle une des plus grosses tournées en termes d'audience des années 1990. Le plus grand concert fut donné le 17 octobre 1993 au Morumbi Stadium de São Paulo (Brésil) devant 140 000 personnes.

En France, Michael Jackson a donné le plus grand concert européen de la tournée le 13 septembre 1992 à Paris (hippodrome de Vincennes) devant 85 000 personnes. Trois jours plus tard, cela a été au tour de Toulouse (Stadium de Toulouse) de voir débarquer le Dangerous World Tour. Le chanteur s'est également arrêté en Belgique (Werchter, festival Rock Werchter) et en Suisse (Lausanne, stade Olympique de la Pontaise).

L'artiste a achevé son tour de chant avec cinq concerts gigantesques au stade Azteca de Mexico, avec environ 100 000 spectateurs pour chacune des cinq représentations. Néanmoins, la fin de la tournée a été assez chaotique : des concerts ont été annulés ou reportés en raison de problèmes de santé du chanteur (principalement des problèmes de déshydratation) et, à partir du 17 août 1993, des accusations d'abus sexuel sur mineur visant le chanteur éclatèrent (affaire Chandler). Une fois la tournée finie, Michael Jackson, épuisé, fit en Angleterre une cure de désintoxication rendue nécessaire par sa dépendance aux calmants.

Tous les bénéfices du Dangerous World Tour ont été versés à des organisations caritatives, dont celle de Michael Jackson, la Heal The World Foundation, créée à la suite de la tournée.

MédiasModifier

Jackson a vendu les droits de diffusion de son concert de Bucarest en Roumanie à la chaîne de télévision HBO pour 21 millions de dollars US. Ce fut à l'époque le plus gros contrat conclu pour ce genre d'évènement. En octobre 1992, quand le concert a été diffusé dans 61 pays, des records d'audience télévisuelle pour ce type de programme ont été battus. En 2004 et 2005, le concert a fait l'objet d'une sortie en DVD sous le titre Live in Bucharest: The Dangerous Tour. Le , en hommage à Michael Jackson à la suite de son décès, TF1 diffuse ce concert. Programmé en troisième partie de soirée, le concert a réuni 1,45 million de téléspectateurs de h 10 à h 20 du matin.

Par ailleurs, divers enregistrements de concerts réalisés lors de la tournée existent également sur le web et sont disponibles sur certains sites d'hébergement de vidéos tels que Youtube.

Faits diversModifier

  • Michael Jackson annonça la tournée, en partenariat avec Pepsi, lors d'une conférence de presse en février 1992 au Radio City Music Hall de New York[2].
  • Michael Jackson ne chanta pas dans son pays pour cette tournée. En revanche, il visita des pays qui n'avaient encore jamais reçu la visite d'une telle vedette occidentale.
  • Lors du concert à Francfort le 28 août 1992, Michael Jackson a failli être rejoint par un spectateur qui avait réussi à arriver sur la scène mais la sécurité et les danseurs l'ont rattrapé à temps.
  • Le 16 septembre 1992 c'est la première fois pendant un concert, celui de Toulouse, que le titre In the Closet fut joué comme interlude musical.
  • Les titres Rock With You, Remember the Time et In the Closet ont été répétés pour la tournée mais ont finalement été retirés en raison d'une contrainte de temps. La princesse Stéphanie de Monaco, qui était la « Mystery Girl » de la chanson, était présente à ce concert.
  • Le , à Tokyo, le guitariste Slash a fait une apparition surprise pour la chanson Black Or White.
  • Le 31 janvier 1993, Michael Jackson assura le spectacle de la mi-temps du Super Bowl XXVII au Rose Bowl Stadium de Pasadena, Californie. Il interpréta à cette occasion quelques-unes des chansons de la tournée (Jam[3], Billie Jean, Black or White et Heal the World).
  • Lors du concert à Moscou le 5 septembre 1993, Michael a eu deux problèmes. Il a perdu ses lunettes en tournant trop violemment la tête au début de Jam. De plus, le sol était trop glissant et des techniciens ont dû essuyer la scène. Michael en a profité pour faire deux petites glissades. C'est également lors de son passage dans la capitale russe qu'il commença l'écriture de ce qui deviendra la chanson Stranger in Moscow.

ProgrammeModifier

Liste des concertsModifier

No. Date Ville Pays Lieu Audience
Première partie (1992)
Europe
1 27 juin 1992 Munich   Allemagne Olympic Stadium 72 000
2 30 juin 1992 Rotterdam   Pays-Bas Feyenoord Stadium 46 000
3 1er juillet 1992 46 000
4 4 juillet 1992 Rome   Italie Flaminio Stadium 36 000
5 6 juillet 1992 Monza Brianteo Stadium 46 000
6 7 juillet 1992 46 000
7 11 juillet 1992 Cologne   Allemagne Mungersdorfer Stadium 65 000
8 15 juillet 1992 Oslo   Norvège Valle Hovin Stadium 35 000
9 17 juillet 1992 Stockholm   Suède Olympic Stadium 53 000
10 18 juillet 1992 53 000
11 20 juillet 1992 Copenhague   Danemark Gentofte Stadium 30 000
12 22 juillet 1992 Werchter   Belgique Rock Werchter (festival) 40 000
13 25 juillet 1992 Dublin   Irlande Lansdowne Road 40 000
14 30 juillet 1992 Londres   Royaume-Uni/  Angleterre Wembley Stadium 72 000
15 31 juillet 1992 72 000
16 5 août 1992 Cardiff   Royaume-Uni/  Pays de Galles Cardiff Arms Park 50 000
17 8 août 1992 Bremen   Allemagne Weser Stadium 45 000
18 10 août 1992 Hambourg Volkspark 51 000
19 13 août 1992 Hamelin Weserbergland Stadium 25 000
20 16 août 1992 Leeds   Royaume-Uni/  Angleterre Roundhay Park 60 000
21 18 août 1992 Glasgow   Royaume-Uni/  Écosse The Haugh 65 000
22 20 août 1992 Londres   Royaume-Uni/  Angleterre Wembley Stadium 72 000
23 22 août 1992 72 000
24 23 août 1992 72 000
25 26 août 1992 Vienne   Autriche Prater Stadium 50 000
26 28 août 1992 Francfort   Allemagne Waldstadion 60 000
27 30 août 1992 Ludwigshafen Südweststadion 32 000
28 2 septembre 1992 Bayreuth Volks Stadium 32 000
29 4 septembre 1992 Berlin Jahn Stadium 35 000
30 8 septembre 1992 Lausanne   Suisse La Pontaise 47 000
31 13 septembre 1992 Paris   France Hippodrome de Vincennes 85 000
32 16 septembre 1992 Toulouse Stadium Municipal 40 000
33 18 septembre 1992 Barcelone   Espagne Olympic Stadium 42 000
34 21 septembre 1992 Oviedo Football Stadium 25 000
35 23 septembre 1992 Madrid Vincent Calderon Stadium 40 000
36 26 septembre 1992 Lisbonne   Portugal Jose Alvalade Stadium 64 000
37 1er octobre 1992 Bucarest   Roumanie Stade Lia Manoliu 70 000
Asie
38 12 décembre 1992 Tokyo   Japon Tokyo Dome 45 000
39 14 décembre 1992 45 000
40 17 décembre 1992 45 000
41 19 décembre 1992 45 000
42 22 décembre 1992 45 000
43 24 décembre 1992 45 000
44 30 décembre 1992 45 000
45 31 décembre 1992 45 000
2e partie (1993)
Europe et Asie
46 24 août 1993 Bangkok   Thaïlande Stade Suphachalasai 70 000
47 27 août 1993 70 000
48 29 août 1993 Singapour   Singapour National Stadium 47 000
49 1er septembre 1993 47 000
50 4 septembre 1993 Taipei   Taïwan Stadium municipal de Taipei 40 000
51 6 septembre 1993 40 000
52 10 septembre 1993 Fukuoka   Japon Fukuoka Dome 30 000
53 11 septembre 1993 30 000
54 15 septembre 1993 Moscou   Russie Stade Loujniki 50 000
55 19 septembre 1993 Tel Aviv   Israël Parc Hayarkon 80 000
56 21 septembre 1993 100 000
57 23 septembre 1993 Istanbul   Turquie Stade Inönü 48 000
58 26 septembre 1993 Tenerife   Îles Canaries (  Espagne) Muelle de Santa Cruz de Tenerife 20 000
Amérique du Nord / Amérique du Sud
59 8 octobre 1993 Buenos Aires   Argentine Monumental Stadium 100 000
60 10 octobre 1993 100 000
61 12 octobre 1993 100 000
62 15 octobre 1993 São Paulo   Brésil Morumbi Stadium 110 000
63 17 octobre 1993 140 000
64 23 octobre 1993 Santiago   Chili National Stadium 65 000
65 29 octobre 1993 Mexico   Mexique Azteca Stadium 100 000
66 31 octobre 1993 100 000
67 7 novembre 1993 100 000
68 9 novembre 1993 100 000
69 11 novembre 1993 100 000

Les concerts prévus mais annulés ou reportésModifier

Équipe musicaleModifier

Artiste principalModifier

  • Michael Jackson : chanteur, danseur, chorégraphe, directeur artistique

GroupeModifier

ChoristesModifier

DanseursModifier

  • LaVelle Smith
  • Damon Navandi
  • Patrik Nebeski
  • Randy Allaire
  • Eddie Garcia
  • Michelle Berube
  • Yuko Sumida
  • Jamie King
  • Bruno Falcon
  • Travis Payne

Équipe techniqueModifier

  • Directeur exécutif : MJJ Productions
  • Chorégraphe : Michael Jackson, Travis Payne & Lavelle Smith
  • Décors : Kenny Ortega et Tom McPhillips
  • Lumière : Peter Morse
  • Directeur de la sécurité : Bill Bray
  • Costumes : Dennis Tompkins et Michael Bush
  • Coiffures et maquillages : Karen Faye
  • Manageur : Gallin Morey Associates

Artistes en première partieModifier

Tour Souvenir PackModifier

A l'occasion de la tournée, un coffret « Tour Souvenir Pack » en édition limitée a été commercialisé en 1992. Il s'agit de quatre « picture CD » contenant trois titres pour chaque disque[5] :

Au Japon, c'est une version quelque peu différente qui a été commercialisée la même année :

Notes et référencesModifier

  1. Le 16 juillet 1996, juste avant le HIStory World Tour, Michael Jackson donne un concert à Bandar Seri Begawan, au Brunei, à l'occasion des 50 ans du sultan Hassanal Bolkiah. Ce concert n'est pas inclus officiellement dans le Dangerous World Tour, car réalisé trois ans après son achèvement, mais reprend la programmation et la mise en scène de celui-ci.
  2. Extrait du livret de Michael Jackson: The Ultimate Collection (2004), p.45.
  3. Avec en intro les premières notes de Why You Wanna Trip On Me.
  4. a et b Titre retiré de la liste après le concert à Oslo puis reprogrammé pour les quatre premiers spectacles à Tokyo.
  5. Un pour chaque album solo du chanteur avec l'image de la pochette originale imprimée sur la face externe du CD.
  6. Une photo de l'artiste est imprimée pour ce CD.