Hippodrome de Vincennes

Hippodrome de Vincennes
Image illustrative de l’article Hippodrome de Vincennes
Généralités
Adresse Route de la Ferme
75012 Paris
Drapeau de la France France
Coordonnées 48° 49′ 27″ nord, 2° 27′ 01″ est
Construction et ouverture
Début construction 1863
Extension 1983
Utilisation
Courses notables Prix d'Amérique
Équipement
Tribunes 35000
Géolocalisation sur la carte : France
(Voir situation sur carte : France)
Hippodrome de Vincennes
Géolocalisation sur la carte : Île-de-France
(Voir situation sur carte : Île-de-France)
Hippodrome de Vincennes
Géolocalisation sur la carte : bois de Vincennes
(Voir situation sur carte : bois de Vincennes)
Hippodrome de Vincennes

L'hippodrome de Vincennes (nom d'enseigne Vincennes Hippodrome de Paris) est un hippodrome situé à Paris, dans le 12e arrondissement, dans le bois de Vincennes. Inauguré en mars 1863, il est consacré aux courses hippiques, en particulier au trot, attelé ou monté.

L'hippodrome de Vincennes accueille chaque année 153 réunions pour 1 255 courses[1], notamment son meeting d'hiver et ses nocturnes.

Par la qualité de sa piste cendrée, les commodités d'accueil aussi bien pour les trotteurs, les chevaux (150 boxes) et spectateurs (capacité de 35 000) et la tenue de courses prestigieuses comme le Grand Prix de France et le Grand Prix d'Amérique; il est souvent considéré comme le « temple du trot » en France.

HistoriqueModifier

L'hippodrome de Vincennes est créé en 1863[2].

Le [3] a lieu l'inauguration à Vincennes de l'hippodrome du plateau de Gravelle, premier champ de courses pour trotteurs en région parisienne[4]. Un bail est accordé à la Société d'encouragement pour l'amélioration du cheval français de demi-sang par la municipalité[4]. À l'époque on y court au trot et au galop.

Très abîmé par les combats de la guerre franco-prussienne de 1870-1871, l'hippodrome de Vincennes connaît de nombreuses rénovations en 1879.

Le premier meeting d'hiver à Vincennes est créé en 1906. L'objectif est alors d'augmenter le nombre de réunions au trot. Le nombre de journées de courses ne cessera d'augmenter, passant de 10 en 1905 à 38 en 1910 et 68 en 1925.

L'épreuve reine du programme de l'hippodrome voit le jour en 1920 : le prix d'Amérique. Le trot connaissant un grand succès, les courses d'obstacles disparaissent du programme en 1934.

Le , les premières courses en nocturne ont lieu, à l'initiative de René Ballière. Une course porte désormais son nom, le prix René-Ballière.

Entre 1976 et 1983, les tribunes (206 mètres de long par 65 mètres de large, abritant trois restaurants panoramiques et une restauration rapide) et les écuries sont rénovées en profondeur par l'architecte Philippe Monnin.

S'étendant sur 42 hectares, l'hippodrome comprend une piste cendrée de 1 975 m (avec une montée et une descente) et une seconde de 1 325 m, réservée aux courses nocturnes.

Les courses majeures de l'hippodromeModifier

 
Les pistes de l'hippodrome

Trot atteléModifier

Trot montéModifier

 
Course de trot monté à Vincennes

Les recordsModifier

Au cinémaModifier

Concerts principauxModifier

Autre usageModifier

Le meeting aérien « Paris Air Folies », a été organisé en , consacré au sports et loisirs aériens, avec des démonstrations d'ULM, des parachutistes, des aérostats (montgolfières et dirigeables, comme le ballon musculaire Zeppy), des cerfs-volants et de l'aéromodélisme. Étaient egalement présentés en survol de l'hippodrome la patrouille Martini, le Hurel Dubois HD-34 ou encore le Concorde, qui a fait un crochet par Vincennes, ayant décollé de Roissy pour son vol quotidien.

Notes et référencesModifier

  1. [1], sur hippodrome-france.com.
  2. « Le nouvel hippodrome de Vincennes », Le Constitutionnel du 24 mars 1863 sur Gallica
  3. La France chevaline du 11 septembre 1879 sur Gallica
  4. a et b Le Sport du 10 septembre 1879 sur Gallica
  5. a et b Isabelle Blondel, Olivier Delacroix, Alice Develex, Nicolas d'Estienne d'Orves, Bertrand Guyard, Colette Monsat, Marie-Noëlle Tranchant et Florence Virerron, « Si le Paname d'Audiard m'était conté », Le Figaroscope, semaine du 10 au 16 mai 2017, pages 8-10.

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :