Ouvrir le menu principal

Commune

division administrative
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Commune (homonymie).

Dans certains pays, une commune est une circonscription territoriale pouvant correspondre à une ville, à un bourg avec ses villages et hameaux ou à un groupe de villages. Dans la plupart des cas, la commune constitue la plus petite subdivision administrative. Elle est souvent dirigée par un maire ou bourgmestre.

Sommaire

Liste par paysModifier

Communes du monde
Pays Article français [nom local] Subdivision de Nombre (date)
  Algérie Commune (Algérie) Baladia (بلدية) arrondissement (Daira دائرة) 1541 (2012)
  Allemagne Commune (Allemagne) [Gemeinde] arrondissement (Kreis), qui dépend lui-même d'un Land (État fédéré). 11 054 (2017)
  Autriche Commune (Autriche) [Gemeinde] districts qui dépend lui-même d'un Land 2 381
  Belgique Commune (Belgique) [commune], [gemeente], [Gemeinde] province, qui est sous la tutelle d'une région. 589 (1983)
  Cameroun Commune (Cameroun) 360 (2013)
  République centrafricaine Commune (Centrafrique) [Akete kodoro ayeke], [commune] 7 régions divisées en 16 préfectures. 176 (2012)
  Chili Commune (Chili) [comuna] 54 provinces (provincias) 346 (2010)
  République démocratique du Congo Commune (République démocratique du Congo), [commune], en milieu urbain ; [territoire] en milieu rural. En province, la commune est une subdivision sans personnalité juridique des villes 24 (Kinshasa)
  Côte d'Ivoire Commune (Côte d'Ivoire) [commune], correspondant généralement à un territoire constitué de quartiers ou de villages. 197 (2012)
  Danemark Commune (Danemark) [kommune] région 98 (2007)
  Espagne Commune (Espagne) [municipio] province 8 117
  Estonie Commune (Estonie) (et) omavalitsus ? ?
  Îles Féroé Commune (îles Féroé)
  France Commune (France) [commune] (dirigée par une municipalité élue) Département (l’arrondissement est une subdivision administrative intermédiaire entre la commune et le département, mais n'est pas une collectivité territoriale) 35 416 (2017)
  Hongrie Commune (Hongrie)
  Indonésie Desa et kelurahan Kecamatan
  Italie Commune (Italie) [comune] province (provincia) 8092 (2012)
  Luxembourg Commune (Luxembourg) [commune] canton 102 (2018)
  Madagascar kaominina [kaominina] département 1395
  Mali [commune] [commune] cercle 703
  Maroc Commune (Maroc) [commune] préfecture ou province, qui sont respectivement des subdivisions à dominante urbaine ou rurale de la région 1 538[1]
  Norvège Commune (Norvège) [kommune] fylke
  Pays-Bas Commune (Pays-Bas) [gemeente] province (provincie) 388 (2017)
  Pologne Gmina [Gmina] (pluriel = gminy) powiat 2478 (2004)
  Roumanie Commune (Roumanie) [comuna], une unité administrative et économique. Elle peut contenir un ou plusieurs villages et est conduite par un maire. județ au même titre que les villes et les municipalités. 2686
  Sénégal Commune (Sénégal) 14 régions subdivisées en 45 départements 552 (2014)
  Slovaquie Commune (Slovaquie)
  Suède Commune (Suède) [kommun] comté (län) 290 (2004)
  Suisse Commune (Suisse) (de) Gemeinde, (fr) commune, (it) comune, (ru) vischnanca canton 2222 (2018)
  République tchèque Commune (République tchèque) (cs) obec district (okres), qui dépend lui-même d'une région (kraj). 6259 (2016)

ÉtymologieModifier

Le substantif féminin[2],[3],[4],[5] commune (prononcé [kɔmyn][3],[4]) est issu du latin vulgaire communia[2],[3],[5] (« communauté de gens »), pluriel[3],[5] neutre substantivé[3] de l'adjectif communis[3],[5] (« commun »[5]), pris comme substantif féminin singulier[3].

En français, commune est attesté au XIIe siècle[2] : d'après le Trésor de la langue française informatisé, sa plus ancienne occurrence connue se trouve dans l'Histoire des Anglais de Geoffroy Gaimar[3].

HistoireModifier

Au Moyen Âge, le terme commune désigne les villes auxquelles sont accordées un ensemble de franchises politiques, juridiques et civiles par leur seigneur. Les communes prennent un développement particulier dans les Flandres où leur pouvoir est symbolisé par les beffrois qui conservent les chartes communales, elles deviennent parfois de véritables cité-états indépendantes et puissantes aux mains des oligarchies locales comme à Bruges, Gand, Tournai, Ypres, Arras entre autres. Certaines communes s'assemblèrent selon des intérêts communs, ce fut notamment le cas de la Ligue Hanséatique qui groupait un grand nombre de communes commerçantes germaniques, comme Lübeck, Cologne, Dantzig, qui ont dominé économiquement et militairement toute la mer du Nord et la mer Baltique durant plusieurs siècles. À la même époque le développement des communes a aussi été très important dans le Nord de l'Italie où, quoique faisant théoriquement partie du Saint-Empire romain germanique, des communes étaient de facto indépendantes et contrôlaient la campagne environnante. Par la suite, certaines communes italiennes disparurent, annexées par leurs voisines, d'autres s'étendirent et devinrent des États, républicains comme Gênes et Venise ; ou monarchiques comme le duché de Milan ou le duché de Florence qui deviendra le grand-duché de Toscane[6].

En France, la Commune de Paris est le nom donné à deux gouvernements révolutionnaires parisiens, en France, en 1792 et 1871.

En Chine, de 1958 à 1982, les communes populaires étaient une subdivision administrative dans les zones rurales.

Notes et référencesModifier

  1. « Répartition géographique de la population d’après les données du recensement général de la population et de l'habitat de 2014 », sur Haut-Commissariat au plan (consulté le 2 janvier 2017)
  2. a b et c « Commune », dans le Dictionnaire de l'Académie française, sur Centre national de ressources textuelles et lexicales [consulté le 10 décembre 2016].
  3. a b c d e f g et h Définitions lexicographiques et étymologiques de « commune » du Trésor de la langue française informatisé, sur le site du Centre national de ressources textuelles et lexicales [consulté le 10 décembre 2010].
  4. a et b Entrée « commune », dans Émile Littré, Dictionnaire de la langue française, t. 3 : A – C, Paris, Hachette, , LIX-944 p., gr. in-4o (notice BnF no FRBNF30824717, lire en ligne [fac-similé]), p. 690 (lire en ligne [fac-similé]) [consulté le 10 décembre 2016].
  5. a b c d et e Entrée « commune », sur Dictionnaires de français [en ligne]', Larousse [consulté le 10 décembre 2016].
  6. L'Art gothique, éditions H.F. Ullmann, sous la direction de Rolf Toman


BibliographieModifier

  • Jean Condou, L'administration communale à travers le monde, 1970

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexesModifier