Ouvrir le menu principal

Régions de la République tchèque

région de la République tchèque
Emplacement des régions tchèques.

La République tchèque est un pays issu de la division de l’ancienne Tchécoslovaquie. La Tchécoslovaquie était autrefois divisée en dix régions : sept régions tchèques (cinq régions de Bohême et deux de Moravie) et trois régions slovaques.

Aujourd’hui, la République tchèque est subdivisée en treize régions administratives (sing. kraj, pl. kraje) qui constituent également, depuis le , des collectivités territoriales, avec une assemblée et un exécutif élus. La ville-capitale (Prague), une quatorzième région, a un statut spécial.

Sept anciennes régions tchèquesModifier

Les cinq anciennes régions de Bohême étaient la Bohême du Nord, la Bohême Occidentale, la Bohême Centrale, la Bohême Orientale et la Bohême du Sud.

La Moravie était scindée entre la Moravie du Nord et la Moravie du Sud.

Quatorze régions actuellesModifier

La République tchèque est subdivisée en quatorze entités de premier niveau, toutes identifiées par un code dans la norme ISO 3166-2:CZ.

La ville-capitale de Prague (Hlavní město Praha) est une subdivision administrative de premier niveau mais n’a pas le statut de région (kraj).

Blason Région Chef-lieu Population Surface (km2)
  Prague* (Hlavní město Praha) Prague 1 176 592 496
  Bohême-du-Sud (Jihočeský kraj) České Budějovice 626 870 10 057
  Moravie-du-Sud (Jihomoravský kraj) Brno 1 130 620 7 067
  Karlovy Vary (Karlovarský kraj) Karlovy Vary 304 644 3 315
  Hradec Králové (Královéhradecký kraj) Hradec Králové 547 903 4 758
  Liberec (Liberecký kraj) Liberec 428 291 3 163
  Moravie-Silésie (Moravskoslezský kraj) Ostrava 1 251 883 5 535
  Olomouc (Olomoucký kraj) Olomouc 639 033 5 159
  Pardubice (Pardubický kraj) Pardubice 505 584 4 519
  Pilsen (Plzeňský kraj) Pilsen 550 369 7 561
  Bohême-Centrale (Středočeský kraj) Prague 1 150 040 11 014
  Ústí nad Labem (Ústecký kraj) Ústí nad Labem 823 020 5 335
  Vysočina (Kraj Vysočina) Jihlava 510 032 6 926
  Zlín (Zlínský kraj) Zlín 590 484 3 964

Il s'agit de régions administratives et non historiques. De fait, elles ne respectent pas toujours les frontières anciennes.

Sept régions sont situées entièrement en Bohême : la Bohême-Centrale (Středočeský kraj), la région de Karlovy Vary (Karlovarský kraj) (plus connue sous le nom de Carlsbad), la région de Hradec Králové (Královéhradecký kraj), la région de Liberec (Liberecký kraj), la région de Plzeň (Plzeňský kraj) et la région d’Ústí nad Labem (Ústecký kraj).

Trois régions se situent à cheval entre la Bohême et la Moravie : la Bohême-du-Sud (Jihočeský kraj), la région de Pardubice (Pardubický kraj) et la région de Vysočina (Kraj Vysočina ou Vysočina).

Deux régions sont situées entièrement en Moravie : la région de Moravie-du-Sud (Jihomoravský kraj) et la région de Zlín (Zlínský kraj).

Enfin deux régions se situent à cheval entre la Moravie et la Silésie (Silésie tchèque)[1] : la région de Moravie-Silésie (Moravskoslezský kraj) et la région d’Olomouc (Olomoucký kraj).

Régions NUTSModifier

 
Régions NUTS 2 de la République tchèque.
 
Régions NUTS 3 de la République tchèque.

Le découpage lié à la nomenclature des unités territoriales statistiques (NUTS) de l'Union européenne a donné naissance à des regroupements régionaux à usage statistique et administratif.

NUTS 1 Code NUTS 2 Code NUTS 3 Code
République tchèque CZ0 Praha (Prague) CZ01 Prague CZ010
Střední Čechy (Bohême centrale) CZ02 Bohême centrale CZ020
Jihozápad (Sud-ouest) CZ03 Bohême-du-Sud CZ031
Région de Plzeň CZ032
Severozápad (Nord-ouest) CZ04 Région de Karlovy Vary CZ041
Région d'Ústí nad Labem CZ042
Severovýchod (Nord-est) CZ05 Région de Liberec CZ051
Région de Hradec Králové CZ052
Région de Pardubice CZ053
Jihovýchod (Sud-est) CZ06 Région de Vysočina CZ063
Région de Moravie du Sud CZ064
Střední Morava (Moravie centrale) CZ07 Région d'Olomouc CZ071
Région de Zlín CZ072
Moravskoslezsko CZ08 Moravie-Silésie CZ080

Notes et référencesModifier

  1. Les anciens pays de la couronne de Bohême, Moravie et Silésie autrichienne, ont fusionné dans les années 1920 en un pays commun, pays de Moravie-Silésie (« Zeme moravskoslezska »). En 1960, avec la création des 10 régions tchécoslovaques, la Silésie tchèque n'avait plus droit de cité. Oubli réparé, puisque la plus grande partie de la Silésie tchèque est incluse dans la région de Moravie-Silésie, région dont elle constitue les trois quarts. Elle a même failli s'appeler Silésie-Moravie.