Régions du Sénégal

Régions du Sénégal
Régions du Sénégal
Administration
Pays Drapeau du Sénégal Sénégal
Type région (circonscription administrative et collectivité locale)
Division inférieure département (circonscription administrative) ; ou
commune (collectivité locale)
Nombre de subdivisions 14 (2008)
Création 1960
Localisation
Localisation de Régions du Sénégal
Régions du Sénégal (2008)

Les régions du Sénégal sont des collectivités locales du Sénégal, au même titre que les communes (et jusqu'en 2013 les communes d'arrondissement et les communautés rurales qui ont été érigées en communes avec un conseil élu ; les 5 anciennes communes-villes auparavant divisées en communes d'arrondissement ne sont plus des collectivités mais des arrondissements ou départements et élisent encore un maire dans le cadre d'une coopération intercommunale) – contrairement aux villages, aux arrondissements et aux départements qui sont des circonscriptions administratives ou électorales au sein des collectivités locales. Elles constituent le plus haut niveau des subdivisions du Sénégal.

Elles sont au nombre de 14 depuis 2008.

Les dernières élections régionales ont eu lieu le , en même temps que les élections rurales et municipales.

Organisation territorialeModifier

Elles sont actuellement au nombre de 14, depuis la création de la région de Matam en 2001 et de celle de trois nouvelles régions en 2008 : Kaffrine au centre, Kédougou au sud-est et Sédhiou au sud, en Casamance[1].

Superficie et populationModifier

Les quatorze régions sénégalaises :

Nom de
région
Codes Superficie Population
ANSD
(2009)
ISO
3166-2
(km2) 2013[2] 2018[3]
Dakar 01 SN-DK 547 3 137 196 3 630 323
Ziguinchor 02 SN-ZG 7 352 549 151 641 253
Diourbel 03 SN-DB 4 824 1 497 455 1 746 492
Saint-Louis 04 SN-SL 19 241 908 942 1 036 003
Tambacounda 05 SN-TC 42 364 681 310 812 075
Kaolack 06 SN-KL 5 357 960 875 1 120 402
Thiès 07 SN-TH 6 670 1 788 864 2 049 765
Louga 08 SN-LG 24 889 874 193 1 004 398
Fatick 09 SN-FK 6 849 835 352 841 298
Kolda 10 SN-KD 13 771 714 392 772 068
Matam 11 SN-MT 29 445 562 539 680 087
Kaffrine 12 SN-KA 11 262 566 992 678 955
Kédougou 13 SN-KE 16 800 152 357 178 272
Sédhiou 14 SN-SE 7 341 452 944 534 646

HistoireModifier

 
Carte des 11 anciennes régions du Sénégal de 2002 à 2008.

Lors de l'indépendance de la France déclarée le (puis la sécession du Sénégal le de l'éphémère Fédération du Mali qui avait succédé en 1959 à l'Union du Sénégal avec l'ancien Soudan français), le Sénégal est divisé en sept régions[4], elles même subdivisées en 27 cercles regroupant 85 arrondissements. Les sept régions de 1960 sont les suivantes[5] :

En 1964, un décret substitue le département et le préfet au cercle et au commandant de cercle[6] mais ne modifie pas le découpage régional, les régions regroupant simplement des départements au lieu des anciens cercles et les départements conservant leur subdivision en arrondissements.

Le est créée une 8e région, la région de Louga avec pour chef-lieu Louga, par démembrement de la région de Diourbel.

La réforme administrative du , divise le Sénégal en 10 régions. Les anciennes régions du Cap Vert, du Sénégal oriental et du Fleuve prennent le nom de leur chef-lieu, respectivement Dakar (1re région), Tambacounda (5e région) et Thiès (7e région). L'ancienne 6e région du Siné-Saloum devient la région de Kaolack en séparant la 9e région de Fatick. L'ancienne 2e région de la Casamance devient la région de Ziguinchor en séparant la 10e région de Kolda. Chaque région est divisée en trois départements.

La 11e région, Matam, est créée le par démembrement de la 4e région de Saint-Louis.

La réforme administrative du , instaure trois nouvelles régions, en érigeant en régions les anciens départements de Kaffrine (12e région, séparée de celle de Kaolack), de Kédougou (13e région, séparée de celle de Tambacounda) et de Sédhiou (14e région, séparée celle de Ziguinchor) [7].

NotesModifier

  1. Texte voté par l'Assemblée nationale le [1] « Copie archivée » (version du 4 février 2008 sur l'Internet Archive)
  2. Recensement général 2013
  3. Population du Sénégal en 2018, rapport sur les projections démographiques réalisées par l’Agence nationale de la Statistique et de la Démographie (ANSD).
  4. Loi 60-15 du 13 janvier 1960
  5. Gwillim Law, Statoids, Regions of Senegal, 30 juin 2015
  6. Décret 64-282 du 3 avril 1964
  7. Le Soleil (cité par Xibar), Le Sénégal passe de 11 à 14 régions, 2 février 2008

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

BibliographieModifier

  : document utilisé comme source pour la rédaction de cet article.

  • (fr) Ba Boubacar, Agriculture et sécurité alimentaire au Sénégal. Paris, L'Harmattan, 2008, 350 p. Collection Études africaine, (ISBN 978-2-296-05903-0)
  • (fr) Ibrahima Diallo, Le droit des collectivités locales au Sénégal, Paris, L'Harmattan, 2007, 380 p. (ISBN 978-2-296-03770-0)
  • (fr) Djibril Diop, Décentralisation et gouvernance locale au Sénégal. Quelle pertinence pour le développement local ?, Paris, L'Harmattan, 2006, 268 p. (ISBN 2-296-00862-3)  
  • (fr) Laurence Porgès, Bibliographie des régions du Sénégal, Dakar, Ministère du Plan, 1967, 705 p. (Thèse de 3e cycle publiée)
  • (fr) Laurence Porgès, Bibliographie des régions du Sénégal. Complément pour la période des origines à 1965 et mise à jour 1966-1973, Paris, Mouton, 1977, 637 p.

Liens externesModifier