Chronologie des faits économiques et sociaux dans les années 1830

Années :
Décennies :
Siècles :
Millénaires :

Chronologie de l'économie

Années 1820 - Années 1830 - Années 1840

ÉvénementsModifier

  • 1830 :
    • Mars : les Règlements organiques de Moldavie et de Valachie séparent la terre en réserves exploitées directement par les propriétaires (un tiers de la terre) et en tenures réservées aux paysans moyennant douze jours de corvée par an. En Valachie, on assiste à d’importants défrichements de la part des paysans et au développement de la culture du blé. En Moldavie, l’exploitation se fait davantage sous la forme directe par l’intermédiaire d’un fermier, qui est souvent juif.
    • Extinction du dernier haut-fourneau à bois d’Angleterre.
    • Les manufactures dispersées, concurrencées par les manufactures concentrées, représentent encore les 2/3 de l’activité cotonnière britannique.
    • Hitel (Crédit), ouvrage de István Széchenyi préconisant le démantèlement de la féodalité pour favoriser le développement économique en Hongrie. Vivement critiqué, Széchenyi se consacre à ses entreprises ou ses projets de construction : régularisation fluviale à la Porte de fer pour la navigation sur le Danube, création d’une société de bateaux à vapeur, construction d’un pont suspendu entre Pest et Buda
    • Abolition de l’esclavage des Géorgiens et des Circassiens dans l’Empire russe.
    • Dans la République de Cracovie, la corvée est remplacée par une redevance en argent.
    • Le volume des importations d’opium par les occidentaux en Chine dépasse celui des exportations de thé et de soie. L’argent commence à sortir de Chine, avec des effets néfastes sur l’économie et les finances publiques.
  • 1831 :
    • développement de la construction de machines agricoles en Russie (Bunetop).
    • 150 000 habitants à Bagdad qui connaît une renaissance commerciale. Elle reçoit des produits de l’Inde, de Syrie, de Perse, de Turquie. L’influence européenne, notamment britannique, y est grandissante.
  • 1832 :
    • Barrière douanière entre la Pologne et l’Empire russe.
    • Inauguration de la ligne de chemin de fer Linz-Ceske Budejovice.
    • Le baron Bruck fonde le Lloyd autrichien.
  • 1832-1834 : mauvaise récoltes et disette en Russie.
  • 1833 :
    • Jakob Friedrich Kammerer fonde en Autriche la première usine de production d’allumettes au phosphore, allumables par simple friction.
    • Création de la Lloyd, compagnie de commerce maritime à Trieste.
    • Russie : interdiction de la vente aux enchères de serfs sans terre pour acquitter des dettes privés, et des ventes dispersant les membres d’une même famille.
  • 1833-1837 : Grande Famine Tenpō au Japon. Dans le Nord du pays, la famine aurait fait un million de mort.
  • 1834 :
    • Portugal : poursuite de la baisse des prix agricoles en 1834 et 1851.
    • Modernisation des principautés danubiennes par la création de routes, l’organisation d’un système postal, l’ouverture d’école.
    • Belgique : fondation de la faïencerie de Wasmuel par Isidore Paulus[1].
    • Premières exportations d’arachides de Gambie vers l’Angleterre, les États-Unis et la France. Elles augmentent régulièrement pour dépasser 10 000 tonnes par an en 1850. La culture de l’arachide pour l’exportation se développe également dans les Rivières du Sud (régions entre la Gambie et la Sierra Leone) puis au Sénégal à partir de 1850.
    • Mohammed Chérif et son fils Ali favorisent les échanges transsahariens du Ouadaï avec Benghazi, en Cyrénaïque.
  • 1834 : Antoine Scrive-Labbe se fait passer pour un ouvrier en Angleterre et copie pièce à pièce le métier à filer le lin inventé par Philippe de Girard. La machine est installée à Lille.
  • 1835 :
  • 1836 :
    • Espagne : suppression des propriétés monastiques et des majorats. Suppression de la Mesta.
    • Le réseau ferroviaire britannique couvre 1 600 km.
    • Premier haut-fourneau de Bohême alimenté en coke à Vitkovice.
    • Premiers essais de puddlage dans les établissements métallurgiques du centre de la Russie et de l’Oural (45 % de la production de fer Ouralien en 1845).
    • Premier chemin de fer en Russie.
  • 1837 :
    • L’archiduc Jean fonde à Graz l’Association pour la promotion de l’industrie et de l’artisanat en Autriche intérieure.
    • Le prince Anatole Demidov, maître de forge de l’Oural, confie à l’ingénieur français Le Play la mission d’étudier l’exploration du charbon du Donets.
  • 1839 :
    • Le Queen Elisabeth, navire en fer à traction à vapeur relie Londres à Calcutta.
    • Mécanisation de la filature de coton Geyer à Lodz (Russie).
    • Dépression économique au Portugal.
  • Augmentation des exportations d’or de Gold Coast vers le Royaume-Uni, qui passent de 5 000 à 10 000 onces par an en moyenne. Elles demeurent très irrégulières et la Gold Coast connaît par conséquent une grande instabilité économique.
  • Maroc : prospérité du port de Mogador dans les années 1830-1840. Les produits licites du Soudan représentent un tiers des exportations.
  • Indes orientales néerlandaises : pour redresser la colonie après la Guerre de Java, le gouverneur Hollandais Johannes van den Bosch impose le système des cultures (Cultuurstelsel) qui oblige les paysans javanais à consacrer un cinquième de la terre et de leur travail aux cultures d’exportation (thé, café, épices, sucre, indigo) imposées par le gouvernement. Les produits ainsi obtenus sont la propriété de l’État.
  • Arrivée massive de main-d’œuvre tamoule à Ceylan. Les Britanniques l’exploitent pour développer les plantations de café sur les hautes terres, où ils obtiennent à très bas prix des terrains soustraits aux communautés villageoises. L’économie du centre de l’île est désenclavée par un réseau routier.

FranceModifier

  • 1829-1830 : hiver particulièrement froid. Au printemps 1830, la disette provoque une série d'incendies, en particulier dans l'Ouest (les mendiants menaçant les paysans de brûler leurs chaumières s'ils ne leur fournissent pas du pain), témoignant de la vétusté de l'habitat rural[2].
  • 1830 : reprise de la pêche à la baleine par les Français : 15 bâtiments partent avec près de 500 hommes d’équipages, dont encore 20 % d’étrangers.
  • 28 novembre 1830-18 juin 1831 : Économie politique et politique saint-simonienne, série d'articles parus dans « Le Globe » de Prosper Enfantin, publiés en volume en juillet 1831.
  • 1831 :
  • 1832-1835 : épidémie de choléra.
  • 1832 : première ligne de chemin de fer commerciale entre Saint-Étienne et Lyon. Amélioration du réseau routier en Vendée.
  • 1834 : le préfet de la Seine, Rambuteau introduit les premières vespasiennes sur les boulevards de Paris, colonnes à double usage, affichage publicitaire et urinoirs.
  • 1836 : Eugène et Adolphe Schneider remettent en exploitation les forges du Creusot.
  • (Publicité) : Girardin fait insérer pour la première fois dans son journal, la Presse, des annonces commerciales, ce qui lui permet d’en abaisser le prix.


Le prix constaté du blé évolue en légère baisse au cours de la décennie en France, si l'on prend en compte l'évolution parallèle du salaire horaire, selon l'économiste Jean Fourastié, qui a démontré l'importance de l'Histoire de la culture des céréales sur celle de l'économie, également pour cette décennie assez favorable aux livraisons en céréales[5]:

Années 1830 1831 1832 1833 1834 1835 1836 1837 1838 1839
Prix observé du quintal de blé (en francs) 30 30 28,6 21,8 20,2 23,9 24,6 25,8 28,9
Prix réel (ajusté du salaire horaire) 177 166 155 112 106 123 129 136 156 149

DémographieModifier

Notes et référencesModifier

  1. barbotine-belge.com
  2. a et b Jean Vidalenc, La Restauration, 1814-1830, Presses universitaires de France (ISBN 978-2-7059-1048-8, présentation en ligne)
  3. Christianisme et Monde Ouvrier, Éditions de l'Atelier, (présentation en ligne)
  4. Danièle et Jean-Claude Clermontel, Chronologie scientifique, technologique et économique de la France, Editions Publibook, , 411 p. (ISBN 978-2-7483-4682-4, présentation en ligne)
  5. "Statistiques de prix – La baisse des prix du blé, fait capital de l’histoire économique" par Jacqueline Fourastié, 2013 [1]
  6. Joëlle Allouche-Benayoun, Doris Bensimon, Juifs d'Algérie, Privat, (ISBN 978-2-7089-5369-7, présentation en ligne)

Sur les autres projets Wikimedia :