Charles Étienne Soubre

architecte belge

Charles Étienne Soubre, né le à Bruxelles, et mort le à Liège, est un architecte belge, professeur à l'Académie des beaux-arts de Liège.

Charles Étienne Soubre
Image dans Infobox.
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 68 ans)
LiègeVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité
Autres informations
Domaine
Partenaire commercial

BiographieModifier

Second fils du compositeur Étienne Soubre, et neveu du peintre Charles Soubre, Charles Étienne Soubre épouse le Wilhelmine Catherine May (dite Caetchen) à Bad Lippspringe.

Avec Jean-Laurent Hasse, il est architecte officiel de l'Exposition universelle de 1905 tenue dans le parc de la Boverie à Liège et notamment du Palais des beaux-arts.

Activités professionnellesModifier

  • 1885 : appelé par le Conseil communal de Liège aux fonctions de professeur de la classe de composition architecturale de son Académie.
  • 1890 (peu avant et en) : président de la section liégeoise de la Société centrale d'architecture de Belgique.
  • 1890-1891 : enseigne aux élèves de 1re, 2e, 3e et 4e années.
  • 1899-1915 : enseigne aux élèves de 3e, 4e, 5e et 6e années (Gustave Charlier enseigne la composition architecturale aux élèves des 1re et 2e années. En 1916, Charlier reprend les cours de Soubre ad interim)
  • 1904 : nommé membre correspondant de la Commission royale des monuments et des sites pour la Province de Liège, par arrêté royal du .
  • 1907-1908 : pour un motif encore inconnu, Soubre est cette année-là remplacé à l'Académie par E. Dethier. Il reste néanmoins titulaire du cours, qu'il reprend dès l'année suivante.

DistinctionsModifier

RéalisationsModifier

BibliographieModifier

  • Archives de l'État à Liège : Fonds du Conservatoire royal de musique de Liège
  • Académie Royale des Beaux-Arts de Liège : archives (rapports des professeurs pour l'année 1890-1891 et à partir de 1899-1900)
  • Conservatoire royal de Liège : Fonds José Quitin. Farde 77.
  • Gustave Drèze, Le livre d'or de l'exposition universelle et internationale de Liège de 1905.
  • L'Émulation, publication mensuelle de la Société Centrale d'Architecture de Belgique, 1889, pl. 47-48; 1891, pl. 46 et 1895, pl. 36, 37 et 38.
  • Jean-Pierre Félix, Le Conservatoire royal de Musique. L'orgue de la salle de concert dans Musique et patrimoine (« Dossier de la Commission royale des Monuments, Sites et Fouilles », 2), Liège, 1995, p. 118-121.
  • Pierre Frankignoulle, L'Urbanisme à Liège au XIXe siècle dans Visages urbains de Liège depuis 1830, [s.l., 1984], p. 39-69.
  • Rétrospective de l'Exposition universelle de Liège, Liège, Association royale des architectes de Liège, 1991.
  • Sébastien Charlier, "Charles Soubre", dans, Dictionnaire de l'architecture en Belgique de 1830 à nos jours, sous la direction d'Anne Van Loo, Anvers, Fonds Mercator, 2003, p. 515-516. Voir également: p. 202, 512, 530 et 572.

Liens externesModifier