Boulevard Piercot

voie de Liège, Belgique

Boulevard Piercot
Image illustrative de l’article Boulevard Piercot
Le boulevard Piercot, vu du haut de la grande roue de la foire de Liège (au milieu à droite le Conservatoire ; au fond, la Meuse avec le port des yachts sur la droite)
Situation
Coordonnées 50° 38′ 09″ nord, 5° 34′ 16″ est
Section Liège
Quartier administratif Centre
Début quai Paul van Hoegaerden
Fin quai de Rome
Morphologie
Type Boulevard
Fonction(s) urbaine(s) Résidentielle
Forme Rectiligne
Longueur 284 m
Largeur ~50 m
Superficie ~15 000 m2
Histoire
Création 1863
Lieux d'intérêt Conservatoire royal de Liège
Salle philharmonique de Liège
Géolocalisation sur la carte : Belgique
(Voir situation sur carte : Belgique)
localisation
Géolocalisation sur la carte : Liège
(Voir situation sur carte : Liège)
localisation

Le boulevard Piercot est une artère liégeoise.

Situation et accèsModifier

Située dans le quartier des Terrasses, le boulevard Piercot relie le quai Paul van Hoegaerden et le boulevard Frère-Orban à l'avenue Rogier et au boulevard d'Avroy. Les deux chaussées du boulevard bordent un espace central arboré.

Rues adjacentes

Origine du nomModifier

Le boulevard porte le nom de Ferdinand Piercot, bourgmestre libéral de Liège au XIXe siècle.

HistoriqueModifier

 
Le boulevard Piercot, vu depuis le boulevard d'Avroy ; à droite, l'angle de l'avenue Rogier

Le boulevard Piercot a été créé en 1863 par le comblement définitif du bras principal de la Meuse, lors des importants travaux de réaménagement urbain que Liège a connus à partir des années 1830.

Bâtiments remarquables et lieux de mémoireModifier

ArchitectureModifier

Le boulevard est bordé principalement par des immeubles à appartements construits après la Seconde Guerre mondiale et conserve quelques immeubles datant du XIXe siècle, dont certains sont d'intéressants exemples d'architecture éclectique. Le principal édifice est le Conservatoire de Liège, construit en style néorenaissance sur des plans de Laurent Demany et inauguré en 1886 (le bâtiment et ses dépendances de la rue Forgeur abritent aujourd'hui le Conservatoire royal de Liège, la Salle philharmonique de Liège et l'Orchestre philharmonique de Liège).

  • architecte C. Toussaint : n° 42 (ancien hôtel de maître, 1867).
  • architecte Charles Soubre : n° 44 (ancien hôtel de maître, 1890).

Patrimoine classéModifier

Biens classé au Patrimoine immobilier de la Région wallonne

Œuvres d'art publicModifier

 
L'entrée du boulevard est agrémentée d'un parterre fleuri formant le dessin de la queue d'un paon

Le boulevard Piercot abrite plusieurs bustes de musiciens et compositeurs liégeois[1],[2].

  • Buste de Louis Poulet (1912-1980), sculpteur R. de Jonckheere (1857-1927).
  • Médaille commémorative, sculpteur Ernest Stroobants (1909-1969).
  • Buste de César Thomson, sculpteur Louis Dupont.
  • Monument à Eugène Ysaÿe, sculpteur Louis Dupont, 1947.
  • Monument à Hector Clockers (1901-1965), sculpteur Marceau Gillard (1904-1987), 1978.
  • Henri Koch, sculpteur Jacques de Biolley (1911-), 1972.

À l'entrée du boulevard, un paon en ferronnerie déploie sa queue en parterre fleuri.

Notes, sources et référencesModifier

  1. Art&fact, L'art public à Liège, carte éditée par l'Échevinat de l'Urbanisme, de l'Environnement, et du Développement durable de la Ville de Liège, 2010.
  2. Sculptures publiques de Liège : boulevard Piercot (photos)

Ferronnerie du paon : Henri Collard Forgeron pour la ville de Liège

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexesModifier

BibliographieModifier