Ouvrir le menu principal
Page d'aide sur l'homonymie Cet article concerne le bâtiment. Pour la revue, voir L'Émulation (revue). Pour la substitution d'un matériel par un logiciel, voir Émulation.
L'Émulation
Description de cette image, également commentée ci-après
L'Émulation en 2015.
Type Théâtre
Lieu Blason de Liège Liège
Coordonnées 50° 38′ 26″ nord, 5° 34′ 29″ est
Architecte Julien Koenig
Inauguration 1939
Nb. de salles 2
Capacité 548 et 145
Protection Icône du bouclier bleu apposé sur un immeuble classé de la Région wallonne Patrimoine classé (1998, no 62063-CLT-0350-01)

Géolocalisation sur la carte : Liège

(Voir situation sur carte : Liège)
L'Émulation

Géolocalisation sur la carte : Belgique

(Voir situation sur carte : Belgique)
L'Émulation

Le bâtiment de la Société Libre d’Émulation (appelé couramment l'Émulation) est un immeuble liégeois de style néoclassique. Il appartient à la Société libre d'émulation.

Sommaire

SituationModifier

Le bâtiment est situé en plein centre ville en face de l'université de Liège, place du XX août.

HistoriqueModifier

L'édifice initial date de 1779 mais il est incendié par les Allemands lors de la Première Guerre mondiale le . En 1939, la Société libre d'émulation fait reconstruire un bâtiment de style néoclassique par l'architecte Julien Koenig.

De 1985 à 2003, l'Émulation est loué au conservatoire royal de Liège, les activités de la Société libre d'émulation se concentrent alors dans son bâtiment rue Charles Magnette, acquis après l'incendie de l'édifice initial. Après le départ du conservatoire, l'Émulation fut fermé pour cause de sécurité mais dès 2002 l'idée d'y accueillir le Théâtre de la Place était dans les esprits. Cependant, les travaux ne rénovation ne commencèrent qu'en 2011 et se terminèrent en 2013[1].

Le Théâtre de la Place, rebaptisé Théâtre de Liège, emménage le dans le bâtiment entièrement rénové[2].

ClassementModifier

En 1998, la façade à rue, la toiture, le promenoir, la salle de spectacles du rez-de-chaussée et l’escalier d’accès au premier étage sont classés comme monument au patrimoine majeur de Wallonie[3].

Notes et référencesModifier

Articles connexesModifier