Avenue Blonden

voie de Liège, Belgique

Avenue Blonden
Image illustrative de l’article Avenue Blonden
L'avenue Blonden
Situation
Coordonnées 50° 38′ 34″ nord, 5° 34′ 07″ est
Section Liège
Quartier administratif Guillemins
Début Quai de Rome
Fin Boulevard d'Avroy
Morphologie
Type Rue
Fonction(s) urbaine(s) Résidentielle/commerciale
Forme Rectiligne
Longueur ~425 m
Largeur ~40 m
Histoire
Création 1848
2012-2014 : Aménagement des quais de Meuse
Anciens noms Boulevard d'Avroy
Géolocalisation sur la carte : Belgique
(Voir situation sur carte : Belgique)
Avenue Blonden
Géolocalisation sur la carte : Liège
(Voir situation sur carte : Liège)
Avenue Blonden
Géolocalisation sur la carte : Liège
(Voir situation sur carte : Liège)
Avenue Blonden

L'avenue Blonden est une avenue de la ville de Liège créée lors de l'urbanisation de l'Île du commerce (futur quartier des Terrasses), par l'ingénieur Hubert-Guillaume Blonden.

HistoriqueModifier

L'avenue est l'ancien bras principal de la Meuse comblé au cours du XIXe siècle.

OdonymieModifier

Cette avenue dans le prolongement du boulevard d'Avroy portait le nom du boulevard jusqu'en 1882, année à partir de laquelle l'avenue porte le nom de Hubert-Guillaume Blonden, l'ingénieur qui donna le visage actuel du quartier avec les travaux du milieu du XIXe siècle[1].

Rues adjacentesModifier

RéaménagementModifier

D'importants travaux de réaménagement des quais de la rive gauche de la Meuse (quai de Rome, boulevard Frère-Orban, avenue Blonden) ont eu lien entre le et le afin de les rendre plus accessibles aux cyclistes et aux piétons[2],[3].

L'avenue Blonden est divisée en deux parties entre les deux, un jardin linéaire est aménagé sous la double rangée de platanes existante.

ArchitectureModifier

 
La maison de style néo-mosan, « faux vieux »

La maison, réalisée par l'architecte Lucien Bécasseau à la demande d'un avocat et banquier liégeois Léon Rigo, sise au no 94a de l'avenue, à l'angle de la rue de Fragnée, malgré son style mosan, date de 1916. Cependant, l'édification du bâtiment a été effectuée à l'aide de matériaux anciens provenant d'un ancien hôtel particulier, construit en style mosan au XVIIe siècle[4].

Début 2015, la démolition de la maison est annoncée. Celle-ci se trouve en effet au milieu de différents projets de réaménagement des Guillemins (tour des Finances, passerelle La Belle Liégeoise, future esplanade,...). Plusieurs éléments intérieurs seront toutefois démontés et conservés[5].

Notes et référencesModifier

  1. Yannik Delairesse et Michel Elsdorf, Le nouveau livre des rues de Liège, Liège, Noir Dessin Production, , 512 p. (ISBN 978-2-87351-143-2 et 2-87351-143-5, présentation en ligne), p. 184
  2. [PDF]« Présentation du projet de réaménagement des quais »
  3. « Site web des travaux » (consulté le 26 novembre 2012)
  4. « La maison Rigo, à Liège », Dérivations, no 4,‎ , p. 196-203 (ISSN 2466-5983, lire en ligne, consulté le 17 octobre 2017)
  5. Philippe Luc, « Une maison de style mosan promise à la casse », La Meuse,‎

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexesModifier

Liens externesModifier