Viatcheslav Kamoltsev

joueur de football russe

Viatcheslav Kamoltsev
Image illustrative de l’article Viatcheslav Kamoltsev
Biographie
Nom Viatcheslav Anatoliévitch Kamoltsev
Nationalité Russe
Naissance (51 ans)
Kourgan (Union soviétique)
Taille 1,76 m (5 9)
Période pro. 19882006
Poste Attaquant
Parcours senior1
AnnéesClub 0M.0(B.)
1988-1991 Sibir Kourgan (en)102 (23)
1992-1995 Dinamo-Gazovik Tioumen107 (36)
1996-1999 Torpedo Moscou130 (30)
2000 Kocaelispor014 0(3)
2000-2001 Torpedo Moscou035 0(3)
2002-2004 Tchernomorets Novorossiisk080 (33)
2005 FK Orel010 0(2)
2005-2006 Spartak Chtchiolkovo029 (18)
2006 Tchernomorets Novorossiisk016 0(6)
Équipes entraînées
AnnéesÉquipe Stats
2020 Inter Tcherkessk0v 0n 1d
2020 FK Iessentouki1v 1n 7d
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
Dernière mise à jour : 19 novembre 2020

Viatcheslav Anatoliévitch Kamoltsev (en russe : Вячеслав Анатольевич Камольцев) est un footballeur et entraîneur de football russe né le à Kourgan.

BiographieModifier

Carrière de joueurModifier

Né et formé à Kourgan, Viatcheslav Kamoltsev fait ses débuts professionnels au sein de l'équipe locale du Torpedo (en)[1] à l'âge de 17 ans lors de la saison 1988 en troisième division soviétique. Il reste par la suite au club jusqu'en 1991, disputant 102 matchs pour 23 buts marqués entre la troisième et la quatrième division.

Transféré au Dinamo-Gazovik Tioumen en 1992, il fait la même année ses débuts en première division russe, jouant son premier match contre l'Ouralmach Iekaterinbourg le avant d'inscrire son premier but quelques semaines plus tard face au Lokomotiv Moscou le . Il dispute en tout 26 matchs cette année-là pour quatre buts marqués, ce qui n'empêche pas la relégation du club en fin d'exercice. Restant à Tioumen la saison suivante, il contribue à la remontée de l'équipe en terminant meilleur buteur de la zone Est de la deuxième division remportée par les siens avec 22 buts marqués. Lui et son équipe retrouvent par la suite l'élite à l'issue des barrages de promotion. Il aide au maintien du club lors de la saison 1994 en marquant sept buts en 28 matchs. Son année 1995 est quant à elle plus décevante, Kamoltsev étant notamment suspendu des terrains pendant dix matchs en cours de saison pour avoir insulté un arbitre lors de la rencontre contre l'Ouralmach Iekaterinbourg le [2]. Il quitte finalement Tioumen à l'issue de la saison tandis que le club est à nouveau relégué en deuxième division.

Recruté en 1996 par le Torpedo Moscou, il s'impose rapidement comme titulaire au sein de l'équipe, prenant part à l'intégralité des rencontres de la saison 1996 durant laquelle il marque neuf buts. Il effectue dans la foulée ses débuts en coupe d'Europe au cours de l'été en disputant trois rencontres de Coupe UEFA, pour un but marqué contre l'Hajduk Split. Utilisé de manière plus irrégulière lors du passage d'Aleksandr Tarkhanov au poste d'entraîneur durant les saisons 1997 et 1998[1], l'arrivée de Vitali Chevtchenko lors de l'exercice 1999 voit Kamoltsev retrouver une place de titulaire à la pointe de l'attaque tandis qu'il connaît cette année-là sa meilleur saison dans l'élite avec 12 buts marqués en 30 rencontres, ce qui lui permet de se placer septième au classement des buteurs[3]. En début d'année 2000, Kamoltsev quitte brièvement la Russie pour rallier la Turquie et le Kocaelispor où il termine la saison 1999-2000. Il fait par la suite son retour au Torpedo Moscou à l'été 2000[1] avant de rester au club jusqu'en fin d'année 2001.

Après son départ de Moscou, il signe en faveur du Tchernomorets Novorossiisk en deuxième division pour la saison 2002. Il y inscrit cette année-là 20 buts en 30 matchs de championnat, terminant meilleur buteur à égalité avec Davit Chaladze, tandis que le Tchernomorets finit deuxième et accède à l'élite. Malgré un exercice 2003 décevant en championnat, qui se conclut par la relégation du club en fin d'année, l'équipe réalise malgré tout un parcours notable dans la coupe de la Ligue où elle atteint la finale avant d'être vaincue par le Zénith Saint-Pétersbourg. Kamoltsev prend activement part à cette campagne en marquant trois buts en six rencontres, dont un lors du match retour de la finale. À l'issue d'une saison 2004 difficile qui voit le club stagner dans le bas de classement, il quitte Novorossiisk en fin d'année.

Après un bref passage au FK Orel en début d'année 2005, Kamoltsev passe ensuite un an sous les couleurs du Spartak Chtchiolkovo en troisième division entre 2005 et 2006. Il effectue par la suite un bref retour au Tchernomorets Novorossiisk pour la fin d'année 2006 avant de mettre un terme définitif à sa carrière en début d'année 2007, à l'âge de 35 ans[3]. Un jubilé est organisé en son honneur au mois de juillet 2008 dans sa ville natale de Kourgan[4].

Carrière d'entraîneurModifier

Devenant par la suite entraîneur, il devient à partir de 2008 entraîneur dans les équipes de jeunes du FSM Moscou[5]. Il décroche au mois de une licence UEFA A et obtient quelques jours plus tard son premier poste d'entraîneur principal en prenant la tête de l'Inter Tcherkessk[6]. Il n'a cependant l'opportunité de diriger qu'un seul match avant l'interruption définitive du championnat de troisième division en raison de la pandémie de Covid-19 en Russie.

Au début du mois de juillet, Kamoltsev devient entraîneur du FK Iessentouki dans la même division, alors que le club fait ses débuts au niveau professionnel. Il quitte ses fonctions à la mi-octobre alors que l'équipe se trouve dans le bas de classement du groupe 1.

StatistiquesModifier

Statistiques de Viatcheslav Kamoltsev
Saison Club Championnat Coupe(s) nationale(s) Compétition(s)
continentale(s)
Total
Division M. B. M. B. Comp. M. B. M. B.
1988   Torpedo Kourgan D3 12 0 - - - - - 12 0
1989   Zaouralié Kourgan D3 24 4 - - - - - 24 4
1990   Zaouralié Kourgan D4 28 4 - - - - - 28 4
1991   Sibir Kourgan D4 38 15 - - - - - 38 15
Sous-total 102 23 - - - - - 102 23
1992   Dinamo-Gazovik Tioumen D1 26 4 1 0 - - - 27 4
1993   Dinamo-Gazovik Tioumen D2 31 23 3 0 - - - 34 23
1994   Dinamo-Gazovik Tioumen D1 28 7 1 0 - - - 29 7
1995   Dinamo-Gazovik Tioumen D1 17 2 - - - - - 17 2
Sous-total 102 36 5 0 - - - 107 36
1996   Torpedo-Loujniki Moscou D1 34 9 1 0 C3 3 1 38 10
1997   Torpedo-Loujniki Moscou D1 30 3 3 2 CI 6 1 39 6
1998   Torpedo Moscou D1 20 2 2 0 - - - 22 2
1999   Torpedo Moscou D1 30 12 1 0 - - - 31 12
Sous-total 114 26 7 2 - 9 2 130 30
1999-2000   Kocaelispor D1 13 3 1 0 - - - 14 3
2000   Torpedo Moscou D1 5 0 1 0 C3 1 0 7 0
2001   Torpedo Moscou D1 25 3 2 0 C3 1 0 28 3
Sous-total 43 6 4 0 - 2 0 49 6
2002   Tchernomorets Novorossiisk D2 30 20 - - - - - 30 20
2003   Tchernomorets Novorossiisk D1 23 4 8 3 - - - 31 7
2004   Tchernomorets Novorossiisk D2 18 5 1 1 - - - 19 6
Sous-total 71 29 9 4 - - - 80 33
2005   FK Orel D2 10 2 - - - - - 10 2
2005   Spartak Chtchiolkovo D3 18 11 - - - - - 18 11
2006   Spartak Chtchiolkovo D3 11 7 - - - - - 11 7
2006   Tchernomorets Novorossiisk D3 16 6 - - - - - 16 6
Sous-total 55 26 - - - - - 55 26
Total sur la carrière 487 146 25 6 - 11 2 523 154

PalmarèsModifier

  Dinamo-Gazovik Tioumen
  Tchernomorets Novorossiisk

Notes et référencesModifier

  1. a b et c (ru) « ВЯЧЕСЛАВ КАМОЛЬЦЕВ — ФУТБОЛИСТ, КОТОРЫЙ ЛЮБИТ ЧИТАТЬ КАСТАНЕДУ », sur sovsport.ru,‎ (consulté le )
  2. (ru) « Динамо-Газовик (Тюмень) - Уралмаш (Екатеринбург) 0:2 », sur fc-dynamo.ru,‎ (consulté le )
  3. a et b (ru) « Камольцев Вячеслав Анатольевич », sur torpedo.ru (consulté le )
  4. (ru) « Курганец Камольцев сыграл на родине последний матч », sur kurgan.ru,‎ (consulté le )
  5. (ru) « Вячеслав Камольцев: «Хорошее было время!» », sur fc-tyumen.ru,‎ (consulté le )
  6. (ru) « Вячеслав Камольцев: «На зарплату детского тренера прожить нельзя» », sur sportbox.ru,‎ (consulté le )

Liens externesModifier