Catherine de Clèves (1417–1479)

Catherine de Clèves (née le 25 mai 1417 et morte le 10 février 1479) est une duchesse de Gueldre par mariage avec Arnold, duc de Gueldre. Elle a gouverné comme régente de Gueldre pendant l'absence de son conjoint en 1450. Les Heures de Catherine de Clèves ont été commandées pour elle.

Catherine de Clèves
Meester van Catharina van Kleef - Getijdenboek van de Meester van Catharina van Kleef4.jpg
Fonction
Régente
Titres de noblesse
Duchesse
Duchesse (d)
Biographie
Naissance
Décès
Activité
Famille
Père
Mère
Fratrie
Conjoint
Enfants
Marie d'Egmont
Catherine de Gueldre (en)
Adolphe de Gueldre
Margaret of Guelders (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Propriétaire de

VieModifier

Catherine est née d'Adolphe Ier, duc de Clèves et de Marie de Bourgogne. Elle était une nièce de Philippe le Bon, duc de Bourgogne[1].

Duchesse et régenteModifier

Catherine a vécu avec ses parents jusqu'en 1431, bien qu'elle ait déjà été mariée depuis l'année précédente. Elle entretient des liens étroits avec son oncle le duc Philippe de Bourgogne, qui se méfiait de son mari. Catherine élève sa fille Marie à la cour de Bourgogne. Lorsque son mari punit la ville de Driel, il perd le soutien de la population de son duché. Catherine agit comme intermédiaire entre son mari et les États du royaume. En 1450, le duc Arnold part en pèlerinage à Rome et en Palestine. Pendant son absence, Catherine agit comme régente[2].

Elle soutient son fils Adolphe lorsqu'il se révolte contre son père. Charles le Téméraire, duc de Bourgogne, afit capturer Adolphe en 1470, lorsqu'il se révéla être un allié peu fiable[2]. Catherine passe ses dernières années à Lobith, où elle meurt en 1476.

Livre d'HeuresModifier

Les Heures de Catherine de Clèves sont commandées pour elle lorsqu'elle a épousé le duc Arnold, le 26 janvier 1430. L'ouvrage montre sa famille ainsi qu'elle-même en train de prier. Les Heures avaient été perdues pendant quatre cents ans avant de refaire surface en 1856. C'est l'un des livres les plus richement décorés de ce genre qui soit conservé.

DescendanceModifier

RéférencesModifier

  1. Rosalind K. Marshall, Scottish Queens, 1034-1714, Tuckwell Press, , p. 57
  2. a et b Els Kloek, 1001 Vrouwen uit de Nederlandse Geschiedenis, Vantilt, , p. 71
  3. Pedigree Katharina van Kleve