Ouvrir le menu principal

Catastrophe environnementale

résultat d'un évènement qui porte atteinte à l'intégrité de tout ou partie d'un ou de plusieurs écosystèmes
Pétrole sur une plage.

Une catastrophe environnementale est le résultat d'un événement qui porte atteinte à l'intégrité de tout ou partie d'un ou de plusieurs écosystèmes. C'est pourquoi elle est également nommée catastrophe écologique[1]. C'est l'expression d'une intervention déstabilisant les composants et les conditions environnementaux.

Certaines catastrophes sont d'origine humaine : par exemple, les marées noires, les destructions d'habitats entraînant une perte de biodiversité avec la disparition de plusieurs espèces de végétaux et d'animaux. L'agriculture, l'industrialisation, l'urbanisation, l'accès des voies de communication, la culture de consommation sont des empreintes humaines potentiellement porteuses de catastrophes.

Les catastrophes environnementales humaines sont aussi la perception du dérangement dans l'environnement individuel, local et collectif. Un événement inapproprié, d'origine biophysique ou humaine, qui affecte des systèmes économiques, écologiques et sociaux est un terreau pour une dynamique catastrophique.

Les catastrophes environnementales peuvent se présenter comme des événements soudains, précisément datés. D'autres sont prévisibles, possibles et aléatoires. La gravité et la sensibilité spatio-temporelle de l'événement et le décompte de ses effets biophysiques et humains sont enregistrés pour l'évaluation de l'envergure de la catastrophe environnementale (par exemple une marée noire). Des catastrophes écologiques peuvent aussi résulter d'un processus se déroulant sur des décennies ou davantage et dont les conséquences sont importantes. Par exemple l'élargissement éventuel du trou dans la couche d'ozone ; cette couche est essentielle pour filtrer le rayonnement ultraviolet solaire nuisible à la reproduction de la vie sur notre planète : on ne constate aucune extension de ce phénomène.

Sommaire

Catastrophes liées à des activités humainesModifier

Événements ciblés et ponctuelsModifier

Processus de nature catastrophiqueModifier

Catastrophes dues à des causes naturellesModifier

Notes et référencesModifier

  1. Au sens de l'écologie, qui concerne des écosystèmes ; ce terme est largement utilisé par la presse, mais également dans les rapports scientifiques.
  2. Pour les marées noires jusqu'à l'Exxon Valdez, voir liste des principaux déversements pétroliers.
  3. Catastrophe de la Moulouya, sur Youtube
  4. Groupe des Nouveaux Médias, « Tragédie à Lac-Mégantic | ICI.Radio-Canada.ca », sur Radio-Canada.ca (consulté le 28 novembre 2015)
  5. avec AFP, « Brésil : coulée de boue gigantesque après la rupture d’un barrage minier », Le Monde,‎ (lire en ligne).
  6. Mathilde Dorcadie, « Le Brésil frappé par la pire catastrophe écologique de son histoire », sur reporterre.net, (consulté le 21 novembre 2015).
  7. Voir Maladie de Minamata pour les impacts sur la santé humaine.
  8. « R4WO en bref : Une course contre la montre pour préserver les océans », Race for Water (consulté le 18 mars 2015)
  9. Article « Siberian's Carbon bomb », selon lequel « le réchauffement atmosphérique peut déclencher un moteur microbien qui dégèle le sol gelé sur des dizaines de mètres de profondeur » (ou « atmospheric warming can kick-start a microbial engine that thaws the entire frozen soil column tens of meters deep »)

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexesModifier

Liens externesModifier