Carlo Carlini

directeur de la photographie
Carlo Carlini
Description de cette image, également commentée ci-après
Au centre (torse nu), avec à sa droite les réalisateurs Renzo et Roberto Rossellini (de profil), sur le tournage de la mini-série documentaire L'Âge de fer (it) (1964)
Naissance (101 ans)
Rome
Nationalité Drapeau de l'Italie Italien
Profession Directeur de la photographie
Films notables L'Homme de ma vie
Le Général Della Rovere
Don Camillo Monseigneur
Cran d'arrêt
Eugenio

Carlo Carlini, né le à Rome, est un directeur de la photographie italien.

BiographieModifier

D'abord premier assistant opérateur sur cinq films sortis entre 1947 et 1949 (le dernier étant Au-delà des grilles de René Clément), Carlo Carlini est ensuite chef opérateur sur quatre-vingt-quinze films (majoritairement italiens ou en coproduction) de 1949 à 1988, auxquels s'ajoute le documentaire Ce monde interdit de Fabrizio Gabella (1963).

Parmi ses films notables, mentionnons L'Homme de ma vie de Guy Lefranc (coproduction franco-italienne, 1952, avec Madeleine Robinson et Jeanne Moreau), Le Général Della Rovere de Roberto Rossellini (1959, avec Vittorio De Sica et Hannes Messemer), Don Camillo Monseigneur de Carmine Gallone (1961, avec Fernandel et Gino Cervi), Cran d'arrêt de Duccio Tessari (1971, avec Helmut Berger et Giancarlo Sbragia), ou encore Eugenio de Luigi Comencini (1980, coproduction franco-italienne, avec Carole André et Bernard Blier).

À la télévision italienne, il est directeur de la photographie sur la mini-série documentaire L'Âge de fer (it) de Renzo et Roberto Rossellini (1964), puis lors de l'émission La Corrida (it) (1986).

En 1964, Carlo Carlini obtient une nomination au Ruban d'argent de la meilleure photographie pour Le Procès des doges de Duccio Tessari (1963, avec Jacques Perrin et Michèle Morgan).

FilmographieModifier

(comme directeur de la photographie, sauf mention contraire)

Cinéma (sélection)Modifier

Télévision (intégrale)Modifier

DistinctionModifier

Liens externesModifier