Ouvrir le menu principal
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Wieman.
Mathias Wieman
Description de cette image, également commentée ci-après
Ingrid Bergman et Mathias Wieman dans La Peur (1954)
Naissance
Osnabrück
Nationalité Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Décès
Zurich
Profession Acteur
Films notables Der Schimmelreiter (de)
Unternehmen Michael (de)
Ich klage an
La Peur

Mathias Carl Heinrich Franz Wieman (né le à Osnabrück, mort le à Zurich) est un acteur allemand.

Sommaire

BiographieModifier

Il est le fils du juriste Carl Wieman et neveu de l'écrivain Bernard Wieman (de). Son père meurt prématurément, il grandit à Wiesbaden puis à Berlin après le remariage de sa mère Elise Altmann avec un historien d'art. Il suit des études pendant quatre semestres de philosophie et d'histoire de l'art à Berlin. Pendant trois mois, il fréquente l'école dramatique. En 1926, il épouse l'actrice Erika Meingast.

Il fait partie de la troupe de Hans Holtorf (de) puis s'engage durant un an avec Max Reinhardt qui dirige le Deutsches Theater de Berlin.

Il commence dans le cinéma nuet et vient au parlant en 1929 dans Terre sans femmes.

Parmi ses rôles les plus connus, il y a l'adaptation Der Schimmelreiter (de) ou encore sa participation au film de propagande nazie Ich klage an.

Par ailleurs, il travaille à la radio comme récitant de nombreux poèmes classiques ou de Pierre et le Loup avec des orchestres. Dans les années 1960, il prête sa voix à des publicités.

Il fait sa dernière apparition sur scène le 19 novembre 1969. Il meurt trois semaines plus tard durant une opération à l'estomac en Suisse.

FilmographieModifier

  • 1925: Freies Volk
  • 1926: Potsdam, das Schicksal einer Residenz
  • 1927: Der Sohn der Hagar
  • 1927: Feme
  • 1927: Mata Hari
  • 1927: Der fidele Bauer
  • 1927: La Reine Louise (de)
  • 1928: Die Durchgängerin
  • 1928: Unter der Laterne
  • 1929: Tagebuch einer Kokotte
  • 1929: Terre sans femmes
  • 1930: Rosenmontag
  • 1930: Tempête sur le mont Blanc
  • 1931: Zum goldenen Anker
  • 1932: La Comtesse de Monte-Christo
  • 1932: La Lumière bleue
  • 1932: Un homme sans nom
  • 1932: L'Atlantide
  • 1933: Anna und Elisabeth
  • 1933: Fräulein Hoffmanns Erzählungen
  • 1933: Das verliebte Hotel
  • 1934: Der Schimmelreiter (de)
  • 1934: Achtung! Wer kennt diese Frau?
  • 1934: Das verlorene Tal
  • 1934: Klein Dorrit
  • 1934: Vorstadtvarieté
  • 1935: Die ewige Maske
  • 1935: Viktoria

Notes et référencesModifier

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :