Canton de Valgorge

canton français

Canton de Valgorge
Canton de Valgorge
Situation du canton de Valgorge dans le département de Ardèche.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Rhône-Alpes
Département Ardèche
Arrondissement(s) Largentière
Circonscription(s) Troisième circonscription de l'Ardèche
Chef-lieu Valgorge
Conseiller général Bernard Bonin
2011-2015
Code canton 07 25
Disparition 2015
Démographie
Population 1 158 hab. (2012)
Densité 8,6 hab./km2
Géographie
Superficie 134,59 km2
Subdivisions
Communes 7

Le canton de Valgorge est une ancienne division administrative française située dans le département de l'Ardèche et la région Rhône-Alpes.

Le redécoupage de 2014 a rattaché ses communes au canton des Vans.

GéographieModifier

Ce canton était organisé autour de Valgorge dans l'arrondissement de Largentière. Son altitude variait de 207 mètres à Beaumont jusqu'à 1 482 mètres à Valgorge pour une altitude moyenne de 717 mètres.

Ce canton présentait une particularité, tout comme celui de La Voulte-sur-Rhône avec la localité de Saint-Michel-de-Chabrillanoux. En effet, la commune de Montselgues n'avait de limite communale avec aucune autre commune de ce canton : Montselgues et Loubaresse étant séparées par une toute petite bande de terrain de la commune de Sablières située dans le canton de Joyeuse.

AdministrationModifier

Liste des conseillers généraux successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1833 1839 Jacques Broët   Maire de Valgorge
1839 1856 Jean Ovide
Jossoin de Valgorge
  Avocat à Largentière
1856 1867 François Ruelle   Avocat à Largentière
1867 1868 Eugène Boët   Notaire - Maire de Valgorge
1868 1877 Joseph Fontaine de Logères   Rentier
1877 1907 Aimé Dieudonné Lucien Deligans Républicain Notaire, Propriétaire
Maire de Valgorge
1907 1918
(décès)
Georges Murat Rad. Industriel en bijouterie
Maire de Saint-Martin-de-Valamas
Sénateur (1912-1918)
Président du Conseil Général (1918)
1919 1923
(démission)[1]
Paul Bertrand   Maire de Valgorge
1923[2] 1925 Clovis Vialle URD Notaire
1925 1940 Léon Ranc Rad. Propriétaire, Maire de Valgorge
1942 1945 Louis Vialle   Président de la délégation spéciale de Valgorge
Nommé conseiller départemental en 1942[3]
1945 1967 Auguste Gleyze PPUS puis DVD Inspecteur primaire honoraire
Loubaresse
1967 1982
(démission)
Jean Moulin CD puis UDF-CDS Vétérinaire
Député (1962-1968)
Maire d'Aubenas (1971-1973) puis de Thueyts (1977-1995), élu en 1982 dans le canton de Thueyts
1982 1983
(décès)
Guy Brahic DVD Retraité - Maire de Valgorge
1983 1992 Gaston Lakaff DVD Médecin à Valgorge
1992 2015 Bernard Bonin DVG Agriculteur
Maire de Valgorge (1989-2014)
Ancien Président de la Communauté de Communes "Beaume-Drobie"
Vice-Président du Conseil Général

CompositionModifier

Le canton de Valgorge regroupait sept communes.

Liste des communes du canton
Nom Code
Insee
Intercommunalité Superficie
(km2)
Population
(dernière pop. légale)
Densité
(hab./km2)
Valgorge
(chef-lieu)
07329 CC du Pays Beaume-Drobie 26,36 456 (2014) 17


Beaumont 07029 CC du Pays Beaume-Drobie 19,16 240 (2014) 13
Dompnac 07081 CC du Pays Beaume-Drobie 16,12 70 (2014) 4,3
Laboule 07118 CC du Pays Beaume-Drobie 17,45 142 (2014) 8,1
Loubaresse 07144 CC du Pays Beaume-Drobie 8,99 31 (2014) 3,4
Montselgues 07163 CC Pays des Vans en Cévennes 35,87 90 (2014) 2,5
Saint-Mélany 07275 CC du Pays Beaume-Drobie 10,64 118 (2014) 11
 
Carte du canton

DémographieModifier

           Évolution de la population  [modifier]
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2012
1 0849548448919541 0441 0981 1651 158
(Sources : Base Insee, population sans doubles comptes à partir de 1962[4] puis population municipale à partir de 2006[5])
Histogramme de l'évolution démographique
 

Avec une densité de 8,6 habitants/km2, le canton de Valgorge était le deuxième moins densément peuplé de l'Ardèche, seulement précédé par le canton voisin de Saint-Etienne-de-Lugdarès (6,3 habitants/km2). Néanmoins, le canton connaissait depuis le début des années 1980 une certaine croissance de population, grâce à l'arrivée de néo-ruraux et au développement de l'activité touristique.

Notes et référencesModifier

Voir aussiModifier

Liens externesModifier