Ouvrir le menu principal

Canton de Saint-Lô-2
Canton de Saint-Lô-2
Situation du canton de Saint-Lô-2 dans le département de Manche.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Normandie
Département Manche
Arrondissement(s) Saint-Lô
Bureau centralisateur Saint-Lô
Conseillers
départementaux
Brigitte Boisgerault
Mathieu Johann-Lepresle
2015-2021
Code canton 50 23
Histoire de la division
Création 22 mars 2015[1]
Démographie
Population 21 869 hab. (2016)
Subdivisions
Communes 13 + fraction Saint-Lô

Le canton de Saint-Lô-2 est une division administrative française du département de la Manche créée par le décret du 25 février 2014 et entrant en vigueur lors des premières élections départementales suivant la publication du décret.

HistoireModifier

Un nouveau découpage territorial de la Manche (département) entre en vigueur à l'occasion des élections départementales de 2015. Il est défini par le décret du 25 février 2014[1], en application des lois du (loi organique 2013-402 et loi 2013-403)[2]. Les conseillers départementaux sont, à compter de ces élections, élus au scrutin majoritaire binominal mixte. Les électeurs de chaque canton élisent au Conseil départemental, nouvelle appellation du Conseil général, deux membres de sexe différent, qui se présentent en binôme de candidats. Les conseillers départementaux sont élus pour 6 ans au scrutin binominal majoritaire à deux tours, l'accès au second tour nécessitant 12,5 % des inscrits au 1er tour. En outre la totalité des conseillers départementaux est renouvelée. Ce nouveau mode de scrutin nécessite un redécoupage des cantons dont le nombre est divisé par deux avec arrondi à l'unité impaire supérieure si ce nombre n'est pas entier impair, assorti de conditions de seuils minimaux[3]. Dans la Manche, le nombre de cantons passe ainsi de 52 à 27.

Le canton de Saint-Lô-2 est formé de communes des anciens cantons de Saint-Lô-Est (4 communes et une fraction de la commune de Saint-Lô), de Canisy (11 communes) et de Marigny (1 commune). Il est entièrement inclus dans l'arrondissement de Saint-Lô. Le bureau centralisateur est situé à Saint-Lô.

La limite évolue légèrement le avec un transfert d'une bande de terrain entre la commune du Mesnil-Opac et du Mesnil-Herman par décret du conseil d'État du [4].

CompositionModifier

Le canton de Saint-Lô-2 comprenait en 2015 seize communes et une fraction de la commune de Saint-Lô[1].

À la suite de la création de la commune nouvelle de Bourgvallées en 2016, regroupant les anciennes communes de Gourfaleur, La Mancellière-sur-Vire, Saint-Romphaire et Saint-Samson-de-Bonfossé, il n'en comprend plus que treize en plus de la fraction de Saint-Lô :

Liste des communes du canton
Nom Code
Insee
Intercommunalité Population
(dernière pop. légale)
Saint-Lô
(chef-lieu)
50502 Saint-Lô Agglo Fraction : 11 798 (2014)
Commune : 18 961 (2016)
La Barre-de-Semilly 50032 Saint-Lô Agglo 988 (2016)
Baudre 50034 Saint-Lô Agglo 542 (2016)
Canisy 50095 Saint-Lô Agglo 1 778 (2016)
Carantilly 50098 Saint-Lô Agglo 645 (2016)
Dangy 50159 Saint-Lô Agglo 659 (2016)
La Luzerne 50283 Saint-Lô Agglo 77 (2016)
Le Mesnil-Herman 50313 CA Saint-Lô Agglo 138 (2016)
Quibou 50420 Saint-Lô Agglo 938 (2016)
Saint-Ébremond-de-Bonfossé 50465 CA Saint-Lô Agglo 727 (2015)
Saint-Martin-de-Bonfossé 50512 Saint-Lô Agglo 531 (2016)
Bourgvallées 50546 Saint-Lô Agglo 2 574 (2016)
Sainte-Suzanne-sur-Vire 50556 Saint-Lô Agglo 680 (2016)
Soulles 50581 CA Saint-Lô Agglo 481 (2016)

La partie de la commune de Saint-Lô intégrée dans le canton est celle située à l'est d'une ligne définie par l'axe des voies et limites suivantes : depuis la limite territoriale de la commune de Saint-Georges-Montcocq, rue de la Cabale, rue Saint-Georges, rue des Pénitents, chemin des Moines, rue de l'Ombrée, rue du Pré-de-Bas, montée du Bois-André, boulevard de la Dollée, rue du Mont-Russel, avenue de Verdun, place du Champ-de-Mars, rue du Docteur-Leturc, rue Jean-Dubois, rue Octave-Feuillet, place Léo-Ferré, rue de la Marne, rue des 80e-et-136e-Territorial, rue de Grimouville, boulevard du Midi, rue des Abreuvoirs, rue du Général-Lemarois, rue Nicolas-Houël, rue de la Ferronnière, sentier dans le prolongement de la rue de la Ferronnière, rue du Bois-Ardent, rue de l'Exode, rue du Père-Popielujko, ligne droite dans le prolongement de la rue du Père-Popielujko, boulevard de la Commune, chemin de la Ferronnière, rue Louise-Michel, route départementale 86, jusqu'à la limite territoriale de la commune de Baudre.

DémographieModifier

En 2016, le canton comptait 21 869 habitants[Note 1].

Évolution de la population  [ modifier ]
2015 2016
21 86421 869
(Sources : Base Insee, population municipale à partir de 2015[5].)


ReprésentationModifier

Conseillers départementaux successifs
Période élective Mandat Identité Nuance Qualité
2015 2021 2015 en cours Brigitte Boisgerault   DVD Infirmière, conseillère municipale de Saint-Lô
2015 en cours Mathieu Johann-Lepresle   DVD Artiste, producteur, adjoint au maire de Saint-Lô

À l'issue du 1er tour des élections départementales de 2015, deux binômes sont en ballotage : Brigitte Boisgerault et Mathieu Johann-Lepresle (DVD, 23,01 %) et Walter Delabie et Christelle Grobet (FN, 19,86 %). Le taux de participation est de 47,85 % (7 563 votants sur 15 807 inscrits)[6] contre 50,67 % au niveau départemental[7] et 50,17 % au niveau national[8].

Au second tour, Brigitte Boisgerault et Mathieu Johann-Lepresle (DVD) sont élus avec 74,03 % des suffrages exprimés et un taux de participation de 48,06 % (4 988 voix pour 7 596 votants et 15 806 inscrits)[9].

Voir aussiModifier

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

RéférencesModifier

  1. a b et c Décret no 2014-246 du 25 février 2014 portant délimitation des cantons dans le département de la Manche.
  2. « Loi no  2013-403 du 17 mai 2013 relative à l'élection des conseillers départementaux, des conseillers municipaux et des conseillers communautaires, et modifiant le calendrier électoral », JORF no 0114 du 18 mai 2013 p. 8242, (consulté le 20 mai 2014)
  3. Article 4 de la loi du 17 mai 2013 modifiant l'article L 191 -1 du code électoral.
  4. « Décret n° 2018-823 du 28 septembre 2018 portant modification des limites territoriales de communes et de cantons du département de la Manche », sur legifrance.gouv.fr, (consulté le 21 décembre 2018)
  5. Fiches Insee - Populations légales du canton pour les années 2015 et 2016.
  6. « Résultats du premier tour pour le canton de Saint-Lô-2 », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le 27 mars 2015)
  7. « Résultats du premier tour pour le département de la Manche », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le 27 mars 2015)
  8. « Résultats du 1er tour pour la France entière », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le 23 mars 2015)
  9. « Résultats du second tour pour le canton de Saint-Lô-2 », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le 1er avril 2015)