Ouvrir le menu principal

Dangy

commune française du département de la Manche

Dangy
Dangy
L'église Saint-Martin.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Normandie
Département Manche
Arrondissement Saint-Lô
Canton Saint-Lô-2
Intercommunalité Communauté d'agglomération Saint-Lô Agglo
Maire
Mandat
Dominique Pain
2014-2020
Code postal 50750
Code commune 50159
Démographie
Gentilé Dangyais
Population
municipale
659 hab. (2016 en augmentation de 1,23 % par rapport à 2011)
Densité 66 hab./km2
Géographie
Coordonnées 49° 02′ 42″ nord, 1° 13′ 29″ ouest
Altitude Min. 70 m
Max. 161 m
Superficie 9,93 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Manche

Voir sur la carte administrative de la Manche
City locator 14.svg
Dangy

Géolocalisation sur la carte : Manche

Voir sur la carte topographique de la Manche
City locator 14.svg
Dangy

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Dangy

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Dangy

Dangy est une commune française, située dans le département de la Manche en région Normandie, peuplée de 659 habitants[Note 1].

GéographieModifier

 
Pont-Brocard.

Dangy est situé dans le centre du département de la Manche, bassin bocager de Saint Lô (au sud-ouest, à 13 kilomètres) et au centre d'un triangle : Cherbourg - Caen - Rennes, et d'un losange : Carentan - Saint-Lô - Villedieu - Coutances. Son bourg est à 5 km au nord-est de Cerisy-la-Salle, à 5,5 km au sud-ouest de Canisy et à 7 km au sud de Marigny[1].

Le territoire est traversé par la route départementale no 38 reliant Saint-Lô au nord-est à Gavray au sud-ouest. En traversant le bourg de Dangy, elle croise la D 89 permettant d'accéder à Carantilly au nord et à Soulles au sud-est, ainsi que la D 193 menant notamment à Saint-Martin-de-Bonfossé à l'est. Partant de la D 38 à 500 mètres au sud du bourg, la D 73 joint Cerisy-la-Salle à l'ouest.

La commune est partagée par une ligne de partage des eaux — occupée par les lieux-dits la Lande, le Château et la Perrotterie — en deux parties de superficie comparable. Le nord est dans le bassin de la Vire, par son affluent la Joigne qui prend sa source sur la commune de Saint-Martin-de-Bonfossé voisine. Plusieurs de ses premiers affluents de rive gauche parcourent le territoire communal dont la rivière de la Chaussée qui marque la limite avec Carantilly à l'ouest. Situé dans le bassin de la Sienne, le sud est drainé par de courts affluents de rive droite de la Soulles — un affluent du fleuve côtier — qui délimite tout le sud du territoire.

Le territoire couvre une superficie de 993 hectares. Le point culminant (161 m) se situe à l'ouest, entre les lieux-dits la Lande et les Gouleries. Le point le plus bas (70 m) correspond à la sortie de la Soulles du territoire, au sud-ouest, à Pont-Brocard. Au bourg, l'altitude est de 97 mètres. La commune est bocagère.

ToponymieModifier

Le nom de la localité est attesté sous les formes Dangi vers 1210, Dangeio en 1212[3].

L'origine du toponyme Dangy n'est pas éclaircie. René Lepelley l'attribue à un anthroponyme roman, mais indéterminé[4].

François de Beaurepaire penche pour un type Damniacu ou Daminiacu que, curieusement, il n'explicite pas[5]. On doit sans doute y voir le latin dominus « seigneur », soit « (le domaine rural) du seigneur ». Ce nom s'apparenterait alors aux types plus tardifs Dampsmesnil, Damville, Donville, qui semblent formés avec le même élément (quoique d'autres possibilités existent également).

Le gentilé est Dangyais.

HistoireModifier

Sous l'ancien régime, la communauté taillable de Dangy et Pont-Brocard était composée de deux paroisses. Celle de Dangy, dont le curé était nommé par un patron alternatif (seigneur laïc et frères et prieur de l'hôtel-Dieu de Coutances) et celle de Pont-Brocard, fief et paroisse sous la seigneurie de l'ordre de Malte de la commanderie de Villedieu.

En 1789, les habitants de Pont-Brocard ne rédigèrent pas de cahier de doléances particulier, mais ils durent s'assembler avec ceux de Dangy. Aussi, avec la mise en place des communes, l'ancienne paroisse de Pont-Brocard fut incorporée à la commune de Dangy et Pont-Brocard. Cette double dénomination administrative demeura pendant toute la première moitié du XIXe siècle.

Politique et administrationModifier

 
La mairie.
Liste des maires[6]
Période Identité Étiquette Qualité
1798 1809 Jacques Perotte    
1809 1816 Thomas-A. Lecomte    
1816 1820 Jean Lemasson    
1820 1850 Victor Lefèvre    
1850 1865 Pierre-Auguste Simon    
1865 1869 Auguste Lemasson    
1869 1884 Isidore-Magloire Leconte    
1884 1888 Adrien-Emmanuel Dan    
1888 1897 Jean-Désiré Leconte    
1897 1907 Bon Vivier    
1907 1920 Joseph Hardel    
1920 1939 Joseph Leconte    
1939 1944 Jules Beaufils    
1944 1956 Joseph Leconte    
1956 1995 Jean Pignard    
1995 2008 Philippe Leconte    
2008[7] mars 2014 Annick Hélaine   Sage-femme
mars 2014[8] En cours Dominique Pain SE Agent des collectivités territoriales

Le conseil municipal est composé de treize membres (pour quinze sièges) dont le maire et deux adjoints[9].

DémographieModifier

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[10]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2007[11].

En 2016, la commune comptait 659 habitants[Note 2], en augmentation de 1,23 % par rapport à 2011 (Manche : -0,23 %, France hors Mayotte : +2,44 %). Dangy a compté jusqu'à 1 210 habitants en 1831.

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
1 1441 0681 1031 1451 2101 1801 1851 1961 167
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
1 1661 033991933894925853820764
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
706702651578589581577543598
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2012
549533515565605604650656650
2016 - - - - - - - -
659--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[12] puis Insee à partir de 2006[13].)
Histogramme de l'évolution démographique
 

Les habitants de Dangy s'appellent les Dangyais et ceux de Pont-Brocard, les Pontois.

ÉconomieModifier

Lieux et monumentsModifier

Activité et manifestationsModifier

SportsModifier

L'Union sportive de Dangy fait évoluer une équipe de football en division de district[16].

Personnalités liées à la communeModifier

  • Louis-Julien Yon (XVIIIe siècle), dernier seigneur de Dangy et de Saint-Hilaire.
  • Rémy Basnier (1763 à Dangy - 1845), prêtre. Les Basniéristes furent parmi les fondateurs de la Petite Église.
  • Alcide Hédouin (1846-1918), curé de Dangy, auteur de nombreuses recherches et d'une monographie locale.

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. Population municipale 2016.
  2. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

RéférencesModifier

  1. Distances routières les plus courtes selon Viamichelin.fr
  2. « Géoportail (IGN), couche « Limites administratives » activée »
  3. Ernest Nègre - 1990 - Toponymie générale de la France - Page 554 - (ISBN 2600028838).
  4. René Lepelley, Dictionnaire étymologique des noms de communes de Normandie, Condé-sur-Noireau, Éd. Charles Corlet, (ISBN 2-95480-455-4 (édité erroné), notice BnF no FRBNF36174448), p. 109.
  5. François de Beaurepaire, Les noms de communes et anciennes paroisses de la Manche, Picard, Paris, 1986, p. 109.
  6. René Gautier, 601 communes et lieux de vie de la Manche, Éditions Eurocibles, (ISBN 978-2354-58-0360), p. 180
  7. « Annick Hélaine est le nouveau maire », sur ouest-france.fr, Ouest-France (consulté le 17 novembre 2014)
  8. « Dominique Pain, nouveau maire », sur ouest-france.fr, Ouest-France (consulté le 17 novembre 2014)
  9. « Dangy (50750) - Municipales 2014 », sur elections.ouest-france.fr, Ouest-France (consulté le 26 avril 2014)
  10. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  11. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  12. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  13. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015 et 2016.
  14. « Statue : Vierge à l'Enfant », notice no PM50000348, base Palissy, ministère français de la Culture.
  15. « Fonts baptismaux », notice no PM50000349, base Palissy, ministère français de la Culture.
  16. « Site officiel de la Ligue Basse-Normandie – US Dangy » (consulté le 22 août 2014)

Liens externesModifier