Canton de Plélo

canton français

Canton de Plélo
Canton de Plélo
Situation du canton de Plélo dans le département de Côtes-d'Armor.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Région Bretagne
Département Côtes-d'Armor
Arrondissement(s) Guingamp (6)
Saint-Brieuc (17)
Bureau centralisateur Plélo
Conseillers
départementaux
Françoise Golhen
Yves-Jean Le Coqû
2015-2021
Code canton 22 15
Histoire de la division
Création 22 mars 2015[1]
Démographie
Population 25 955 hab. (2017)
Densité 67 hab./km2
Géographie
Superficie 388,86 km2
Subdivisions
Communes 23

Le canton de Plélo est un canton français du département des Côtes-d'Armor.

HistoireModifier

Un nouveau découpage territorial des Côtes-d'Armor entre en vigueur à l'occasion des élections départementales de mars 2015, défini par le décret du 13 février 2014[1], en application des lois du (loi organique 2013-402 et loi 2013-403)[2]. Les conseillers départementaux sont, à compter de ces élections, élus au scrutin majoritaire binominal mixte. Les électeurs de chaque canton élisent au Conseil départemental, nouvelle appellation du Conseil général, deux membres de sexe différent, qui se présentent en binôme de candidats. Les conseillers départementaux sont élus pour 6 ans au scrutin binominal majoritaire à deux tours, l'accès au second tour nécessitant 12,5 % des inscrits au 1er tour. En outre la totalité des conseillers départementaux est renouvelée. Ce nouveau mode de scrutin nécessite un redécoupage des cantons dont le nombre est divisé par deux avec arrondi à l'unité impaire supérieure si ce nombre n'est pas entier impair, assorti de conditions de seuils minimaux[3]. Dans les Côtes-d'Armor, le nombre de cantons passe ainsi de 52 à 27.

Le canton de Plélo est formé de communes des anciens cantons de Châtelaudren (7 communes), de Plouagat (6 communes), de Quintin (8 communes) et de Plœuc-sur-Lié (2 communes). Avec ce redécoupage administratif, le territoire du canton s'affranchit des limites d'arrondissements, avec 18 communes incluses dans l'arrondissement de Saint-Brieuc et 5 dans l'arrondissement de Guingamp. Le bureau centralisateur est situé à Plélo.

CompositionModifier

Le canton de Plélo comprend 23 communes entières[1] :

Liste des communes du canton
Nom Code
Insee
Intercommunalité Population
(dernière pop. légale)
Plélo
(bureau centralisateur)
22182 CC Leff Armor Communauté 3 355 (2014)
Boqueho 22011 Leff Armor Communauté 1 084 (2014)
Bringolo 22019 Leff Armor Communauté 447 (2014)
Châtelaudren 22038 Leff Armor Communauté 985 (2014)
Cohiniac 22045 Leff Armor Communauté 393 (2014)
Le Fœil 22059 Saint-Brieuc Armor Agglomération 1 472 (2014)
La Harmoye 22073 Saint-Brieuc Armor Agglomération 389 (2014)
Lanfains 22099 Saint-Brieuc Armor Agglomération 1 077 (2014)
Lanrodec 22116 Leff Armor Communauté 1 269 (2014)
Le Leslay 22126 Saint-Brieuc Armor Agglomération 152 (2014)
Plaine-Haute 22170 Saint-Brieuc Armor Agglomération 1 546 (2014)
Plerneuf 22188 CC Leff Armor Communauté 1 032 (2014)
Plouagat 22206 CC Leff Armor Communauté 2 790 (2014)
Plouvara 22234 CC Leff Armor Communauté 1 138 (2014)
Quintin 22262 Saint-Brieuc Armor Agglomération 2 803 (2014)
Saint-Bihy 22276 Saint-Brieuc Armor Agglomération 244 (2014)
Saint-Brandan 22277 Saint-Brieuc Armor Agglomération 2 392 (2014)
Saint-Fiacre 22289 CC Leff Armor Communauté 218 (2014)
Saint-Gildas 22291 Saint-Brieuc Armor Agglomération 279 (2014)
Saint-Jean-Kerdaniel 22304 CC Leff Armor Communauté 611 (2014)
Saint-Péver 22322 CC Leff Armor Communauté 420 (2014)
Trégomeur 22356 CC Leff Armor Communauté 936 (2014)
Le Vieux-Bourg 22386 Saint-Brieuc Armor Agglomération 783 (2014)

En 2014, la population municipale du canton était de 25 815 habitants[4].

ReprésentationModifier

Conseillers départementaux successifs
Période élective Mandat Identité Nuance Qualité
2015 2021 2015 en cours Françoise Golhen   LR Conseillère municipale de Quintin
2015 en cours Yves-Jean Le Coqû   DVD Conseiller municipal de Plélo, ancien conseiller général du Canton de Châtelaudren

À l'issue du 1er tour des élections départementales de 2015, deux binômes sont en ballotage : Françoise Golhen et Yves-Jean Le Coqû (Union de la Droite, 43,15 %) et Valérie Berthier-Levif et Denis Follet (PS, 36,34 %). Le taux de participation est de 55,45 % (10 009 votants sur 18 052 inscrits)[5] contre 56,24 % au niveau départemental[6]et 50,17 % au niveau national[7]. Au second tour, Françoise Golhen et Yves-Jean Le Coqû (Union de la Droite) sont élus avec 57,31 % des suffrages exprimés et un taux de participation de 55,19 % (5 215 voix pour 9 962 votants et 18 052 inscrits)[8].

RéférencesModifier

Voir aussiModifier