Ouvrir le menu principal

Le Leslay

commune française du département des Côtes-d'Armor

Le Leslay
Le Leslay
Le château de Beaumanoir.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Bretagne
Département Côtes-d'Armor
Arrondissement Saint-Brieuc
Canton Plélo
Intercommunalité Saint-Brieuc Armor Agglomération
Maire
Mandat
Stéphane Ollivier
2014-2020
Code postal 22800
Code commune 22126
Démographie
Gentilé Leslayen, Leslayenne
Population
municipale
158 hab. (2016 en augmentation de 9,72 % par rapport à 2011)
Densité 32 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 25′ 47″ nord, 2° 57′ 56″ ouest
Altitude 205 m
Min. 189 m
Max. 254 m
Superficie 5,01 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Côtes-d'Armor

Voir sur la carte administrative des Côtes-d'Armor
City locator 14.svg
Le Leslay

Géolocalisation sur la carte : Côtes-d'Armor

Voir sur la carte topographique des Côtes-d'Armor
City locator 14.svg
Le Leslay

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Le Leslay

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Le Leslay

Le Leslay [lə lɛlɛ] est une commune française située dans le département des Côtes-d'Armor en région Bretagne.

Sommaire

GéographieModifier

Le Leslay se trouve à 23 km au Sud-Ouest de Saint-Brieuc, la préfecture du département.

La paroisse fait partie du territoire breton traditionnel Fañch.

ToponymieModifier

Le nom de la localité est attesté sous les formes Le Leslay et Leleslay en 1496, Le Leslay en 1535[1].

Son nom vient du breton lez (château) et laë ou laez (haut)[2].

HistoireModifier

Politique et administrationModifier

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1815 mai 1832 Jean Guillaume Hervé   Cultivateur
mars 2001 mars 2008 Jean Hervé    
mars 2008 en cours Stéphane Ollivier PCF Fonctionnaire
Les données manquantes sont à compléter.

DémographieModifier

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
277315295350409312351335290
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
283280271270277284268292281
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
263259252236222230194196177
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2016
140134128118112113124144158
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[3] puis Insee à partir de 2006[4].)
Histogramme de l'évolution démographique
 

Lieux et monumentsModifier

  • Église Saint-Symphorien.

Château de BeaumanoirModifier

Il s'élève à l'emplacement d'un manoir construit vers 1420 et partiellement démoli par ordre du roi à la fin du XVIe siècle. Reconstruit aux XVIIe et XVIIIe siècles, l'édifice actuel conserve des éléments de l'édifice antérieur. En 1895, il est restauré par le comte de Saint-Pierre dans un style néo-gothique d'après des plans de Courcoux, architecte de Saint-Brieuc. Le domaine de Beaumanoir s'étendait sur les territoires du Leslay et de Cohiniac. Il a appartenu à la famille Éder jusqu'au début du XIXe siècle. L'un de ses membres, Guy Éder de Lavardin de Beaumanoir, est connu sous le nom de La Fontenelle. Auteur de pillages lors des guerres de Religion, il est condamné par le roi à être roué de coups et le château est en partie démantelé[5]. Une allée de hêtres de 1,5 km conduit à la cour d'honneur du château. Cette demeure, construite au XVe siècle par Olive de Beaumanoir, a été transformée au XIXe siècle en application des techniques et des principes d'hygiène les plus novateurs de l'époque (eau courante, électricité, chauffage central). Le château, les communs et le parc constituent l'exemple, rare en France, d'un domaine complet de style victorien, tel que les riches familles férues de progrès le concevaient à la fin des années 1800 en Grande-Bretagne. Les salons, ouverts au public, restituent l'ambiance quotidienne de la vie familiale à travers un mobilier du XVIIIe et XIXe siècles et une collection d'art moderne. Chaque année des œuvres d'artistes contemporains connus viennent renouveler l'intérêt de la visite.

Il servit de décor[6] :

Personnalités liées à la communeModifier

Voir aussiModifier

Notes et référencesModifier

  1. Office Public de la Langue Bretonne, « Kerofis »
  2. infobretagne.com, « Étymologie et Histoire de Le Leslay »
  3. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  4. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015 et 2016.
  5. « Château de Beaumanoir », en ligne dans fr.topic-topos.com
  6. en ligne sur Imdb
  7. « Château de Beaumanoir », en ligne sur www.jedecouvrelafrance.com

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :