Ouvrir le menu principal

Canton de Longué-Jumelles

canton français

Canton de Longué-Jumelles
Canton de Longué-Jumelles
Situation du canton de Longué-Jumelles dans le département de Maine-et-Loire.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Pays de la Loire
Département Maine-et-Loire
Arrondissement(s) Saumur
Bureau centralisateur Longué-Jumelles
Conseillers
départementaux
Guy Bertin (DVD)
Marie Seyeux (DVD)
2015-2021
Code canton 49 15
Histoire de la division
Création 1972[1]
Modification 1 22 mars 2015[2]
Démographie
Population 30 616 hab. (2016)
Densité 63 hab./km2
Géographie
Superficie 485,15 km2
Subdivisions
Communes 18

Le canton de Longué-Jumelles est une division administrative française située dans le département de Maine-et-Loire et la région Pays de la Loire.

Au redécoupage cantonal de 2014, le canton qui comptait huit communes en compte dès lors dix-huit.

Sommaire

CompositionModifier

HistoireModifier

De 1790 à 2014Modifier

 
Carte du canton en 2014.

Le canton de Longué-Jumelles (chef-lieu) est créé en 1790. Dénommé d'abord « canton de Longué » puis « canton de Longué-Jumelles » en 1972, il est tout d'abord intégré au district de Baugé, puis en 1800 à l'arrondissement de Baugé, et à sa disparition en 1926, à l'arrondissement de Saumur[1].

  • De 1833 à 1848, les cantons de Longué et de Noyant ont le même conseiller général. Le nombre de conseillers généraux par département était limité à 30[3].
  • C'est l'un des quarante et un cantons que compte le département ; circonscriptions électorales servant à l'élection des conseillers généraux, membres du conseil général du département.

À partir de 2015Modifier

Le nouveau découpage territorial pour le département de Maine-et-Loire est défini par le décret du 26 février 2014. La composition du canton est alors remodelé, avec une entrée en vigueur au renouvellement des assemblées départementales de mars 2015. Il comprend dès lors les communes suivantes : Allonnes, Blou, Brain-sur-Allonnes, La Breille-les-Pins, Courléon, La Lande-Chasles, Longué-Jumelles (bureau centralisateur), Mouliherne, Neuillé, Les Rosiers-sur-Loire, Saint-Clément-des-Levées, Saint-Martin-de-la-Place, Saint-Philbert-du-Peuple, Varennes-sur-Loire, Vernantes, Vernoil-le-Fourrier, Villebernier, Vivy[6].

AdministrationModifier

De 1833 à 2014Modifier

Le canton de Longué-Jumelles est la circonscription électorale servant à l'élection des conseillers généraux, membres du conseil général de Maine-et-Loire.

Liste des conseillers généraux successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1833 1839 Jacques L'Official
(1777-1855)
  Ancien Sous-Préfet, propriétaire, maire de Vieil-Baugé (1841-1848)
1839 1848 Pierre Lespagnol   Maire de Dénezé
1848 1864 Prosper Monden-Gennevraye Républicain Président de chambre à la Cour Impériale d'Angers
1864 1898 Paul Monden-Gennevraye[7] Républicain Conseiller à la Cour d'appel, Angers
1898 1901
(décès)
Paul du Puy Droite Maire de Courléon (1892-1904)
1901 1910 Victor Cailleau   Notaire - Maire de Longué (1900-1912)
1910 1940 Edouard Tardif Rad. Médecin
Maire de Longué (1925-1947)
1943 1945 Pierre Hédouin   Maire de Vernoil-le-Fourrier
Nommé conseiller départemental en 1943[8]
1945 1976 Lucien Boissin SFIO puis DVG Médecin à Longué
1976 2008 Edmond Alphandéry UDF-CDS Professeur d'économie à l'université Assas
Député (1978-1993)
Ministre (1993-1995)
Président du conseil général (1994-1995)
Maire de Longué-Jumelles (1977-2008)
2008 2015 Michel Ruault[9] UMP Agriculteur à Longué-Jumelles
Les données manquantes sont à compléter.

À partir de 2015Modifier

À partir du renouvellement des assemblées départementales de 2015, le canton devient la circonscription électorale servant à l'élection des conseillers départementaux, membres du conseil départemental de Maine-et-Loire[10].

Conseillers départementaux successifs
Période élective Mandat Identité Nuance Qualité
2015 2021 2015 en cours Guy Bertin   DVD Enseignant, maire de Neuillé (2001- )
2015 en cours Marie Seyeux[11]   DVD Retraitée, maire de Blou (2008- )

Résultats électoraux détaillésModifier

  • Élections cantonales de 2001 : Edmond Alphandéry (UDF) est élu au 1er tour avec 56,47 % des suffrages exprimés, devant Nicole Glemet (PCF) (14,01 %), J.Noël Marionneau (dvd) (9,72 %) et René Gruet (EELV) (6,71 %). Le taux de participation est de 65,42 % (6 058 votants sur 9 260 inscrits)[12].
  • Élections cantonales de 2008 : Michel Ruault (dvd) est élu au 2e tour avec 48,24 % des suffrages exprimés, devant Frédéric Mortier (dvd) (34,16 %) et Patrice Neau (PRG) (17,6 %). Le taux de participation est de 63,37 % (6 106 votants sur 9 636 inscrits)[13].

DémographieModifier

En 2014, la population municipale du nouveau canton était de 30 627 habitants[14].

Évolution de la population de l'ancien canton :

           Évolution de la population  [modifier]
1975 1982 1990 1999 2006 2011 2012
12 51513 06413 00213 00113 31413 59513 587
(Sources : Base Insee, population sans doubles comptes à partir de 1962[15] puis population municipale à partir de 2006[16])
Histogramme de l'évolution démographique
 

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexesModifier

Liens externesModifier

Notes et référencesModifier

  1. a et b EHESS, Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui, Notice communale de Longué-Jumelles, consultée le 5 février 2012.
  2. Décret no 2014-259 du 26 février 2014 portant délimitation des cantons dans le département de Maine-et-Loire.
  3. https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k5492729z/f185.image.r=cantons%201833
  4. a b c et d IGN, Répertoire Géographique des Communes (RCG 2010), consulté le 2 février 2011.
  5. Insee, Populations légales 2012 du canton de Longué-Jumelles, consulté le 20 janvier 2015 - Le terme de « populations légales » regroupe pour chaque commune sa population municipale, sa population comptée à part et sa population totale, somme des deux précédentes (cf définition). La population totale 2012 du canton était de 13 915.
  6. Légifrance, Décret no 2014-259 du 26 février 2014, portant délimitation des cantons dans le département de Maine-et-Loire.
  7. http://www.culture.gouv.fr/LH/LH168/PG/FRDAFAN83_OL1903020V001.htm
  8. https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k9617197c/f3.image.r=departemental?rk=3669546;0
  9. Ministère de l'Intérieur, Résultats des élections cantonales, du 16 mars 2008.
  10. Légifrance, Loi no 2013-403 du 17 mai 2013, relative à l'élection des conseillers départementaux, des conseillers municipaux et des conseillers communautaires, et modifiant le calendrier électoral.
  11. Résultats dans le canton de Longué-Jumelles sur le site du ministère de l'Intérieur.
  12. Résultats de l’élection cantonale de 2001 sur le site du ministère de l’Intérieur. Consulté le 12 mai 2013.
  13. Résultats de l’élection cantonale de 2008 sur le site du ministère de l’Intérieur. Consulté le 12 mai 2013.
  14. Populations légales 2012 des cantons - découpage 2015, sur le site de l'Insee
  15. Structure de la population du canton de 1968 à l'année de la dernière population légale connue
  16. Fiches Insee - Populations légales du canton pour les années 2006, 2012