Ouvrir le menu principal

Arrondissement de Baugé

ancien arrondissement français de Maine-et-Loire

L'arrondissement de Baugé est une ancienne subdivision administrative française du département de Maine-et-Loire créée le 17 février 1800 et supprimée le 10 septembre 1926[1]. Les cantons furent ensuite rattachés aux arrondissements d'Angers et de Saumur.

Sommaire

CompositionModifier

À la création des départements en 1790, le Maine-et-Loire est organisé en huit districts : Angers, Baugé, Châteauneuf, Cholet, Saint-Florent, Saumur, Segré et Vihiers. En 1800, ils sont remplacés par les arrondissements d'Angers, de Baugé, de Beaupréau, de Saumur et de Segré.

Le 17 février 1800, la ville de Baugé devient chef-lieu d'arrondissement, englobant les dix cantons du Baugeois : Baugé, Beaufort, Fougeré, Jarzé, Longué, Mazé, Mouliherne, Noyant, Seiches et Vernoil.

La même année, le canton de Fougeré est rattaché au canton de Baugé[2] et le canton de Jarzé rattaché au canton de Seiches[3].

En 1801, le canton de Mazé est rattaché au canton de Beaufort[4], le canton de Mouliherne rattaché au canton de Longué-Jumelles[5], et le canton de Vernoil rattaché au canton de Longué-Jumelles[6]. L'arrondissement ne compte plus alors que cinq cantons : Baugé, Beaufort, Longué, Noyant et Seiches.

En 1806, le canton de Durtal est rattaché à l'arrondissement, à la suite de la requête des administrateurs du canton.

L'arrondissement de Baugé est supprimé le 10 septembre 1926[1], les cantons étant répartis entre les arrondissements d'Angers et de Saumur.

Cantons du Baugeois intégrés à l'arrondissement d'Angers :

Cantons du Baugeois intégrés à l'arrondissement de Saumur :

Sous-préfetsModifier

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexesModifier

BibliographieModifier

  • Jean Dutier, Les électeurs de l'arrondissement de Baugé, Imp. de Colinette-Fleury, 1846

Liens externesModifier

Notes et référencesModifier

  1. a et b Célestin Port, Dictionnaire historique géographique et biographique de Maine-et-Loire, 1874 ; Édition révisée de 1965 par Jacques Levron et Pierre d'Herbécourt, t. 1, p. 246 et suivantes
  2. Célestin Port, Dictionnaire historique géographique et biographique de Maine-et-Loire, 1876, Édition révisée de 1978 par J. Levron, P. d'Herbécourt, R. Favreau et C. Souchon, t. 2, p. 178
  3. Célestin Port, op. cit., p. 306
  4. Célestin Port, op. cit. p. 431
  5. Célestin Port, op. cit. p. 485 et suivantes
  6. EHESS, Notice communale de Vernoil-le-Fourrier, consulté le 29 août 2011
  7. Notice « Dumas (André, Édouard, Eugène) » (1874- ), page 186 in Archives nationales (France) (répertoire nominatif par Christiane Lamoussière, revu et complété par Patrick Laharie ; répertoire territorial et introduction par Patrick Laharie), Le personnel de l’administration préfectorale, 1881-1926, Paris : Centre historique des Archives nationales, 2001, 774 pages, 27 cm, (ISBN 2-86000-290-1).