Ouvrir le menu principal
Chronologies
Années :
1787 1788 1789  1790  1791 1792 1793
Décennies :
1760 1770 1780  1790  1800 1810 1820
Siècles :
XVIIe siècle  XVIIIe siècle  XIXe siècle
Millénaires :
Ier millénaire  IIe millénaire  IIIe millénaire
Chronologies géographiques
Chronologies thématiques
Architecture Arts plastiques Droit Littérature Musique classique Photographie Santé et médecine Science Terrorisme Théâtre
Calendriers
Romain · Chinois · Grégorien · Hébraïque · Hindou · Musulman · Persan · Républicain

Cette page concerne l'année 1790 du calendrier grégorien.

Sommaire

ÉvénementsModifier

 
La plantation d’un arbre de la liberté en 1790.

JanvierModifier

FévrierModifier

MarsModifier

AvrilModifier

MaiModifier

JuinModifier

  • 12 juin : les élus d'Avignon demandent au vice-légat, représentant du pape, de quitter la ville, puis procèdent à l'élection d'ecclésiastiques et décident de s'unir au royaume de France.
  • 19 juin : décret de l'Assemblée nationale qui aboli le titre de noblesse : prince, duc, comte, marquis et autre semblables. De plus, « personne ne pourra faire porter des livrées à ses serviteurs, ni avoir des armoiries.»[2].
  • 21 juin : Avignon demande son rattachement à la France.

JuilletModifier

AoûtModifier

SeptembreModifier

OctobreModifier

 
Le maire Bailly au Parlement de Paris, d'après Jean-Louis Prieur, (musée de la Révolution française).

NovembreModifier

  • 14 novembre : début de l'Expédition du Solide.
  • 21 novembre : Duport-Dutertre, ministre de la justice.
  • 27 novembre : décret donnant obligation aux ecclésiastiques de prêter serment de fidélité à la Nation, à la loi, au roi, donc à la Constitution civile du clergé. Le serment rendu obligatoire déchire l'Église de France en deux clergés rivaux.
  • 28 novembre : Merlin de Douai rend son rapport au nom du Comité de féodalité, chargé d'examiner les griefs des princes possessionnés, notamment allemands, concernant l'Alsace. La Constituante décide que les Alsaciens sont Français en vertu d'un principe mentionné pour la première fois dans le droit international : le droit des peuples à disposer d'eux-mêmes.
  • Conflit avec le Saint-Empire romain germanique : l'Assemblée demande aux princes allemands « possessionnés » en Alsace de se soumettre à la loi française en matière de droits féodaux.

DécembreModifier

  • Mirabeau devient conseiller secret du roi Louis XVI contre des subventions. Il lui propose un plan pour se maintenir sur le trône et en finir avec la Révolution.

Articles connexesModifier

Notes et référencesModifier

  1. Edmond et Jules de Goncourt, Histoire de la société française pendant la Révolution, Éditions du Boucher, (ISBN 9782848240145, présentation en ligne)
  2. Huguette Krief, Vivre libre et écrire : anthologie des romancières de la période révolutionnaire, 1789-1800, Paris, Voltaire Foundation - Presse Paris Sorbonne, , 303 p. (ISBN 0729408558, 9780729408554 et 2840503832, OCLC 58603152, lire en ligne), p. 97