Ouvrir le menu principal
Bruno Sotty
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Nationalité
Activité

Bruno Sotty, né le à Chablis (Yonne), est un pilote automobile français de compétitions essentiellement sur circuits pour voitures de sport monoplaces (SP), et en courses de côte.

Il est également avocat au barreau de Dijon.

BiographieModifier

 
Une Rondeau M379B, ici de 1980 - équipage belge des frères Martin.
 
Une Spice SE86 Pontiac, au Silverstone Classic 2007.

Il commence sa carrière en compétition en 1969 en courses de montagne, au volant d'une Dauphine construite par Picard et Brunetti, les auteurs de la célèbre Renault 4 CV.

Remarqué par un mécène auxerrois qui va lui prêter une Formule GRÂC, il va faire une saison de côte en 1971, avant de construire une HEMA en 1972, puis une Toralba en 1973.

En 1974, alors étudiant en droit, il va désormais construire un prototype Lola BLS (BELIN LORY SOTTY), avec lequel il remportera plus de 50 victoires, scratch, de groupe et de classe. Jusqu'en 1978, il va ensuite écumer les courses de côte du championnat de France de la montagne au volant d'une Chevron B21 (ex- Christine Beckers, femme pilote vainqueur en 2 litres au Mans), d'une Lola T 296 et 298, puis d'une Toj Sc 206, avant de courir sur circuits dans le championnat de France des Prototypes Groupe 6.

Il deviendra champion de France de la montagne en National, durant l'année 1976.

En 1979, il abandonnera la course de côte à la suite d'une violente sortie de route, sous la pluie au Haut-Cantal, pour se tourner définitivement vers le circuit.

Il sera vice-champion de France des circuits en Groupe 6 pour l'année 1983, puis il remportera le Championnat de France des circuits (organisé pour les voitures Gr.6) en 1985, pour un total de douze courses étalées entre 1984 et 1986, en gagnant les 6 Heures du Castellet sur Osella PA8 BMW par deux fois (les 7 avril et 27 octobre 1985, organisées au Circuit Paul-Ricard), ainsi qu'à Albi, Lédenon et Magny-Cours, puis à Montlhéry durant la saison 1986 (sur Osella).

Les 24 heures du MansModifier

Il participe aux 24 Heures du Mans à douze reprises entre 1977 et 1989, dont quatre pour l'écurie Jean Rondeau (entre 1982 et 1988), obtenant une dixième place en 1982 sur la M379C Cosworth Primagaz avec Pierre Yver (et Lucien Guitteny), ainsi qu'une quatorzième en 1983 avec Gérard Cuynet, et trois 17e places. Il termine également 4e des 6 Heures de Vallelunga en 1979, sur Chevron B36.

En 1980 il sera vainqueur de la categorie 2 litres aux 24 Heures du Mans avec Philippe HESNAULT et Dominique LAURENT sur CHEVRON B36 ROC. Cette victoire lui ouvrira les portes des gros protos de l'époque et lui permettra de rentrer chez RONDEAU.

1977 Porsche 911 Carrera RS Abandon

1978 Lola T294-6 Non Classée Gerard Cuynet, Jean-Claude Dufrey & Bruno Sotty Georges Bourdillat, Alain-Michel Bernard & Bruno Sotty

1979 Lola T296 Abandon Gerard Cuynet, Marc Frischknecht & Bruno Sotty

1980 Chevron B36 17e Daniel Laurent, Philippe Hesnault & Bruno Sotty

1981 ACR 80B Abandon

Il compte une trentaine de participations en courses du Championnat du monde des voitures Sport-Prototypes entre 1982 et 1989, majoritairement sur SP Rondeau M379 et Tiga GC85 et sur SPICE SE 86 C. Sa carrière s'achève lors de l'avant-dernière course de la saison 1989, avec le Suisse Pierre-Alain Lombardi son partenaire habituel, lors des 480 kilomètres de Spa sur Spice SE86C, après avoir participé à la victoire de l'écurie Spice Engineering au championnat mondial de catégorie C2 en 1988.

Liens externesModifier