Ouvrir le menu principal

Bruno Ganz

acteur suisse
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Ganz.
Bruno Ganz
Description de cette image, également commentée ci-après
Bruno Ganz à Tokyo en 2005.
Naissance
Zurich (ZH),
Suisse
Nationalité Drapeau de la Suisse Suisse
Décès (à 77 ans)
Au (de)[1], Wädenswil, (ZH),
Suisse
Profession Acteur
Films notables La Marquise d'O
L'Ami américain
Dans la ville blanche
Les Ailes du désir
L'Éternité et Un Jour
L'Homme sans âge
La Chute

Bruno Ganz est un comédien de théâtre et un acteur de cinéma et de télévision suisse [2], né le à Zurich (ZH) et mort le dans la localité d'Au (de), commune de Wädenswil (ZH), en Suisse.

Au cinéma, parmi les rôles qui ont fait sa renommée, figurent celui de Damiel dans Les Ailes du désir de Wim Wenders et celui de Hitler dans La Chute, film d’Oliver Hirschbiegel qui relate les derniers jours du dictateur, terré dans son Führerbunker à Berlin.

De 1996 à 2019, il est le dépositaire de l'anneau de Iffland, désignant l'acteur de théâtre de langue allemande le plus renommé.

BiographieModifier

Carrière artistiqueModifier

Bruno Ganz est né le à Zurich[2], d'un père suisse exerçant la profession de mécanicien et d'une mère originaire d'Italie du Nord. Bruno Ganz entame sa carrière artistique au théâtre en 1961[3], et quitte la Suisse pour Berlin. Il co-fonde la troupe de la Berliner Schaubühne avec Peter Stein[3]. Déjà, le grand acteur Gustav Knuth est convaincu de son talent. Dans le même temps, il fait des apparitions au cinéma, avec moins de succès qu'au théâtre[3]. En 1967, il joue dans Haut les mains de Jerzy Skolimowski.

En 1972, il apparaît au Festival de Salzbourg dans la première mise en scène de Der Ignorant und der Wahnsinnige de Thomas Bernhard, sous la direction de Claus Peymann. L'année suivante, il est désigné « acteur de l'année » par le magazine allemand Theater heute pour ce rôle[3].

En 1975, son rôle dans Sommergäste lui permet d'afficher son talent[3].

En 1993, il refuse le rôle d'Oskar Schindler dans La Liste de Schindler[3].

Josef Meinrad lui a transmis l'Anneau de Iffland en 1996[3].

En 2000, il joue le Faust (I et II) de Goethe dans l'adaptation de Peter Stein, qui dure 13 heures[3].

Parmi ses principaux rôles au cinéma, il a joué l'ange Damiel dans Les Ailes du désir de Wim Wenders, le Pr Stanciulescu dans L'Homme sans âge de Francis Ford Coppola et Hitler dans La Chute.

En 2007, il est fait chevalier de la Légion d’honneur.

Vie familialeModifier

Bruno Ganz était marié, mais vivait séparé de sa femme, Sabine[3]. Il avait un fils[3] et vivait entre Zurich, Venise et Berlin[3].

DécèsModifier

À l'été 2018, Bruno Ganz devait assurer le rôle de l'orateur de La Flûte enchantée, à Salzbourg. Se sentant anormalement faible, il décide de consulter le corps médical sur place. Un cancer du côlon lui est décelé et une chimiothérapie est immédiatement entamée. Bruno Ganz transmet alors le rôle à son collègue et ami Klaus Maria Brandauer, et renonce à tous ses engagements afin de pouvoir se soigner. Malgré des signes d'amélioration, il meurt des suites de ce cancer le à son domicile de Au (de), Wädenswil[1],[4],[5],[6].

DistinctionsModifier

FilmographieModifier

CinémaModifier

Années 1960Modifier

Années 1970Modifier

Années 1980Modifier

Années 1990Modifier

Années 2000Modifier

Années 2010Modifier

TélévisionModifier

ThéâtreModifier

Dans la culture populaireModifier

Le dessinateur français Enki Bilal, qui voue une grande admiration à l'acteur, a donné les traits de Bruno Ganz au personnage d'Alcide Nikopol dans sa bande-dessinée La Foire aux immortels et ses suites.

Notes et référencesModifier

  1. a et b Michel Imhof: Daniel Rohr erlebte die letzten Minuten der Schauspiellegende: « Bruno Ganz starb im Beisein seiner Partnerin und seines Sohnes » In: Blick.ch, .
  2. a et b « Bruno Ganz », sur premiere.fr, Première (consulté le 20 juillet 2009)
  3. a b c d e f g h i j et k (en) « Bruno Ganz », sur imdb.com, IMDb (consulté le 20 juillet 2009)
  4. (en) Scott Roxborough, « 'Downfall' Actor Bruno Ganz Dies at 77 », sur The Hollywood Reporter, (consulté le 18 février 2019)
  5. « Bruno Ganz, l'acteur suisse qui incarna Hitler à l'écran », sur lepoint.fr, Le Point, (consulté le 16 février 2019).
  6. « Bruno Ganz, l'acteur des Ailes du désir et de La Chute, est mort », sur premiere.fr

Liens externesModifier