Claus Peymann

Claus Peymann
Description de cette image, également commentée ci-après
Claus Peymann en 2005.
Naissance (82 ans)
Brême, Basse-Saxe
Nationalité Drapeau de l'Allemagne Allemande
Profession Réalisateur, metteur en scène, directeur de théâtre

Claus Peymann, né le à Brême, dans le land de Basse-Saxe (Allemagne), est un metteur en scène associé au Berliner Ensemble et un réalisateur allemand.

BiographieModifier

Claus Peymann étudie la littérature allemande et le théâtre à l'Université de Hambourg. Là, il dirige la troupe de théâtre universitaire. De 1966 à 1969, il est directeur du Theater am Turm de Francfort. En 1970, il s'installe à Berlin et travaille au théâtre Berliner Schaubühne. Après s'être brouillé avec Peter Stein, il travaille comme metteur en scène à la pige de 1971 à 1974. Il est ensuite nommé directeur par intérim au Staatsoper Stuttgart. En 1979, il devient directeur artistique du Schauspielhaus de Bochum, puis est, pendant treize ans, à la tête du Burgtheater de Vienne Pendant toutes ces années, il signe de nombreuses mises en scène de théâtre et d'opéra qui établissent sa réputation auprès de la critique comme du public, non sans quelques scandales, notamment avec la direction du Burgtheater de Vienne et les cercles conservateurs en 1986. Il quitte l'institution autrichienne en 1999 et rentre à Berlin.

Peymann met surtout en scène des pièces d'auteurs contemporains, notamment Thomas Bernhard, Peter Handke, Peter Turrini et, plus tard, d'Elfriede Jelinek. Parmi les acteurs qu'il sollicite le plus souvent, il faut citer Gert Voss, Ignaz Kirchner et Kirsten Dene.

Pour la saison 1999/2000, il prend les rênes du Berliner Ensemble au Theater am Schiffbauerdamm. En 2010, il obtient un succès international avec sa mise en scène de Richard II de William Shakespeare, pièce dont il avait déjà tiré une version pour la télévision en 2001 et une première version scénique en 2008. Son mandat au Berliner Ensemble est toutefois perturbé par de nombreux scandales, notamment en 2012, lors d'une mise en scène de La Mort de Danton de Georg Büchner.

Il reçoit en 2002 le prix Nestroy-Theaterpreis pour l'ensemble de sa carrière.

Il a tourné plusieurs adaptations de pièces théâtrales pour la télévision allemande.

Principales mises en scèneModifier

Les titres français des pièces sont ici données :

FilmographieModifier

Liens externesModifier