Blanche d'Aumale

Blanche d'Aumale, dite aussi parfois Blanche de Ponthieu est née en 1322 et morte le . Elle est comtesse d'Aumale[1] et par mariage comtesse d'Harcourt, vicomtesse de Châtellerault, baronne d'Elbeuf et dame d'Aerschot.

Blanche d'Aumale
Titre de noblesse
Comtesse
Biographie
Naissance
Décès
Père
Jean II, comte d'Aumale (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Mère
Catherine d’Artois (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Fratrie
Conjoint
Enfants
Jean VI d'Harcourt
Jacques Ier d’Harcourt (d)
Philippe d'HarcourtVoir et modifier les données sur Wikidata

Elle possède les titres de comtesse d’Aumale, baronne de Montgomery, dame du Mêle-sur-Sarthe, Gouffer, Vigues-d’Aubigny, Noyelles-sur-Mer, Hiermont, Noyelette et Pontailler.

Son père, Jean II d'Aumale († 1340) est aussi connu sous le nom de Jean, seigneur de Montgommery et d'Épernon et de Jean II de Ponthieu, comte d'Aumale. Il est comte d’Aumale, baron de Montgomery, seigneur d’Épernon, Quittebeuf, Boisnormand, Noyelles-sur-Mer et Fontaine-Guérard.

Sa mère, Catherine d'Artois († 1368), autrefois considérée comme une fille de Robert III d'Artois et de Jeanne de Valois[2], est aujourd'hui rattachée à Philippe d’Artois, seigneur de Conches, et Blanche de Bretagne[3].

Elle épouse entre 1330 et 1340 Jean V d'Harcourt (1320-1355), comte d'Harcourt et baron d'Elbeuf, vicomte de Châtellerault, seigneur de Brionne, Bonnétable, Lillebonne et La Saussaye, et a pour enfants :

Notes et référencesModifier

  1. L'art de verifier les dates des faits historiques, des chartes, des chroniques et autres anciens monumens, depuis la naissance de notre-seigneur (etc.), Al. Jombert Jeune, (lire en ligne), p. 793
  2. Jean Du Tillet, Recueil des Roys de France, leurs couronne et maison, Houzé, (lire en ligne), p. 108
  3. Patrick Van Kerrebrouck, Les Capétiens : 987-1328, P. Van Kerrebrouck, , 766 p. (ISBN 978-2-9501509-4-3, lire en ligne), p. 694