Ouvrir le menu principal

Bessy-sur-Cure

commune française du département de l'Yonne
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bessy (homonymie).

Bessy-sur-Cure
Bessy-sur-Cure
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Bourgogne-Franche-Comté
Département Yonne
Arrondissement Auxerre
Canton Joux-la-Ville
Intercommunalité Communauté de communes Chablis, Villages et Terroirs
Maire
Mandat
Jacques Coudy
2014-2020
Code postal 89270
Code commune 89040
Démographie
Population
municipale
191 hab. (2016 en augmentation de 5,52 % par rapport à 2011)
Densité 18 hab./km2
Géographie
Coordonnées 47° 37′ 18″ nord, 3° 44′ 29″ est
Altitude Min. 117 m
Max. 233 m
Superficie 10,53 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Bessy-sur-Cure

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Bessy-sur-Cure

Bessy-sur-Cure est une commune française située dans le département de l'Yonne, en région Bourgogne-Franche-Comté.

Sommaire

GéographieModifier

Communes limitrophesModifier

ToponymieModifier

Bessy : bois de bouleaux.

HistoireModifier

Appelé Bassei en 1149, ce nom du village indique que le village a pu être précédé d'un établissement antique encore non détecté[1].

ÉconomieModifier

Politique et administrationModifier

Liste des maires
Période Identité Étiquette Qualité
         
2008 2014 Roger Allard[2]    
2014 En cours Jacques Coudy DVD Retraité

DémographieModifier

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[3]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2006[4].

En 2016, la commune comptait 191 habitants[Note 1], en augmentation de 5,52 % par rapport à 2011 (Yonne : -0,56 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
625518476499516515531541550
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
542563591582546546525496457
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
438410370300270232221220183
1962 1968 1982 1990 1999 2006 2011 2016 -
160148136122121159181191-
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[5] puis Insee à partir de 2006[6].)
Histogramme de l'évolution démographique
 

Lieux et monumentsModifier

  • Église.

Personnalités liées à la communeModifier

Le peintre Maximilien Luce séjourna dans la commune de 1909 à 1912 comme l'atteste une plaque près de la mairie.

Le poète dramatique Guillaume Kergourlay y a habité de 1994 à 2014. Il y a rassemblé ses souvenirs d'enfance en Bretagne "Au pays des vivants et des Morts" publié en 2001. Il a composé à Bessy ses "Nouvelles de l’au-delà" (2009), et un recueil de poésies bilingues "Poèmes et Sônes / Barzonegou ha soniou" publié en 2013. Décédé le 8 novembre 2014, Il repose dans le cimetière de Bessy-sur-Cure.

La peintre Nina Vidrovitch, compagne de Guillaume Kergourlay y tient son atelier depuis 1994 et continue à présenter régulièrement des expositions de ses travaux[7]. Parallèlement elle a publié deux ouvrages: le premier avec la comédienne Anny Duperey est un échange épistolaire sur leurs conceptions respectives de l'art : "De la vie dans son art, de l’art dans sa vie", Seuil, 2008, Le second est un roman écrit avec Guillaume Kergourlay "Une rose dans les ténèbres" aux Éditions des Montagnes Noires 2018[8].

Pour approfondirModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

BibliographieModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

RéférencesModifier

  1. (2008) Pierre Nouvel, « La vallée de la Cure à l'époque gallo-romaine : Découvertes anciennes et apports des prospections aériennes et terrestres 1991-2008 », Bulletin de la Société d'Études d'Avallon, no 84,‎ , p. 14-43 (lire en ligne, consulté le 6 juillet 2018), p. 12.
  2. Conseil général de l’Yonne, Ma Commune, consulté le 15 décembre 2013.
  3. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  4. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  5. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  6. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015 et 2016.
  7. http://www.nohantvic.fr/wp-content/uploads/2019/02/2019-03-09-et-10_we-chez-george-sand_nohant-vic.pdf
  8. https://www.lyonne.fr/bessy-sur-cure/2018/12/22/nina-vidrovitch-publie-un-premier-roman-ecrit-avec-guillaume-kergourlay_13091324.html