Ouvrir le menu principal

Arques (Aveyron)

commune française du département de l'Aveyron
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Arques.

Arques
Arques (Aveyron)
La mairie.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Occitanie
Département Aveyron
Arrondissement Millau
Canton Raspes et Lévézou
Intercommunalité Communauté de communes du Pays de Salars
Maire
Mandat
Bernard Andrieu
2014-2020
Code postal 12290
Code commune 12010
Démographie
Gentilé Arcasois
Population
municipale
127 hab. (2016 en augmentation de 7,63 % par rapport à 2011)
Densité 11 hab./km2
Géographie
Coordonnées 44° 19′ 05″ nord, 2° 48′ 05″ est
Altitude Min. 714 m
Max. 947 m
Superficie 11,29 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Aveyron

Voir sur la carte administrative de l'Aveyron
City locator 14.svg
Arques

Géolocalisation sur la carte : Aveyron

Voir sur la carte topographique de l'Aveyron
City locator 14.svg
Arques

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Arques

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Arques

Arques est une commune française située dans le département de l'Aveyron en région Occitanie.

GéographieModifier

LocalisationModifier

  Bertholène Laissac Sévérac-l'Église  
Le Vibal N
O    Arques    E
S
Ségur

SiteModifier

La commune d'Arques appartient au canton de Pont-de-Salars. Petite commune rurale à habitat dispersé. Sur la rive droite du Viaur son territoire se développe principalement dans le massif des Palanges ; excepté le hameau de Recoules sur l'autre rive qui dépend du Lévézou.

HistoireModifier

ToponymieModifier

Arques dérive du latin Arx qui signifie forteresse[réf. souhaitée].

Moyen ÂgeModifier

La seigneurie d'Arques s'étendait sur les Palanges et constituait l'actuelle commune du même nom, plus deux enclaves comprise dans les communes actuelles de Ségur et Vézins de Lévézou. Arques est mentionné dans une donation à l'abbaye de Conques en 1079. Elle fut par la suite rattachée à l’abbaye de la Chaise-Dieu. Elle fut une dépendance de la châtellenie de Montrozier, relevant du comte de Rodez, puis du roi.

Époque moderneModifier

Époque contemporaineModifier

Politique et administrationModifier

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
2001 En cours Bernard Andrieu UMP-LR Retraité de l'enseignement
Les données manquantes sont à compléter.

Population et sociétéModifier

DémographieModifier

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[1]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2004[2].

En 2016, la commune comptait 127 habitants[Note 1], en augmentation de 7,63 % par rapport à 2011 (Aveyron : +1,05 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
358381384400266301440416377
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
365333292308310301286272240
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
253248219215206215208205187
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2004 2009 2014
187166147121136123130118125
2016 - - - - - - - -
127--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[3] puis Insee à partir de 2006[4].)
Histogramme de l'évolution démographique
 

Âge de la populationModifier

La pyramide des âges, à savoir la répartition par sexe et âge de la population, de la commune d'Arques en 2009[5],[6] ainsi que, comparativement, celle du département de l'Aveyron la même année[7], sont représentées avec les graphiques ci-dessous. La population de la commune comporte 52,5 % d'hommes et 47,5 % de femmes. Elle présente en 2009 une structure par grands groupes d'âge plus âgée que celle de la France métropolitaine[Note 2]. Il existe en effet 62 jeunes de moins de 20 ans pour cent personnes de plus de 60 ans, alors que pour la France l'indice de jeunesse, qui est égal à la division de la part des moins de 20 ans par la part des plus de 60 ans, est de 1,06. L'indice de jeunesse de la commune est également inférieur à celui du département (0,67) et à celui de la région (0,89)[8].

Pyramide des âges d'Arques en 2009 en pourcentage[5].
HommesClasse d’âgeFemmes
0,0 
90  ans ou +
0,0 
11,3 
75 à 89 ans
17,9 
9,7 
60 à 74 ans
10,7 
30,6 
45 à 59 ans
28,6 
17,7 
30 à 44 ans
17,9 
19,4 
15 à 29 ans
10,7 
11,3 
0 à 14 ans
14,3 
Pyramide des âges du département de l'Aveyron en 2009 en pourcentage[7].
HommesClasse d’âgeFemmes
0,6 
90  ans ou +
1,7 
10,2 
75 à 89 ans
14,2 
16,9 
60 à 74 ans
17,5 
21,6 
45 à 59 ans
20,3 
18,9 
30 à 44 ans
17,8 
15,1 
15 à 29 ans
13,4 
16,7 
0 à 14 ans
15,1 

Personnalités liées à la communeModifier

Lieux et monumentsModifier

  • Église du XVIe siècle, clocher peigne, retable du XVIIe siècle, redoré au XVIIIe siècle.
  • Rives du Viaur, site vallonné, extrémité du lac de Pont de Salars.

BibliographieModifier

  • (oc + fr) Christian-Pierre Bedel (préf. Alain Pichon), Lo Pònt : Agenh, Arcas, Canet, Flavinh, Pradas, Tremolhas, Lo Vibal / Christian-Pierre Bedel e los estatjants del canton del Pònt, Rodez, Mission départementale de la culture, coll. « Al canton », , 239 p., ill., couv. ill. ; 28 cm (ISBN 2-907279-20-3, ISSN 1151-8375, notice BnF no FRBNF36688567)

Articles connexesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externesModifier

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.
  2. L'âge est la durée écoulée depuis la naissance. Il peut, selon l'Insee, être calculé selon deux définitions : l'âge par génération (ou âge atteint dans l'année ou encore âge en différence de millésimes), qui est la différence entre l'année de collecte de l'information et l'année de naissance, et l'âge en années révolues, qui est l'âge atteint au dernier anniversaire. Par exemple, à la date du 1er janvier 2012, un individu né le 10 octobre 1931 est âgé de 81 ans en âge atteint dans l'année et de 80 ans si l'on considère son âge en années révolues.Les résultats du recensement de la population sont désormais présentés en utilisant l'âge en années révolues.

RéférencesModifier