Andrzej Potocki (1630-1691)

Andrzej Potocki (né en 1630 – mort le ), membre de la noble famille polonaise Potocki, voïvode de Kiev (1668), de castellan de Cracovie (1682), hetman de la Couronne (1684).

Andrzej Potocki
Image dans Infobox.
Fonctions
Hetman de la Couronne (d)
-
Castellan de Cracovie (d)
-
Stanisław Koniecpolski (en)
Voïvode de Cracovie
-
Voïvode de Kiev (en)
-
Grand porte-étendard de la Couronne (d)
-
Staroste de Medyka (d)
Staroste de Mościce (d)
Staroste de Leżajsk (d)
Staroste de Wyszogród (d)
Électeur de Pologne (d)
Staroste de Kolomya (d)
Staroste de Halytch (d)
Député à la Diète de la République des Deux Nations (d)
Q66367364
Q66500840
Q66500819
Q66500866
Q66500855
Q66457149
Staroste de Sniatyn (d)
Biographie
Naissance
Décès
Activité
Famille
Père
Mère
Zofia Kalinowska (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Fratrie
Enfants
Józef Potocki
Stanisław Potocki (en)
Katarzyna Potocka (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Parentèle
Autres informations
Conflits
POL COA Pilawa.svg
blason

BiographieModifier

En 1660, il est nommé grand porte étandard de la Couronne. Il se distingue en commandant l'aile gauche de l'armée royale à la bataille de Khotin le . Après l'abdication de Jean II Casimir Vasa en 1668, il soutient la candidature du tsarévitch Fédor, ce qui lui vaut d'être mis au ban de la noblesse.

En 1675, Potocki est responsable de la défaite des Tatars à la bataille de Kalusz. En 1680, il est nommé voïvode de Cracovie, puis le castellan de Cracovie en 1682.

En 1683, lors de l'expédition de Vienne, le roi lui confie le gouvernement provisoire de la République. Menant des opérations militaires en Podolie, il reprend la plus grande partie des terres prises par la Turquie. En 1684, il est nommé hetman de la Couronne et prend part à l'expédition infructueuse en Moldavie.

Son corps a été profané par les communistes ukrainiens pendant la démolition de l'église, où l'hetman polonais avait été enterré.

Mariage et descendanceModifier

RéférencesModifier

SourcesModifier