Ouvrir le menu principal

André Alerme

acteur français
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Alerme.
André Alerme
Description de l'image Image manquante.jpg.
Nom de naissance Marie André Alerme
Naissance
Dieppe, Haute-Normandie
Nationalité Drapeau de France Français
Décès (à 82 ans)
Montrichard, Centre-Val de Loire
Profession Acteur

André Alerme est un acteur français né le à Dieppe[1] et mort le à Montrichard[2].

Sommaire

BiographieModifier

Attiré très tôt par le théâtre, Alerme abandonne ses études de médecine et de sculpture pour se produire sur les scènes parisiennes, dans les comédies à grand succès comme Le Blanc et le Noir de Sacha Guitry, qu'il reprend dans la version filmée. Beaucoup de théâtre et de boulevard et, en parallèle, une carrière de second rôle au cinéma dont les compositions les plus marquantes sont celles confiées par Jacques Feyder : il est à deux reprises le mari de Françoise Rosay, la femme de Feyder, d'abord en croupier de casino dans Pension Mimosas, puis en bourgmestre vaniteux, mais couard, dans l'illustre Kermesse héroïque.

À souligner la très belle création dans Pour une nuit d'amour d'Edmond T. Gréville où il interprète un père aveugle auprès d'Odette Joyeux et de Sylvie. Rondeur sympathique, retiré du cinéma en 1950, il décède dix ans plus tard dans un anonymat quasi total, peu de journaux ayant cru bon d'annoncer sa disparition, malgré plus de 70 films tournés entre 1925 et 1950.

Il était le frère du colonel Michel Alerme[3].

Il est inhumé à Montrichard.

FilmographieModifier

ThéâtreModifier

Opérettes et comédies musicalesModifier

BibliographieModifier

  • Raymond Chirat ; Olivier Barrot, Les excentriques du cinéma français : 1929-1958, Paris : Henri Veyrier, 1983. (ISBN 9782851993045)
  • Yvan Foucart : Dictionnaire des comédiens français disparus, Mormoiron : Éditions cinéma, 2008, 1185 p. (ISBN 978-2-9531-1390-7)

Notes et référencesModifier

Liens externesModifier