Ouvrir le menu principal

Arènes joyeuses (film, 1935)

film sorti en 1935
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Arènes joyeuses.
Arènes joyeuses
Réalisation Karl Anton
Scénario René Pujol
Yves Mirande
Max Kolpé
d'après l'opérette
de
Henri Allibert
et Vincent Scotto
Acteurs principaux
Pays d’origine Drapeau de la France France
Genre Film musical - comédie
Durée 108 minutes
Sortie 1935

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Arènes joyeuses est un film français réalisé par Karl Anton et sorti en 1935.

SynopsisModifier

Monsieur Cabissol, maire de Martigues, souhaite présenter une corrida dans le cadre des prochaines festivités. Mais un réfractaire à ce spectacle, Monsieur Escopette, enlève les taureaux et retarde les festivités. Une fois les bêtes retrouvées, en représailles, on veut contraindre Escopette à prendre la place du torero indisponible. Heureusement, Rémy, un jeune Martégal astucieux et sympathique, trouvera une solution qui conviendra à tout le monde et, en récompense, le maire lui accordera la main de l'une de ses filles, l’élue de son cœur…

CommentaireModifier

L’argument minimaliste est propre aux opérettes et aux revues populaires de l’entre-deux-guerres, un prétexte pour que le jeune premier en vogue des opérettes marseillaises de l’époque, Alibert, pousse de nombreuses ritournelles à succès dont la célèbre Adieu, Venise provençale, passée à la postérité…

Fiche techniqueModifier

DistributionModifier

Liens externesModifier