Ouvrir le menu principal

Amoncourt

commune française du département de la Haute-Saône

Amoncourt
Amoncourt
L'église d'Amoncourt
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Bourgogne-Franche-Comté
Département Haute-Saône
Arrondissement Vesoul
Canton Port-sur-Saône
Intercommunalité Communauté de communes Terres de Saône
Maire
Mandat
Roger Daubier
2014-2020
Code postal 70170
Code commune 70015
Démographie
Population
municipale
292 hab. (2016 en diminution de 10,98 % par rapport à 2011)
Densité 72 hab./km2
Géographie
Coordonnées 47° 44′ 13″ nord, 6° 03′ 50″ est
Altitude Min. 209 m
Max. 272 m
Superficie 4,04 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Haute-Saône

Voir sur la carte administrative de la Haute-Saône
City locator 14.svg
Amoncourt

Géolocalisation sur la carte : Haute-Saône

Voir sur la carte topographique de la Haute-Saône
City locator 14.svg
Amoncourt

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Amoncourt

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Amoncourt

Amoncourt est une commune française, située dans le département de la Haute-Saône en région Bourgogne-Franche-Comté.

GéographieModifier

Communes limitrophesModifier

ToponymieModifier

HistoireModifier

À partir de 1330, on connaît mieux la famille d'Amoncourt, ainsi en 1414 Jacquot fut un des gentilshommes qui participèrent avec succès au siège d'Arras avec Jean sans Peur. En 1582 Charlotte de Clermont veuve de Claude d'Amoncourt, est l'une des Dames de Catherine de Médicis.

L'eau potable a été installée dans le village en 1964[1].

Politique et administrationModifier

Rattachements administratifs et électorauxModifier

Amoncourt fait partie de l'arrondissement de Vesoul du département de la Haute-Saône, en région Bourgogne-Franche-Comté. Pour l'élection des députés, elle dépend de la première circonscription de la Haute-Saône.

La commune fait partie depuis 1801 du canton de Port-sur-Saône[2]. Dans le cadre du redécoupage cantonal de 2014 en France, le territoire de ce canton s'est agrandi, passant de 17 à 46 communes.

IntercommunalitéModifier

La commune était membre de la communauté de communes de la Saône jolie, créée en 1992.

L'article 35 de la loi n° 2010-1563 du [3] « de réforme des collectivités territoriales » prévoyant d'achever et de rationaliser le dispositif intercommunal en France, et notamment d'intégrer la quasi-totalité des communes françaises dans des EPCI à fiscalité propre, dont la population soit normalement supérieure à 5 000 habitants, les communautés de communes :
- Agir ensemble ;
- de la Saône jolie ;
- des six villages ;
et les communes isolées de Bourguignon-lès-Conflans, Breurey-lès-Faverney et Vilory ont été regroupées pour former le la communauté de communes Terres de Saône, dont est désormais membre la commune.

Liste des mairesModifier

Liste des maires successifs[4]
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
mars 2001 2014 Michel Jassey[5]    
2014[6] En cours
(au 9 décembre 2015)
Roger Daubier SE Agent général d’assurance retraité

DémographieModifier

En 2016, Amoncourt comptait 292 habitants. À partir du XXIe siècle, les recensements réels des communes de moins de 10 000 habitants ont lieu tous les cinq ans. Les autres « recensements » sont des estimations.

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
300318315315362326310336349
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
311295271260250259320337334
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
284270290265270269310309337
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2008
400400318288321304313315316
2013 2016 - - - - - - -
310292-------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[2] puis Insee à partir de 2006[7].)
Histogramme de l'évolution démographique
 

ÉconomieModifier

Amoncourt accueille l'entreprise de métallurgie, Conflandey Industries, filiale créée par le groupe Allemand Saarstahl qui emploie environ 300 salariés. L'entreprise produit du fil d'acier pour divers domaines comme les fils agrafes, fils automobile ou fils pour câbles.

Culture locale et patrimoineModifier

Personnalités liées à la communeModifier

HéraldiqueModifier

Les armes de la ville se blasonnent ainsi : De sable à la bordure componée de seize pièces d’or et de gueules.

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexesModifier

Liens externesModifier

Notes et référencesModifier

  1. « Les canalisations changées », L'Est républicain, édition de Vesoul - Haute-Saône,‎ (lire en ligne).
  2. a et b Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  3. Loi n° 2010-1563 du 16 décembre 2010 de réforme des collectivités territoriales sur Légifrance.
  4. « Les maires de Amoncourt », sur http://www.francegenweb.org (consulté le 4 septembre 2016).
  5. Préfecture de Haute-Saône, Liste des communes de Haute-Saône, consultée le 18 juillet 2013
  6. « Roger Daubier élu maire », L'Est républicain, édition de la Haute-Saône,‎ (lire en ligne).
  7. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015 et 2016.