Alois Gmür

personnalité politique suisse

Alois Gmür
Illustration.
Portrait officiel, 2019.
Fonctions
Conseiller national
En fonction depuis le
Élection 23 octobre 2011
Réélection 18 octobre 2015
20 octobre 2019
Législature 49e, 50e et 51e
Groupe politique Centre (M-E)
Commission CdF
CPS
Député au Conseil cantonal de Schwytz
Législature 2004-2008, 2008-2012
Biographie
Date de naissance (67 ans)
Lieu de naissance Einsiedeln (SZ)
Nationalité Drapeau de la Suisse Suisse
Parti politique PDC
Profession Maître brasseur
Résidence Einsiedeln

Alois Gmür, né le à Einsiedeln (originaire d'Amden), est une personnalité politique suisse, membre du Parti démocrate-chrétien. Il est député du canton de Schwytz au Conseil national depuis .

BiographieModifier

Alois Gmür naît le à Einsiedeln, dans le canton de Schwytz. Il est originaire d'Amden, dans le canton de Saint-Gall[1]. Son père, également prénommée Alois, était aussi membre du PDC.

Il est maître brasseur de profession, qu'il a apprise en Allemagne[2], et copropriétaire de la brasserie familiale Rosengarten. Il est le premier à avoir mis une bière à base d'épeautre et une bière à base de maïs sur le marché en Suisse[3].

Il a le grade de major à l'armée[1].

Il habite à Einsiedeln[1]. Il est marié et père de cinq enfants[4], quatre filles et un fils. Ce dernier est également maître brasseur[3].

Il a un frère membre de l'Union démocratique du centre[3].

Parcours politiqueModifier

Il siège au Conseil de district du district d'Einsiedeln du au . Il en est le président (Bezirksammann) à partir du [1],[5].

Il siège au Conseil cantonal de Schwytz du au [1],[5].

Il est élu au Conseil national lors des élections fédérales de 2011, décrochant pour le PDC, dont il est tête de liste, l'un des quatre sièges du canton de Schwytz[6]. Il est réélu en 2015[7] et 2019[8]. Il est membre de la Commission des finances (CdF) et, depuis , de la Commission de la politique de sécurité (CPS)[1].

Positionnement politiqueModifier

Il est opposé à l'avortement[3].

Autres mandatsModifier

Il est président du conseil de fondation de l'hôpital d'Einsiedeln, notamment lors de l'installation de la première boîte à bébé de Suisse en 2001[3].

Notes et référencesModifier

  1. a b c d e et f « Biographie de Alois Gmür », sur le site de l'Assemblée fédérale suisse.
  2. (de) Nora Hesse, Einsiedeln swissinfo.ch, « "Bier und Politik – das gehört einfach zusammen" », sur swissinfo.ch, (consulté le )
  3. a b c d et e (de) Michèle Vaterlaus, « Der gesellige Einsiedler », sur St.Galler Tagblatt, (consulté le )
  4. (de) « Über mich – Alois Gmür », sur site personnel (consulté le )
  5. a et b (de) « tpc Charts », sur www.srf.ch (consulté le )
  6. (de) « Wahlen 2011 Nationalrat », sur sz.ch (consulté le )
  7. (de-CH) « Nationalrat 2015 - Endergebnisse », sur www.sz.ch (consulté le )
  8. « Nationalratswahlen vom 20. Oktober 2019 », sur abstimmungen.sz.ch (consulté le )

Liens externesModifier