Ouvrir le menu principal
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir ASAP.
ASAP Rocky
Description de cette image, également commentée ci-après
ASAP Rocky à Toronto, au Canada, en 2013.
Informations générales
Surnom Lord Flacko, Lord Pretty Flacko Jodye
Nom de naissance Rakim Mayers
Naissance (30 ans)
Harlem, New York, Drapeau des États-Unis États-Unis
Activité principale Rappeur, auteur-compositeur-interprète mannequin
Genre musical Cloud rap, hip-hop alternatif, hip-hop underground
Années actives Depuis 2007
Labels A$AP Worldwide, Polo Grounds, RCA, Sony, AWGE Label
Site officiel www.asapmob.com

ASAP Rocky, stylisé A$AP Rocky, de son vrai nom Rakim Mayers, né le à New York[1], est un rappeur américain. Il est l'un des membres du collectif de hip-hop new-yorkais A$AP Mob d'où il tient son surnom. Il publie sa première mixtape, Live Love A$AP, en 2011. Le succès de celle-ci lui permet de signer avec les labels Sony Music Entertainment, RCA Records et Polo Grounds Music. Son premier album Long. Live. ASAP, publié en 2013, débute à la première place du Billboard 200. Son deuxième album, At.Long.Last.ASAP est publié le 26 mai 2015. Il sort son troisième album solo, Testing, le 25 mai 2018.

Hormis sa carrière de rappeur, il réalise également plusieurs clips, notamment pour lui-même, d'autres membres de l'A$AP Mob ou Danny Brown. Il est aussi producteur, sous le pseudonyme de Lord Flacko, Pretty Flacko.

Sommaire

BiographieModifier

JeunesseModifier

Rakim Mayers est né le dans le quartier d'Harlem, à New York. Il est barbadien du côté de son père[2]. Il a une petite sœur nommée Erika[3]. Son prénom est un hommage à la légende du hip hop Rakim, du duo Eric B. & Rakim[4]. Son cousin ASAP Nast est rappeur et membre de son groupe, ASAP Mob[5].

Rocky commence à rapper à l'âge de 8 ans, influencé par son grand frère[6]. C'est à 13 ans seulement, juste après l'incarcération de son père et quand son frère se fait tuer dans une rue d'Harlem à cause du trafic de drogue, qu'il demeure certain que dealer n'est pas un métier d'avenir. Après la mort de son frère, Rocky, sa mère et sa petite sœur passent d'abris de SDF à des plans squats entre le Bronx et Manhattan. Quand il se met à vendre du crack, à l'âge de 15 ans, il déménage sa mère et sa sœur dans le New Jersey. Le père de Mayers meurt en 2012 à cause d'une histoire de drogue, il va dès lors s'adonner au rap, qu'il considère comme une échappatoire[7]. Il grandit sous l'influence de groupes de son quartier d'Harlem comme The Diplomats. Il est aussi influencé par Mobb Deep[8], Three 6 Mafia, UGK, Run DMC, Wu-Tang Clan, ou encore Bone Thugs-n-Harmony[9].

Carrière dans le rapModifier

En 2007, Rakim Mayers rejoint le groupe ASAP Mob, un collectif, basé à Harlem, de rappeurs, producteurs, stylistes et producteurs de clip qui partagent tous des intérêts communs pour la musique, le style, la mode et l'art. Il tire de ce groupe son pseudonyme ASAP Rocky[10]. Aussitôt emménagé dans le New Jersey, il postule à tous les jobs de vendeur de prêt-à-porter et continue en parallèle à enregistrer des titres avec son groupe.

En 2008, son morceau Peso connait un succès et lui donne accès à une plus large audience[11].

Le , Mayers publie une première mixtape non officielle, nommée Deep Purple, résultant de la compilation par le blogueur du site PureBakingSoda, des rares morceaux que ce dernier a pu récupérer sur Internet, lorsqu'ASAP Rocky était encore très peu connu[12]. Cette mixtape contribue à sa popularisation auprès du public, parallèlement au clip du morceau Purple Swag qui le propulse médiatiquement au point de lui faire signer un contrat de 3 millions de dollars avec Sony et RCA[13]. Peu après, il intègre le groupe : ASAP Mob qui regroupe Asap Ferg, Asap Nast, Asap Lotto et bien d'autres.

Son premier album, Long. Live. ASAP, prévu pour , puis reporté au , puis au est finalement publié le [14]. Asap donne comme explication le fait qu'il ait besoin de beaucoup de temps pour récupérer les droits d'auteur sur ses « instrus » et autres. Goldie, publié au mois d'avril 2012, en est le premier single et Fuckin' Problems, en featuring avec Drake, 2 Chainz et Kendrick Lamar, en est le second. Il y a déjà d'autres featurings annoncés, comme avec Lana Del Rey sur le titre Ridin mais qui n'apparaît finalement pas sur l'album[14]. En attendant la sortie de son album, il continue de faire des apparitions sur d'autres morceaux, comme dans Hands on the Wheel avec Schoolboy Q, le rappeur du collectif Black hippy, en avril 2012, ou encore dans Street Knock avec Swizz Beatz en mai 2012, et enfin dans Big Spender avec Theophilus London. Il fait également une apparition remarquée dans le clip de Lana Del Rey, National Anthem, qui retrace l'histoire de la relation entre le président Kennedy et Marilyn Monroe, et dans lequel il joue le rôle du président Kennedy. En septembre 2013, il publie un nouveau morceau Fashion Killa abordant la mode et particulièrement ce qui constitue la mode de Rihanna, elle-même présente dans le clip. Il fait également une brève apparition dans le clip White Walls de Macklemore.

En 2013, ASAP Rocky est listé sur la Radio Los Santos du jeu vidéo Grand Theft Auto V publié par Rockstar Games avec le titre R-Cali.

Son deuxième album, At.Long.Last.ASAP est publié le 26 mai 2015. Il inclut notamment des featuring avec Kanye West, M.I.A., Juicy J, ou encore Lil Wayne[15].

Le 25 mai 2018, il sort son album Testing, presque trois ans jour pour jour avec son album précédent. Cet album est très riche en collaboration, on y trouve notamment Frank Ocean, Playboi Carti, Juicy J, Skepta, Moby, French Montana, Smooky Margielaa, BlockBoy JB... Même Kodak Black, incarcéré à ce moment, était présent dans le titre Calldrops qu'il a chanté via appel téléphonique du pénitencier.

Carrière dans la modeModifier

ASAP Rocky a confessé avoir toujours ressenti une appétence pour la mode depuis le plus jeune âge. Durant sa jeunesse, le rappeur a confié avoir voulu exploiter les jeans skinny en se procurant des jeans pour femmes à une époque où la tendance était aux baggy. Il a été plusieurs fois chahuté par des harlemites ne partageant pas les mêmes convictions. Il affirme aussi ne pas avoir hésité à s'adonner au trafic de stupéfiants dans le but de s'offrir des vêtements de haute-couture[16]. Le collectif ASAP Mob fut créé à l'origine pour révolutionner le monde du Hip-Hop en bouleversant les codes tant vestimentaire que dans les tendances musicales. Les architectes du mouvement furent ASAP Yams, ASAP Bari et ASAP Ills. Ils s'entourent d'acteurs, de réalisateurs, de créateurs et de rappeurs afin d’accroître leur vision et diffuser leurs influences. Le groupe, qui emplit avec le temps, souhaite redéfinir les carcans de la mode et les tendances et codes vestimentaires de leur secteur. Progressivement, ils parviennent à faire adopter leurs styles à de nombreuses personnes. Au fur et à mesure, ASAP Rocky devient la figure de proue du mouvement après l'avoir rejoint en 2008. Il accepte de signer dans un label et cède, après réflexion, à une carrière de rappeur en déclinant une offre de vendeur dans une boutique Hermes à New York[17].

En 2012, il devient l'ambassadeur de la marque Pigalle, créée en 2008 par Stéphane Ashpool qu'il rencontre par l'intermédiaire d'un ami commun berlinois[18].

En 2014, il dévoile le clip "Fashion Killa" en collaboration avec Rihanna, dans lequel il revendique son amour pour la mode[19]. Durant la production du titre, il mentionne la créatrice Ann Demeulemesster. Il est également proche des designers Alexander Wang et Rick Owens. Le collectif ASAP Mob créera la marque AWGE par la suite.

En 2015, ASAP Rocky annonce vouloir lancer une ligne de manteaux de luxe[20]. En 2016, il devient la nouvelle égérie pour Dior pour la collection automne/hiver s'adressant aux hommes. La marque estime que le rappeur porte les caractéristiques d'un dandy urbain. Dior souhaite alors représenter la pop culture dans son ensemble avec davantage de diversité en exploitant le créneau du Hip-Hop[21]. En septembre, il s'associe à la marque Guess Originals et établit une stratégie de communication sur les réseaux sociaux notamment Instagram[21]. Il posera aussi pour le magazine Vogue. Au cours de l'année, il pose pour le magazine Vanity Fair.

En 2014, en 2017 ou encore en 2019, ASAP Rocky se rendra aux Fashion Week de Paris ou de Milan[22].

La page Instagram d'ASAP Rocky est très populaire, le rappeur s'inspire des mood boards[23]. Le réseau social totalise plus de 6 millions de personnes qui suivent l'artiste[24].

En 2017, le designer belge Raf Simons et ASAP Rocky se rapprochent dans le cadre du Met Gala 2017. Le rappeur y apparaîtra accoutré des créations du styliste. ASAP Rocky ne cachera pas son admiration pour Raf Simons pour lequel il dédie le titre RAF dévoilé en 2017[25]. Le clip est dévoilé en juillet 2017 et ASAP s'y met en scène en compagnie du rappeur Quavo tout en portant de nombreux vêtements du créateur[26]. La même année, il pose pour GQ Germany[27]. Il collabore aussi avec la marque Zalando pour la collection Printemps/Été 2017[28]. En Juillet 2017, il devient égérie pour la marque Under Armour[29]. Il s'associera d'ailleurs au créateur Jonathan W. Anderson pour le lancement d'une nouvelle gamme capsule[30].

Toujours en 2017, il participe à une campagne publicitaire du groupe Mercedes pour lequel il apparaît dans cinq court-métrage[31]. Le rappeur se confessera sur la mort de son frère et les répercutions que celle-ci a eu dans sa vie.

En 2019, il poste sur Instagram des clichés dans lesquels il porte les dernières créations du créateur Raf Simons en collaboration avec la marque australienne Templa. Toujours la même année, ASAP Rocky dévoile les spots publicitaires de sa collaboration avec la marque Calvin Klein dont il est le visage de la campagne #MyCalvins[32].

Vie privéeModifier

ASAP Rocky déclare avoir vécu sa première orgie sexuelle à l'âge de 13 ans[33]. Au cours d'une interview, il dévoile son goût prononcé pour la sexualité de groupe et déclare organiser régulièrement des orgies sexuelles au cœur de sa propriété de Beverly Hills[34].Pour l'anecdote en 2015, en marge du festival SXSW, il déclare avoir participé à trois orgies impliquant 9 femmes différentes. Le rappeur affirme qu'il était sous LSD[35] qu'il avait reçu du rappeur ILOVEMAKONEN[36].

ASAP Rocky a été fiancé avec la mannequine Chanel Iman, leur relation s'étalera de 2013 à 2014[37]. ASAP Rocky avait été en couple avec la chanteuse Iggy Azelea en 2013[38]. La même année, des rumeurs veulent qu'ASAP Rocky aurait flirté avec la chanteuse Rihanna durant leurs collaborations[39]. En 2015, à l'occasion de la sortie de son album A.L.L.A, il dévoile le morceau Better Things dans lequel il révèle avoir couché avec la chanteuse Rita Ora[40]. Il a également été en couple avec le mannequin Kendall Jenner en 2017[41]. Toujours en 2017, ASAP Rocky aurait eu des relations avec l'actrice pornographique Sophie Brussaux, également la Baby-mama du rappeur Drake alors qu'elle était enceinte de ce dernier[42],[43],[44]. Il a aussi fréquenté la star de télé réalité et ex-copine du rappeur Joe Budden, Tahiry Jose[45].

En 2019, il confirme être en couple avec Jasmine Daniels[46].

En 2015, ASAP Rocky est affligé par la mort de son ami Steven Rodriguez, plus connu sous le nom d'ASAP Yams, des suites d'une overdose accidentelle[47].

Affaire judiciaireModifier

En 2019, après une bagarre avec un jeune homme de 19 ans, Mustafa Jafari[48], à Stockholm, le rappeur est détenu[49], il risque une peine de 6 mois à deux ans de prison[50]., ce qui a suscité un tollé aux États-Unis . Une pétition est alors lancée récoltant plus de 640 000 signatures dont celles de Post Malone, Justin Bieber ou encore Nicki Minaj. La Maison Blanche est intervenue pour tenter d'obtenir une libération anticipée du rappeur[51].

Il sera libéré le 2 août en attente de son audience prévu pour le 14 août.

Le 14 août 2019, il est finalement reconnu, ainsi que deux personnes de son entourage, "coupables de violences et condamnés à une peine avec sursis", par le tribunal de Stockholm[52].

DiscographieModifier

Albums studioModifier

MixtapesModifier

SinglesModifier

FilmographieModifier

Notes et référencesModifier

  1. Azealia Banks, ASAP Rocky… 2012 sera Harlem sur music.blog.lemonde.fr, 25 novembre 2012.
  2. (en) Wilbert L. Cooper, « A$AP Rocky and Jeremy Scott Schooled Me on How to Be a Pretty Motherfucker » (consulté le 17 juin 2013).
  3. Jon Caramanica, « Thinking Globally, Rapping Locally », The New York Times (consulté le 25 mars 2013).
  4. (en) Carrie Battan, « A$AP Rocky Talks $3 Million Record Deal, Mainstream Acceptance », Pitchfork (consulté le 25 mars 2013).
  5. (en) « VIBE TV: Meet the ASAP Mob », Vibe (consulté le 25 mars 2013).
  6. Rob Markman, « Drake Has 'Good Taste,' A$AP Rocky Says After Co-Sign », MTV (consulté le 25 mars 2013).
  7. (en) Naomi Zeichner, « Gen F: ASAP Rocky », The Fader, (consulté le 25 mars 2013).
  8. (en) Jason Lymangrover, « A$AP Rocky », AllMusic (consulté le 25 mars 2013).
  9. (en) K. Murphy, « A$AP Rocky Talks Debut Album, Musical Influences, and Accepting Gay Fans ».
  10. (en) Davis Huynh, « A$AP Rocky – Always $trive and Prosper », Hypetrak, (consulté en 4 juiller 2013).
  11. « ASAP Rocky, le rap de demain n'attend pas », sur Slate.fr, (consulté le 16 juillet 2019)
  12. (en) « ASAP Rocky Says Deluxe Version Of "LiveLoveA$AP" Is Coming, Reveals Identity Of Purple Swag Video Girl », sur HipHopDX (consulté le 25 mars 2015).
  13. (en) « A$AP Rocky Talks Upcoming Projects, $3 Million Deal & A$AP WorldWide Signings », (consulté le 25 mars 2015).
  14. a et b « Longue vie Asap », sur Libération, (consulté le 14 janvier 2013).
  15. (en) Review: ASAP Rocky Returns to a Haze in ‘At.Long.Last.ASAP’, Jon Caramanica, New York Times, 27 mai 2015.
  16. (en-US) « A$AP Rocky : le rappeur accro à la mode. », sur Urbaine Paris., (consulté le 16 juillet 2019)
  17. « Les rappeurs les plus influents dans le monde de la mode », sur LExpress.fr, (consulté le 16 juillet 2019)
  18. « Pourquoi A$AP Rocky s'habille t-il en Pigalle ? », sur www.villaschweppes.com (consulté le 16 juillet 2019)
  19. Melanie, « ASAP Rocky : Fashion Killa, le clip avec Rihanna en guest », sur melty, (consulté le 16 juillet 2019)
  20. « A$AP Rocky lance sa collection de vêtements... Et on ne s'attendait pas à ça », sur meltyStyle, (consulté le 16 juillet 2019)
  21. a et b « Asap Rocky : il devient la nouvelle égérie Dior Homme », sur TRACE, (consulté le 16 juillet 2019)
  22. (en) « ASAP Rocky At Paris Fashion Week », sur majorindieart, (consulté le 16 juillet 2019)
  23. Victor Grimoin, « L'Instagram d'A$AP Rocky devient une oeuvre d'art », sur meltyStyle, (consulté le 16 juillet 2019)
  24. « A$AP Rocky et ses bijoux d'un autre genre », sur www.puretrend.com (consulté le 16 juillet 2019)
  25. « A$AP Rocky est le fan ultime de Raf Simons, la preuve », sur www.lofficiel.be (consulté le 16 juillet 2019)
  26. « La A$AP Mob rend hommage au styliste Raf Simons dans le clip de "RAF" », sur Les Inrocks (consulté le 16 juillet 2019)
  27. (en) « ASAP Rocky for GQ Germany - Robert Wunsch », sur www.robertwunsch.com (consulté le 16 juillet 2019)
  28. « Zalando collabore avec ASAP Rocky pour sa collection Printemps/Été 2017 ! », sur French Plug, (consulté le 16 juillet 2019)
  29. « Asap Rocky devient le nouveau visage de Under Armour », sur TRACE, (consulté le 16 juillet 2019)
  30. « A$ap Rocky et Jonathan Anderson lancent une collection et font la fête avec Robert Pattinson et FKA Twigs », sur Numéro Magazine, (consulté le 16 juillet 2019)
  31. (en) « Grow up : l’émouvante campagne de Mercedes-Benz avec A$AP Rocky », sur la Réclame (consulté le 16 juillet 2019)
  32. « ASAP Rocky : les rappeurs se moquent de sa publicité Calvin Klein (Photo) - Swigg - La Famille Hip-Hop », sur www.swigg.fr (consulté le 16 juillet 2019)
  33. (en) Booska-p, « ASAP Rocky : « J'ai fait ma première orgie à 13 ans » », sur www.booska-p.com (consulté le 15 juillet 2019)
  34. « A$AP Rocky : L'ex de Kendall Jenner révèle être friand d'orgies sexuelles... », sur www.purepeople.com (consulté le 15 juillet 2019)
  35. (en-US) « A$AP Rocky a eu trois orgies avec 9 femmes différentes après avoir pris du LSD », sur 99scenes, (consulté le 15 juillet 2019)
  36. Generations, « Generations », sur Generations, (consulté le 16 juillet 2019)
  37. « Chanel Iman : Le top rompt ses fiançailles avec A$AP Rocky », sur www.purepeople.com (consulté le 15 juillet 2019)
  38. « Les dérapages d'A$AP Rocky sur sa vie sexuelle et Iggy Azalea », sur Les Inrocks (consulté le 15 juillet 2019)
  39. Amandine Luong, « Rihanna et Asap Rocky en couple ? », sur melty, (consulté le 15 juillet 2019)
  40. Clément Bouillé, « Asap Rocky explique sa pique envoyée à Rita Ora », sur melty, (consulté le 15 juillet 2019)
  41. « Kendall Jenner officialise son couple avec Asap Rocky au Met Gala 2017 », sur MCE TV, (consulté le 15 juillet 2019)
  42. « Sophie Brussaux, la présumé baby mama de Drake, aurait eu des relations avec Asap Rocky, James Harden et Iman Shumpert », sur French Plug, (consulté le 15 juillet 2019)
  43. (en-US) « Iman Shumpert & A$AP Rocky Could've Fathered Drake's Son With Sophie Brussaux », sur Urban Islandz, (consulté le 15 juillet 2019)
  44. (en) Ankita Mehta, « Kendall Jenner's boyfriend A$AP Rocky is the father of former porn star Sophie Brussaux's baby and not Drake? », sur International Business Times, India Edition, (consulté le 15 juillet 2019)
  45. (en) Sophie Radvan, « A$AP Rocky’s Secret GF Tahiry Jose In Tears After Being Dumped For Kendall Jenner », sur Hollywood Life, (consulté le 15 juillet 2019)
  46. (en-US) « ASAP Rocky Confirms He Has A Girlfriend & He's NOT In An Open Relationship », sur theJasmineBRAND, (consulté le 15 juillet 2019)
  47. (en) Booska-p, « Les causes du décès d'ASAP Yams révélées », sur www.booska-p.com (consulté le 15 juillet 2019)
  48. (en) Condé Nast, « A$AP Rocky Has Been Freed From Jail », sur Vogue (consulté le 3 août 2019)
  49. « VIDEO. Les autorités américaines se mêlent de l’affaire ASAP Rocky », sur www.20minutes.fr (consulté le 15 juillet 2019)
  50. « A$AP Rocky risque jusqu’à 6 ans de prison en Suède », sur Mouv (consulté le 16 juillet 2019)
  51. « Le rappeur Asap Rocky maintenu en détention en Suède, malgré l'intervention de la Maison-Blanche », sur LCI (consulté le 19 juillet 2019)
  52. « Le rappeur américain A$AP Rocky condamné à de la prison avec sursis pour violences après une rixe fin juin à Stockholm », sur Franceinfo, (consulté le 14 août 2019)
  53. (en) Andrew Martin, « ASAP Rocky: 'LiveLoveASAP' (Mixtape) », Prefix, (consulté le 15 février 2012).
  54. (en) Tom Breihan, « Download A$AP Mob Lord$ Never Worry Mixtape », Stereogum, (consulté le 9 novembre 2012).

Liens externesModifier