Off-White

Marque de vêtements

Off-White (stylisé en Off-White™ ou OFF-WHITE c/o VIRGIL ABLOH™) est une marque italienne de vêtements et d'accessoires de mode appartenant à Off-White LLC. Fondée par l'Américain Virgil Abloh fin 2013 à Milan[1],[2],[3], elle s'inscrit dans la vague streetwear[4] haut de gamme à l'instar de Vetements ou Balenciaga[5],[6]. La marque est présente internationalement et dispose de 24 magasins à travers le monde, ainsi que de stands de revente à Barneys, Selfridges, Harrods ou les Galeries Lafayette Haussmann[7].

Off-White
logo de Off-White

Création 2012
Fondateurs Virgil Abloh
Forme juridique Società a responsabilità limitata, filiale
Siège social Milan
Drapeau de l'Italie Italie
Directeurs Tahar Ben JellounVoir et modifier les données sur Wikidata
Actionnaires LVMH (majoritaire)
Activité Industrie textile
Produits Vêtements et accessoires
Société mère Off-White LLC
Site web www.off---white.com

Les vêtements de la marque sont fortement reconnaissables avec l'utilisation des guillemets, des rayures diagonales ou encore des mentions faisant référence à la fonction du produit sur le produit lui-même. Le label a gagné en influence grâce à, par exemple, de nombreux partenariats avec de grosses marques au rayonnement internationales comme Nike, Levi's, IKEA ou encore Évian.

HistoireModifier

La société a été fondée pour la première fois sous le nom de "PYREX VISION" par l'homme d'affaires et styliste Virgil Abloh dans la ville italienne de Milan en 2012. Un an plus tard, Virgil Abloh rebaptise le label Pyrex Vision en Off-White [2], qui veut dire "blanc cassé" en anglais, et qui signifie que le monde n'est ni noir ni blanc mais nuancé.

Il présente de plus en plus fréquemment des collections lors des défilés de la Fashion Week. Les produits Off-white sont vendus dans des magasins de détail à Hong Kong, Tokyo, Milan, Londres et New York .

Ses vêtements ont depuis été portés par nombre de célébrités comme Rihanna, Travis Scott, Beyoncé, Drake, Jay-Z, Kylie Jenner, ou encore Kanye West[8].

En , José Neves (en), propriétaire de Farfetch, a acheté New Guards Group, l'organisation mère d'Off-White pour 675 millions de dollars[7].

En , la marque Off-White est rachetée par LVMH, rejoignant ainsi le groupe de luxe français de Bernard Arnault (Louis Vuitton, Dior, Fendy, Givenchy etc.)[9]. M. Abloh reste actionnaire à hauteur de 40 %[10]. Le créateur américain était et restera également directeur artistique des collections hommes pour Louis Vuitton[10].

CollaborationsModifier

Off-White a également fait beaucoup de collaborations, notamment avec Nike, Levi's, Jimmy Choo, IKEA, Browns, Warby Parker, SSENSE, Sunglass Hut, Champion, Converse, Umbro, Rimowa, Timberland[11],[12] ou les frères Bouroullec pour la collection printemps-été 2020[13].

RéférencesModifier

  1. « Comment Virgil Abloh avec le label Off-White a-t-il redéfini les codes du streetwear? », Numéro Magazine,‎ (lire en ligne, consulté le )
  2. a et b (en-GB) Christopher Morency, « The Unlikely Success of Virgil Abloh », The Business of Fashion,‎ (lire en ligne, consulté le )
  3. (en) Steff Yotka, « A Brief History of Virgil Abloh’s Meteoric Rise », Vogue,‎ (lire en ligne, consulté le )
  4. « Off-White, l’esprit street de Virgil Abloh », sur parismatch.com, (consulté le )
  5. (en) Teryn Payne, « Virgil Abloh Is Fighting for Kids That Feel Marginalized by the Fashion Industry », sur Teen Vogue (consulté le )
  6. « Off-White, un streetwear conceptuel et sexy par Virgil Abloh », LExpress.fr,‎ (lire en ligne, consulté le )
  7. a et b « Off-White Stores - off---white.com » (consulté le )
  8. (en) « A Recent History of Celebrities Spotted Rocking Off-White », sur Complex (consulté le )
  9. « LVMH va racheter 60% de la marque Off-White de Virgil Abloh », sur La Tribune (consulté le )
  10. a et b « LVMH s'offre Off-White, la marque de streetwear du créateur Virgil Abloh », sur LEFIGARO (consulté le )
  11. « Here Are Virgil Abloh's 10 Best Collaborations Ever », sur Highsnobiety, (consulté le )
  12. (en) Indya Brown, « The King of Hypebeasts Has a New Sunglasses Collab », sur The Cut (consulté le )
  13. Karine Porret, « Le design sur toute la ligne », L'Express,‎ , p. 86 (ISSN 0014-5270)

Liens externesModifier