Ouvrir le menu principal

60e Bataillon de Chasseurs à Pied
Création 2 août 1914 - 1919
1939 - 1942
Pays Drapeau de la France France
Branche Armée de terre
Type Bataillon de Chasseurs à pied
Rôle Infanterie
Garnison Brienne-le-Château
Inscriptions
sur l’emblème
Voir étendard unique des chasseurs
Anniversaire Sidi-Brahim
Fourragères aux couleurs du ruban de la Médaille militaire
Décorations Croix de guerre 1914-1918 quatre palmes
une étoile d'argent

Sommaire

Création et différentes dénominationsModifier

  • août 1914: réserve d'infanterie 21e Corps d'armée
  • Début 1919 : Dissolution
  • 1939 : Recréation du 60e Bataillon de Chasseurs à Pied, comme bataillon de réserve de Série A
  • 1942 : Dissolution en même temps que l'armée d'armistice

Insigne du 60e Bataillon de Chasseurs à PiedModifier

  • À l'origine le même que celui du bataillon d'active le 21e BCP. Les deux numéros 21 & 61 apposés sur le pavillon du cor de chasse.

HéraldiqueModifier

SignificationModifier

Devise du 60e Bataillon de Chasseurs à PiedModifier

RefrainModifier

« Vingtième bataillon, commandant Cambriels
les chasseurs à pied ont des ailes[1] ! »

Drapeau du régimentModifier

  • Comme tous les autres bataillons de chasseurs ou groupes de chasseurs, il ne dispose pas de son propre drapeau.

Chefs de corpsModifier

  • 1914: Capitaine Bernard[2]
  • 1914-1915: capitaine Barthe
  • 1914: chef de Bataillon Boisselet[3]
  • 1915: capitaine X
  • 1915-1916: chef de bataillon Plassiart
  • 1915: Capitaine X
  • 1916-1917: Chef de Bataillon Belleculée[4]
  • 1917: capitaine Dumay
  • 1917-1918: chef de bataillon See
  • 1918: Potier[5]

HistoriqueModifier

La Première Guerre mondialeModifier

1914Modifier

1915Modifier

1916Modifier

1917Modifier

1918Modifier

La Seconde Guerre mondialeModifier

L'entre-deux-guerresModifier

L'après Seconde Guerre mondialeModifier

Sources et bibliographieModifier

  • Yvick Herniou, Éric Labayle et Michel Bonnaud, Répertoire des corps de troupe de l'Armée Française pendant la Grande Guerre, t. 2 : Chasseurs à pied, alpins et cyclistes, Unités d'active de réserve et de territoriale, Château-Thierry, Bonnaud, , 446 p. (ISBN 978-2-951-90012-7, OCLC 822741253)
  • Les Chasseurs à pied, Numéro spécial de la revue historique de l'armée, no 2, Société Industrielle d'Imprimerie, 1966, 194 pages.
  • France, Armée, Chasseurs à Pied et 60e Bataillon, 60e Bataillon de Chasseurs à Pied. Historique & livre d'or. Par le Capitaine Antiglio. Août 1914-février 1919., (OCLC 559723880).
  • capitaine Joseph Antiglio, 60e Bataillon de chasseurs à pied, historique et livre d'or, août 1914 - février 1919, Besançon, Impr. de Millot frères, 127 p., disponible sur Gallica.

Notes et référencesModifier

  1. Refrain du 20e bataillon du chasseur à pied dont il est le bataillon de réserve.BCP
  2. Gravement blessé dans le secteur d'Écurie le 29 novembre 1914(Artois).
  3. Gravement blessé dans le secteur de la cote 119 (Artois) le 28 septembre 1915.
  4. Évacué pour cause maladie secteur de l'Épine Chevregny
  5. Brûlé par l'Ypérite le 22 octobre 1918 à la traversée de la Lys
  6. chtimiste.com/Historique de régiment

Voir aussiModifier