Ouvrir le menu principal

Bataille d'Arras (1914)

bataille de la Première Guerre mondiale de 1914
Page d'aide sur l'homonymie Pour l’article homonyme, voir Bataille d'Arras.
Bataille d'Arras
Description de cette image, également commentée ci-après
Soldats allemands gardant l'entrée d'une tranchée près du front à Arras.
Informations générales
Date du 1er au
Lieu Arras, France
Issue Indécise
Belligérants
Drapeau de la France FranceDrapeau de l'Empire allemand Empire allemand
Commandants
Drapeau de la France Louis Ernest de Maud'huyDrapeau de l'Allemagne kronprinz Rupprecht
Forces en présence
Xe Armée françaiseVIe Armée allemande
IVe corps d'armée
XIVe corps d'armée
Ier corps de réserve bavarois

Première Guerre mondiale

Batailles

Front d'Europe de l’Ouest


Front italien


Front d'Europe de l’Est


Front du Moyen-Orient


Front africain


Bataille de l'Atlantique

Coordonnées 50° 17′ nord, 2° 47′ est

Géolocalisation sur la carte : Pas-de-Calais

(Voir situation sur carte : Pas-de-Calais)
Bataille d'Arras

Géolocalisation sur la carte : Hauts-de-France

(Voir situation sur carte : Hauts-de-France)
Bataille d'Arras

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Bataille d'Arras

La bataille d'Arras (également connue sous le nom de première bataille d'Arras ou bataille de l'Artois), est une bataille qui débuta le 1er octobre 1914, avec une tentative de l'Armée française de déborder l'Armée allemande, pour l'empêcher de se déplacer vers la Manche pendant la Course à la Mer, au début de la Première Guerre mondiale.

La Xe Armée française, commandée par le général de Maud'huy, attaque les troupes allemandes qui progressent vers le nord-ouest, le 1er octobre, connaissant un certain succès jusqu'à ce que la ville de Douai soit atteinte. Là, la VIe Armée allemande du kronprinz Rupprecht lance une contre-offensive, aidée par trois Corps des Ie, IIe et VIIe Armées allemandes. Les Français sont alors contraints de se retirer sur Arras.

L'échec français à repousser l'offensive allemande se termine par la prise de la ville de Lens, le 4 octobre, et permet aux Allemands de se déplacer davantage vers le nord, vers les Flandres. Les Français, cependant, réussissent à tenir Arras.

Contexte stratégiqueModifier

Description du champ de batailleModifier

Forces en présenceModifier

La batailleModifier

Bilan et conséquencesModifier

Notes et référencesModifier

NotesModifier

RéférencesModifier

Voir aussiModifier