Ouvrir le menu principal

Wœrth

commune française du département du Bas-Rhin
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Woerth.

Wœrth
Wœrth
La Sauer à Wœrth.
Blason de Wœrth
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Grand Est
Département Bas-Rhin
Arrondissement Haguenau-Wissembourg
Canton Reichshoffen
Intercommunalité Communauté de communes Sauer-Pechelbronn
Maire
Mandat
Alain Fuchs
2014-2020
Code postal 67360
Code commune 67550
Démographie
Population
municipale
1 743 hab. (2016 en diminution de 2,63 % par rapport à 2011)
Densité 269 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 56′ 23″ nord, 7° 44′ 47″ est
Altitude Min. 160 m
Max. 242 m
Superficie 6,47 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Bas-Rhin

Voir sur la carte administrative du Bas-Rhin
City locator 14.svg
Wœrth

Géolocalisation sur la carte : Bas-Rhin

Voir sur la carte topographique du Bas-Rhin
City locator 14.svg
Wœrth

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Wœrth

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Wœrth

Wœrth est une commune française située dans le département du Bas-Rhin, en région Grand Est.

Cette commune se trouve dans la région historique et culturelle d'Alsace et fait partie du parc naturel régional des Vosges du Nord.

Ses habitants sont appelés les Wœrthois et les Wœrthoises.

GéographieModifier

LocalisationModifier

La localité, située à une quinzaine de kilomètres au nord de Haguenau, fait partie de la région naturelle Outre-Forêt[1].

Géologie et reliefModifier

La commune est membre du Parc naturel régional des Vosges du Nord

SismicitéModifier

Commune située dans une zone de sismicité modérée[2].

Hydrographie et les eaux souterrainesModifier

Cours d'eau sur la commune ou à son aval[3] :

  • La commune est arrosée par la Sauer, un affluent de rive gauche du Rhin[4],
  • Ruisseaux le Sauermattgraben, le Erdbachgraben, le Soulzbach, le Schletterbach, le Regersgraben, le Holzmatt.

ClimatModifier

La plaine d’Alsace se caractérise par un climat semi-continental[5], climat classé Cfb dans la classification de Köppen et Geiger[6].

Article détaillé : Climat du Bas-Rhin.

ToponymieModifier

Prononciation dans le langage régional : « Werdt ».
Woerth = terres émergées en vieil allemand.
Woerth = dérivé de « Fürt » = gué.

HistoireModifier

Wœrth est connue pour être le centre de la bataille du 6 août 1870 dite « bataille de Reichshoffen » à la suite de laquelle l'Alsace-Moselle a été réannexée à la zone d'influence germanique pour devenir la Terre d'Empire d'Alsace-Lorraine (Reichsland Elsaß-Lothringen)[7],[8].

HéraldiqueModifier

Les armes de Wœrth se blasonnent ainsi :
« Parti : au premier de gueules au col de cygne arraché d'argent, au second du même au lion de sable et à la bordure aussi de gueules. »[9].

Politique et administrationModifier

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
mars 2001 mars 2008 François Grunder    
mars 2008 mars 2014 François Rutsch[10]    
mars 2014 En cours Alain Fuchs    
Les données manquantes sont à compléter.

UrbanismeModifier

La commune dispose d'un plan local d'urbanisme[11].

IntercommunalitéModifier

La commune est membre de la Communauté de communes Sauer-Pechelbronn.

Budget et fiscalité 2017Modifier

En 2017, le budget de la commune était constitué ainsi[12] :

  • total des produits de fonctionnement : 1 196 000 , soit 674  par habitant ;
  • total des charges de fonctionnement : 919 000 , soit 518  par habitant ;
  • total des ressources d'investissement : 89 000 , soit 507  par habitant ;
  • total des emplois d'investissement : 674 000 , soit 380  par habitant ;
  • endettement : 301 000 , soit 169  par habitant.

Avec les taux de fiscalité suivants :

  • taxe d'habitation : 12,84 % ;
  • taxe foncière sur les propriétés bâties : 15,00 % ;
  • taxe foncière sur les propriétés non bâties : 60,00 % ;
  • taxe additionnelle à la taxe foncière sur les propriétés non bâties : 0,00 % ;
  • cotisation foncière des entreprises : 0,00 %.

Chiffres clés Revenus et pauvreté des ménages en 2015 : médiane en 2015 du revenu disponible, par unité de consommation : 20 881 [13].

Population et sociétéModifier

DémographieModifier

Évolution démographiqueModifier

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[14]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2007[15].

En 2016, la commune comptait 1 743 habitants[Note 1], en diminution de 2,63 % par rapport à 2011 (Bas-Rhin : +2,01 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
7639511 0391 1791 2401 2081 1321 1801 146
1856 1861 1866 1871 1875 1880 1885 1890 1895
1 1211 1501 1141 0711 0811 0531 0641 0421 060
1900 1905 1910 1921 1926 1931 1936 1946 1954
1 0361 0661 0361 0701 0951 0641 1611 1651 163
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2012
1 3351 4751 7411 7101 6261 6701 7961 8141 769
2016 - - - - - - - -
1 743--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[16] puis Insee à partir de 2006[17].)
Histogramme de l'évolution démographique
 

EnseignementModifier

Établissements d'enseignements[18] :

  • Écoles maternelle et primaire[19],
  • Collège,
  • Lycées à Walbourg, Haguenau.

SantéModifier

Professionnels et établissements de santé[20] :

  • Médecins généralistes,
  • Kinésithérapeutes,
  • Infirmiers,
  • Cliniques à Haguenau,
  • Hôpitaux à Goersdorf, Lobsann, Niederbronn-les-Bains, Haguenau.

CultesModifier

ÉconomieModifier

Entreprises et commercesModifier

AgricultureModifier

TourismeModifier

  • Restaurants.
  • Gîtes[22], chambres d'hôtes.

CommercesModifier

  • Commerces de proximité[23].

Lieux et monumentsModifier

Patrimoine civilModifier

Patrimoine religieux et lieux de mémoireModifier

  Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Personnalités liées à la communeModifier

  • Charles Altorffer (1881–1960), maire Strasbourg de 1955 à 1959. Pasteur à Lembach puis Wissembourg, il devient député en 1919 et est réélu en 1924. Le 26 mai 1929, il est nommé directeur des Cultes par Poincaré.

Voir aussiModifier

BibliographieModifier

  • (de) Adam, Das Schloss der Grafen von Hanau-Lichtenberg zu Wœrth a. S, Ackermann, Weissenburg i.E, 1906, 29 p.
  • Charles-Laurent Salch, Dictionnaire des châteaux et des fortifications du moyen âge en France, Strasbourg, Editions Publitotal, 4ème trimestre 1979, 1287 p. (ISBN 2-86535-070-3)
    Wœrth, p. 1208
  • Michel Busser, Pierre Weissend, Joseph Walter, Willy Schneider et Roland Hoyndorf, Wœrth, notre cité, Amicale artistique, Wœrth, 1995, 152 p.
  • Conseil de Fabrique de l'église St-Laurent, L'église St-Laurent de Wœrth : histoire, architecture, religion, Gyss, Obernai, 1998, 34 p.
  • Eugène Muentz, Une ville de la Basse-Alsace à l'époque de la guerre de trente ans : Wœrth, F. Sutter, Rixheim, 1902, 40 p.
  • Gabriel Wackermann, « Fonctions et rayonnement du chef lieu de canton [Wœrth-sur-Sauer] à l'époque industrielle » in L'Outre-Forêt, revue d'histoire de l'Alsace du nord, no 28, 1979
  • Cavité souterraine

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

RéférencesModifier

  1. « Outre-Forêt », in Alsace, Gallimard, Paris, 2007, p. 212
  2. Didacticiel de la règlementation parasismique
  3. SIGES Rhin-Meuse
  4. Bassin Rhin-Meuse
  5. Les principales caractéristiques de la climatologie dans le bassin Rhin-Meuse
  6. Table climatique
  7. Wœrth, son histoire
  8. Wœrth-sur-Sauer
  9. Jean-Paul de Gassowski, « Blasonnement des communes du Bas-Rhin », sur http://www.labanquedublason2.com (consulté le 24 mai 2009)
  10. [PDF] Liste des maires au 1er avril 2008 sur le site de la préfecture du Bas-Rhin. « Copie archivée » (version du 8 novembre 2013 sur l'Internet Archive)
  11. Plan local d'urbanisme
  12. Les comptes de la commune
  13. Chiffres clés Évolution et structure de la population. Dossier complet
  14. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  15. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  16. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  17. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015 et 2016.
  18. Établissements d'enseignements
  19. École maternelle et élémentaire
  20. Professionnels de santé
  21. Communauté de paroisses Soultzbach à L'Eberlach
  22. Gîtes, chambres d'hôtes
  23. Commerces de proximité
  24. Notice no IM67012614, base Palissy, ministère français de la Culture Stèle à quatre divinités et monument commémoratif
  25. Notice no PA67000061, base Mérimée, ministère français de la Culture
  26. Notice no IA67008910, base Mérimée, ministère français de la Culture Fortifications d'agglomération
  27. Notice no IA67008911, base Mérimée, ministère français de la Culture Château, actuellement mairie, musée
  28. Notice no IA67008906, base Mérimée, ministère français de la Culture Mairie, actuelles perception et bibliothèque
  29. Notice no PA67000061, base Mérimée, ministère français de la Culture Château
  30. Notice no IA67008912, base Mérimée, ministère français de la Culture Cellier du château, actuellement auberge de jeunesse
  31. Notice no PA00085264, base Mérimée, ministère français de la Culture Banc-reposoir dit de l'Impératrice
  32. Notice no IA67008931, base Mérimée, ministère français de la Culture Tannerie, actuellement maison
  33. Notice no IA67008930, base Mérimée, ministère français de la Culture Moulin
  34. Notice no IA67008932, base Mérimée, ministère français de la Culture Moulin Lobstein
  35. Notice no IA67008907, base Mérimée, ministère français de la Culture Lavoir
  36. Notice no IM67012615, base Palissy, ministère français de la Culture Fontaine monumentale et abreuvoir
  37. Notice no IA67008928, base Mérimée, ministère français de la Culture Maison dite « Schloessel »
  38. Notice no IA67008904, base Mérimée, ministère français de la Culture Eglise protestante (ancien simultaneum)
  39. Wœrth, paroisse luthérienne
  40. Notice no IA67008903, base Mérimée, ministère français de la Culture
  41. Notice no IM67012622, base Palissy, ministère français de la Culture Orgue église mixte actuellement protestante
  42. Notice no PM67001116, base Palissy, ministère français de la Culture orgue de tribune église paroissiale Saint-Laurent
  43. Notice no PM67000232, base Palissy, ministère français de la Culture orgue de tribune : partie instrumentale de l'orgue église paroissiale Saint-Laurent
  44. Notice no IM67012609, base Palissy, ministère français de la Culture Orgue église paroissiale Saint-Laurent
  45. La synagogue
  46. La visite de la synagogue de Wœrth
  47. Notice no IA67008905, base Mérimée, ministère français de la Culture Cimetière
  48. Notice no IA67008933, base Mérimée, ministère français de la Culture Monument commémoratif du 1er régiment d'artillerie de Hesse n. 11
  49. Notice no IA67008934, base Mérimée, ministère français de la Culture Monument commémoratif du 1er régiment d'infanterie de Basse-Silésie n. 46
  50. Notice no IA67011101, base Mérimée, ministère français de la Culture parc commémoratif
  51. Sculpture réalisée par Thierry Delorme : Si tu veux la paix, prépare la paix !
  52. Monument Français
  53. Monument Bavarois