2017 en Suisse

Chronologies
2014 2015 2016  2017  2018 2019 2020
Décennies :
1980 1990 2000  2010  2020 2030 2040
Siècles :
XIXe XXe  XXIe  XXIIe XXIIIe
Millénaires :
Ier IIe  IIIe  IVe Ve
Chronologies géographiques
Chronologies thématiques
Calendriers

Cette page concerne l'année 2017 du calendrier grégorien en Suisse.

2015 par pays en Europe - 2016 par pays en Europe - 2017 par pays en Europe - 2018 par pays en Europe - 2019 par pays en Europe
2015 en Europe - 2016 en Europe - 2017 en Europe - 2018 en Europe - 2019 en Europe

Gouvernement au 1er janvier 2017Modifier

Faits marquantsModifier

JanvierModifier

FévrierModifier

  • 12 février : votation sur trois référendums. Les référendums sur la naturalisation facilitée et la création d’un fonds pour les routes sont approuvés à 60,4 % et 62 % respectivement ; celui portant sur une réforme de l’imposition des entreprises est rejeté à 59 %.
  • : Les citoyens du canton d'Argovie refusent à 69 % une initiative populaire demandant qu'une seule langue étrangère soit enseignée à l'école primaire, contre deux actuellement.
  • : Les citoyens du canton des Grisons refusent à 60 % que le canton se porte candidat pour l'organisation des Jeux olympiques d'hiver de 2026.
  • : Les citoyens du canton de Neuchâtel décident par référendum que le canton doit conserver deux hôpitaux complets à Neuchâtel et à La Chaux-de-Fonds, plutôt que d'effectuer un regroupement sur le site de Neuchâtel tel que le souhaitait le gouvernement cantonal.
  • : Les citoyens du canton de Vaud ont approuvé par référendum à 55 % une nouvelle loi sur la préservation et la promotion du parc locatif.

MarsModifier

AvrilModifier

MaiModifier

JuinModifier

  • : Lors de votations communales, Moutier (BE) accepte d'un courte majorité l'adhésion au canton du Jura qui sera effective au plus tôt le .

JuilletModifier

AoûtModifier

SeptembreModifier

OctobreModifier

NovembreModifier

DécembreModifier

Date à préciserModifier

MédiasModifier

  • 16 février : le peuple est consulté car le gouvernement envisage de donner aux radios régionales davantage d'autonomie à partir de 2020[1].
  • 25 août : la part des programmes de radio écoutés en mode numérique s'élève à 57 %, grâce notamment au DAB+[2].
  • 14 novembre : les autorités suisses confirment que les radios FM cesseront d'émettre à la fin de l'année 2024 pour s'approprier le DAB+[3].

Notes et référencesModifier

  1. « Suisse : refonte du paysage des radios locales dès 2020 », sur www.lalettre.pro, (consulté le ).
  2. « Suisse : progression du DAB+ et recul des OUC », sur www.lalettre.pro, (consulté le ).
  3. « En Suisse, "La Radio déménage" », sur www.lalettre.pro, (consulté le ).

Voir aussiModifier