Ouvrir le menu principal
Article général Pour des articles plus généraux, voir Chronologie des États-Unis et 1989.
Éphémérides
Description de cette image, également commentée ci-après
24 mars : naufrage du pétrolier Exxon Valdez
Chronologie des États-Unis
1986 1987 1988 1989  1990 1991 1992
Décennies aux États-Unis :
1950 1960 1970  1980  1990 2000 2010
Chronologie dans le monde
1986 1987 1988  1989  1990 1991 1992
Décennies :
1950 1960 1970  1980  1990 2000 2010
Siècles :
XIXe siècle  XXe siècle  XXIe siècle
Chronologies géographiques
Chronologies thématiques
Aéronautique Architecture Arts plastiques Astronautique Automobile Bande dessinée Chemins de fer Cinéma Disney Droit Échecs Économie Fantasy Football Informatique Jeu Jeu vidéo Littérature Musique populaire Musique classique Numismatique Parcs de loisirs Photographie Philosophie Radio Santé et médecine Science Science-fiction Sociologie Sport Télévision TerrorismeThéâtre

Cette page concerne des événements d'actualité qui se sont produits durant l'année 1989 du calendrier grégorien aux États-Unis.

Sommaire

GouvernementModifier

ÉvénementsModifier

  • 1er janvier : application de l'Accord de libre-échange canado-américain (suppression des droits de douane sur les marchandises provenant des deux pays).
  • 20 janvier : début de la présidence républicaine de George Bush aux États-Unis (fin en 1993)[1]. Il hérite d'une situation économique florissante, avec un chômage faible et une forte croissance, mais au prix d'un déficit fédéral et d'une dette publique élevés. Le nouveau président annonce qu'il poursuivra la politique menée par son prédécesseur, Ronald Reagan, surtout en matière de politique étrangère.
  • 11 février : nomination de la première évêque épiscopalienne à Boston.
  • 24 mars : catastrophe de l’Exxon Valdez au large des côtes d’Alaska.
  • Mars : crise de la dette en Amérique Latine. Plan Brady. Le secrétaire du Trésor américain, Nicholas Brady, propose un plan qui oblige les banques commerciales à faire des concessions importantes à leurs débiteurs, notamment une réduction de dette « volontaire » ; « les banques doivent faire des efforts pour parvenir à des réductions, tant de la dette que du service de la dette ». Quelques pays, comme le Costa Rica, peuvent bénéficier rapidement du plan Brady, mais pour la majorité des autres le problème de la dette reste toujours irrésolu.
  • 9 avril[2] : manifestation de près de 300 000 personnes à Washington, D.C. pour la défense de l’avortement.
  • 19 avril : explosion de la tourelle numéro 2 de l'USS Iowa.
  • 24-28 juin : la tempête tropicale Allison frappe le Texas et la Louisiane. Elle cause 11 morts et un demi-million de dollars de dégâts.
  • 4 juillet : dans son discours, le président américain déclare : « Je n'ai pas encore passé l'épreuve du feu, mais elle deviendra inévitable ».
  • 19 juillet : le vol 232 de la United Airlines s'écrase à Sioux City. 111 morts.
  • 9 août : Financial Institutions Reform, Recovery and Enforcement Act, loi réformant l’assurance privée aux États-Unis. Création du Office of Thrift Supervision, chargé de la régulation des prêts bancaires et de la Federal Housing Finance Board, chargé de la garantie de la plupart des prêts accordés aux particuliers.
  • 16 octobre[3] : discours favorables à la perestroïka du secrétaire d’État américain James Baker.
  • 17 octobre : tremblement de terre à San Francisco, 63 morts, dont 42 à la suite de l'effondrement du pont de "Bay Bridge".
  • 6 novembre : Meurtre de Palestina Isa.
  • 23 novembre : Medicare Catastrophic Coverage Act, nouvelles coupes de 5 milliards de dollars sur le programme Medicare.
  • 3 décembre : sommet au large des côtes de Malte entre Gorbatchev et Bush, qui scelle l’établissement de relations de confiance mutuelle entre les États-Unis et l’URSS.
  • 19 décembre : Omnibus Reconciliation Act. Loi fiscale destinée à résorber le déficit budgétaire d'environ 14 milliards de $. Durcissement d'accès aux programmes Medicare et Medicaid.
  • 20 décembre : opération Just Cause, intervention américaine au Panama pour « renverser Noriega, rétablir la démocratie, protéger les ressortissants américains et défendre les traités concernant le canal ». Guillermo Endara prête serment sur une base militaire américaine.
  • 25 décembre : le général Manuel Noriega se réfugie à l'ambassade du Vatican, assiégée par les troupes américaines. Le , accusé d’être compromis avec des trafiquants de stupéfiants, il se rend à la justice américaine.

Économie et sociétéModifier

  • 5,9 % du PIB est consacré à la défense
  • 2,9 % de déficit public
  • 5,0 % de chômeurs

CultureModifier

Naissances en 1989Modifier

Décès en 1989Modifier

Articles connexesModifier

Articles généraux
Articles sur l'année 1989 aux États-Unis

Liens externesModifier

Notes et référencesModifier