Ouvrir le menu principal
El sueño de la razon produce monstruos, no 43 des Caprices de Goya.

Cette page concerne l'année 1799 en arts plastiques.

Sommaire

ŒuvresModifier

ÉvénementsModifier

  • 18 aout (1er fructidor an VII) : Ouverture du Salon de l'An VII qui voit l'exposition de 429 œuvres d'art. Avec sa deuxième participation au Salon, Pierre-Narcisse Guérin accède à la notoriété avec l'exposition du Retour de Marcus Sextus dont le succès est lié à l'interprétation du tableau comme une allusion au retour des émigrés. La manifestation artistique est aussi marquée par le scandale du tableau Mademoiselle Lange en Danaé d'Anne-Louis Girodet portrait satirique de l'actrice Anne-Françoise-Élisabeth Lange en Danaé nue, peint par l'artiste dans un esprit de vengeance à la suite d'un incident avec l'actrice qui n'avait pas apprécié qu'un premier portrait d'elle la représentant nue Mademoiselle Lange en Vénus, soit exposé au Salon. Le scandale fut tel, qu'il brisa la carrière de l'actrice[1].
  • 21 décembre (30 frimaire an VIII) : Jacques-Louis David organise l'exposition de son tableau les Sabines dans l'ancienne salle d'architecture du Louvre. La particularité de l'exposition est d'être payante, David ayant décidé de ne pas exposer au Salon.

NaissancesModifier

DécèsModifier

Notes et référencesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

  1. Lobstein 2006, p. 40-41

BibliographieModifier

  • Dominique Lobstein, Les Salons au XIXe siècle : Paris, capitale des arts, Paris, éditions La Martinière, (ISBN 2-7324-3383-7)