Danaé

personnage de la mythologie grecque, fille d'Acrisios (roi d'Argos) et d'Eurydice (fille de Lacédémon), mère de Persée
Danaé
Danae gold shower Louvre CA925.jpg
Danaé et la pluie d'or,
cratère en cloche de Béotie,
vers 450-425 av. J.-C., Paris, musée du Louvre.
Biographie
Père
Mère
Conjoint
Daunus (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Enfants
Persée
Daunus (d)Voir et modifier les données sur Wikidata

Dans la mythologie grecque, Danaé (en grec ancien Δανάη / Danáê), fille d'Acrisios (roi d'Argos) et d'Eurydice (fille de Lacédémon), est la mère de Persée.

MytheModifier

Son père, Acrisios, l'emprisonne dans une tour d'airain quand un oracle lui prédit qu'il sera tué par son petit-fils. Zeus parvient toutefois à entrer dans la tour sous la forme d'une pluie d'or qui tomba sur la princesse. De cette union naît un fils, Persée. Courroucé, Acrisios met sa fille et son petit-fils dans un coffre qu'il jette à la dérive. Ceux-ci parviennent à Sérifos, où le roi Polydecte, épris de Danaé, tente de la forcer à l'épouser. Pour parvenir à éloigner Persée, potentielle menace à son mariage, il l'envoie combattre la Gorgone Méduse. Persée revient, après maintes aventures, vainqueur de Méduse. Avec la tête mortelle de la Gorgone, il change le roi en pierre et réussit à ramener sa mère à Argos. Elle finira emmurée vivante.

Virgile raconte qu'elle se rend plus tard en Italie où elle fonde la ville d'Ardée. Son petit-fils Turnus se dispute la main de Lavinia avec Énée. Danaé est également mentionnée dans les tragédies d'Eschyle, d'Euripide et de Sophocle (Antigone). Elle symbolise la terre souffrant de sécheresse et sur laquelle une pluie fertilisante descend du ciel.

Représentations artistiquesModifier

 
Orazio Gentileschi (1563–1639), Danaé et la pluie d'or (entre 1621 et 1623), Los Angeles, Getty Center.

Notes et référencesModifier

  1. (en) « Jupiter and Danaë by Giovanni Battista Tiepolo », sur artrenewal.org (consulté le ).

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

BibliographieModifier

Liens externesModifier