Ouvrir le menu principal

Wikipédia β

ÉvénementsModifier

  • Printemps :
    • Simon prend la tête de la révolte juive à la mort de son père Mattathias. Son frère Judas, surnommé Maccabée, en devient le chef militaire. Il tue Apollonius, accompagné d’un contingent païen et Samaritain dans une embuscade à Gophna et repousse une armée de secours commandée par Séron à la montée de Beth-Horon[3],[4].
    • Début d'une campagne d'Antiochos IV dans l'est[5].
  • Été : une ambassade de Rhodes menée par Aristoteles est envoyée à Rome pour obtenir la restauration du traité d'alliance (fœdus). Le Sénat rejette la demande une nouvelle fois. Tiberius Sempronius Gracchus est envoyé en ambassade à Rhodes pour enquêter sur la situation[6].
  • Septembre : bataille d'Emmaüs[3]
  • Octobre : les révoltés juifs demandent à Lysias que leur soit reconnu le droit de vivre selon leur Loi. Ils recherchent l’appui des légats romains Quintus Memmius et Titus Manilius, ce qui leur donne un répit[3].


Notes et référencesModifier

  1. François Clément, Viton de Saint-Allais, L'Art de vérifier les dates, Paris, Moreau, (présentation en ligne)
  2. John Drinkwater, Timothy Venning, Chronology of the Roman Empire, Continuum International Publishing Group, (ISBN 9781441154781, présentation en ligne)
  3. a, b, c et d Maurice Sartre, D'Alexandre à Zénobie : Histoire du Levant antique (IVe siècle av. J.-C. - IIIe siècle ap. J.-C., Fayard, (ISBN 9782213640693, présentation en ligne)
  4. Doron Mendels, The Rise and Fall of Jewish Nationalism, Wm. B. Eerdmans Publishing, (ISBN 9780802843296, présentation en ligne)
  5. Dov Gera, Judaea and Mediterranean Politics : 219 to 161 B.C.E., BRILL, (ISBN 9789004094413, présentation en ligne)
  6. Richard M. Berthold, Rhodes in the Hellenistic Age, Cornell University Press, (ISBN 9780801475979, présentation en ligne)
  7. Emmanuel Choisnel, Les Parthes et la Route de la Soie, Éditions L'Harmattan, (ISBN 9782747570374, présentation en ligne)

Liens externesModifier