1623 en science

Années de la science :
1620 - 1621 - 1622 - 1623 - 1624 - 1625 - 1626
Décennies de la science :
1590 - 1600 - 1610 - 1620 - 1630 - 1640 - 1650

ÉvénementsModifier

  • Wilhelm Schickard dessine pour Kepler une « horloge calculante » destinée à calculer les éphémérides. Il utilise des roues dentées et a déjà abordé le problème du report de retenue. Cette machine est détruite pendant sa construction et reste inconnue pendant plus de trois siècles, faisant de Schickard le principal précurseur de la machine à calculer[2].

PublicationsModifier

NaissancesModifier

DécèsModifier

Notes et référencesModifier

  1. Aimé Richardt, Jean-Gérard Théobald, La vérité sur l'affaire Galilée, Francois-Xavier de Guibert, (ISBN 9782755412697, présentation en ligne)
  2. Jean Marguin, p. 48 (1994) Citant René Taton (1963)

SourcesModifier