Équipe du Portugal de rugby à XV

équipe nationale de rugby à XV

L'équipe du Portugal de rugby à XV, surnommée Os Lobos (en français: les Loups), rassemble les meilleurs joueurs de rugby à XV du Portugal sous l'égide de la Fédération portugaise de rugby à XV et représente le Portugal dans les compétitions internationales majeures.

Description de l'image Logo Federação Portuguesa de Rugby 2020.png.
Surnom Os Lobos (Les Loups)
maillot C10000 maillot C10000 maillot C10000
short FFFFFF
bas 339977
maillot FFFFFF maillot FFFFFF maillot FFFFFF
short FFFFFF
bas FFFFFF
Entrée au Board 1988
Sélectionneur Daniel Hourcade
Record de sélections Vasco Uva, Gonçalo Uva (101)
Record de points Goncalo Malheiro (279)
Record d’essais Rodrigo Marta (29)
Premier match officiel

Portugal 5 - 6 Espagne

Plus large victoire

Portugal 93 - 0 Tchéquie

Plus large défaite

Nouvelle-Zélande 108 - 13 Portugal

Coupe du monde  
· Participations 2/10
· Meilleur résultat 4e de poule (2023)

Son premier match officiel date du , contre l'Espagne. Depuis, son équipe est restée entièrement constituée d'amateurs mais est parvenue à créer la surprise en remportant le Championnat européen des nations en 2004.

Le Portugal participe à deux éditions de la Coupe du monde de rugby à XV, la première fois en 2007 où l'équipe termine dernière de son groupe et ne remporte aucun match, ainsi qu'en 2023 où l'équipe remporte une première victoire historique contre les Fidji (24-23) après avoir fait un match nul face à la Géorgie (18-18).

Histoire

modifier

1900-1935: Création et début

modifier
 
Portugal vs Italie.

Dans le début des années 1900, le rugby s'installe au Portugal par des marchands français et anglais qui commencent par mettre en place des petites équipes de quartier. Cependant, ce nouveau sport a du mal à s'implanter notamment à cause des problèmes économiques et sociaux qui règnent avec l'instauration de la première République portugaise, la participation à la Première Guerre mondiale en France, et la grande culture footballistique.

Premier match officiel du Portugal le 13 avril 1935

modifier

Pourtant, le développement du rugby persiste et c'est le que l'équipe du Portugal dispute son premier match officiel, qu'elle perd d'un point contre l'Espagne (5-6). L'année suivante, elle perd à nouveau contre l'Espagne par 16 points à 9.

C'est donc avec difficultés que débutent les premières rencontres internationales du Portugal dans le rugby à XV. Cependant, ce sport s'étend un peu à travers le pays tout en subissant la concurrence de certaines fédérations comme la Fédération du Portugal de football.

1935-1965: Une trentaine d'années de défaites en défaites

modifier

Pendant plus de trente ans, l'équipe du Portugal n'affronte que l'équipe d'Espagne mais cette dernière affirme sa large supériorité durant toutes les rencontres entre les deux pays. C'est la période noire du rugby portugais qui ne progresse absolument pas et semble même avoir des difficultés à maintenir son équipe en compétition contre les Espagnols.

Jugé trop faible, le Portugal ne peut disputer aucune rencontre officielle avec d'autres pays et la culture rugbystique portugaise demeure toujours aussi basse durant cette période, la population est totalement désintéressée par les résultats de son équipe.

1966-1988: Les Portugais à la relance

modifier

En 1966, l'équipe portugaise remporte sa première victoire contre l'Espagne (9-3), ce qui marque le début de nouveaux horizons pour le rugby portugais.

Les portugais jouent pour la première fois contre une autre équipe que l'Espagne, l'Italie en 1967, perdant (6-3), puis contre la Roumanie où ils perdent de 40 points. Les résultats ne sont pas joyeux mais l'équipe du Portugal de rugby commence à se faire connaître plus largement au niveau international. L'année suivante, en 1968, elle remporte une victoire contre la Belgique et affronte le Maroc pour la première fois avant que les Irlandais ne les écrasent (132-0).

La rencontre de 1970 contre les Pays-Bas aboutit à un match nul. En 1972, le Portugal arrache le nul contre l'Italie (0-0) puis perd contre la même équipe (9-6) en 1973. Après quelques résultats mitigés durant le reste des années 1970, le Portugal parvient à gagner cinq matchs entre 1979 et 1981 et obtient le nul contre l'Espagne en 1983 puis poursuit son élan en remportant sept victoires de 1984 à 1985.

En 1987, la première Coupe du monde de rugby à XV est organisée mais uniquement sur invitation, avec les seize meilleures équipes du moment. Le Portugal reste donc spectateur sans pouvoir disputer la qualification.

1989-2002: Les tentatives de qualification

modifier

De 1989 à 1991 se déroulent les qualifications de la Coupe du monde 1991. L'équipe du Portugal s'incline face à la Tchécoslovaquie (18-13) puis est éliminée des qualifications par les Pays-Bas (32-3).

Pour la Coupe du monde de rugby de 1995, le Portugal s'impose face à la Belgique et la Suisse mais perd contre l'Espagne. Ils affrontent donc le pays de Galles qui les écrasent (102-11). Après une nouvelle défaite contre l'Espagne, le Portugal est éliminé.

Le Portugal est invité à disputer le Challenge européen 1998-1999 avec son équipe nationale. Il termine à la dernière place de son groupe en perdant tous ses matchs.

Il s'ensuit la Coupe du monde 1999 où le Portugal bat tous ses adversaires en qualifications sauf l'Espagne et termine second de sa poule. Finalement, l'équipe du Portugal cède contre l'Écosse (85-11) et contre l'Espagne (21-17), et est donc éliminé des qualifications par l'Uruguay en repêchage.

Les qualifications de la Coupe du monde 2003 ne sont guère plus brillantes. Le Portugal est immédiatement éliminé des phases de qualifications après avoir gagné un match et perdu un autre.

2002-2004: Victoire surprise au Championnat européen des nations

modifier

Le à Ibiza, le Portugal remporte une victoire historique sur l'équipe d'Espagne, rivale difficile (bilan de 5 victoires, 1 nul et 19 défaites avant cette rencontre), et remporte le Championnat européen des nations.

Le Portugal ne perd qu'un seul match, fête son premier trophée international et la nomination de son entraîneur, le Professeur Tomaz Morais, comme meilleur entraîneur de l'année de l'IRB.

2004-2007: Montée en puissance et première qualification pour la Coupe du monde

modifier

Pour la première fois de son histoire, le Portugal se qualifie pour la Coupe du monde en 2007.

L'équipe nationale s'impose contre l'Uruguay en match de barrage. C'est une belle revanche des Portugais sur le Uruguayens qui les avaient éliminés en 1999. Le premier match se déroule à Lisbonne, le où le Portugal l'emporte (12-5). Le match retour a lieu à Montevideo le , avec la qualification au bout, malgré une défaite (18-12), grâce aux sept points d'avance acquis au match aller.

Le Portugal joue dans la poule C en compagnie de la Nouvelle-Zélande, l'Écosse, l'Italie et de la Roumanie, mais perd ses 4 matchs et finit dernier de son groupe :

Depuis 2019: Nouveau départ avec Lagisquet et seconde qualification en Coupe du monde

modifier

À l'été 2019, Patrice Lagisquet, ancien entraîneur du Biarritz olympique et des arrières de l'équipe de France, est nommé à la tête de la sélection portugaise qui est 21e au classement World Rugby, entouré d'Hervé Durquety et d'Olivier Rieg[1]. Lagisquet a pour objectif de qualifier le Portugal à la Coupe du monde 2023 se déroulant en France[1]. Le nouveau staff compte sélectionner les joueurs portugais évoluant en France, ce qui leur permettrait d'avoir de réelles ambitions pour jouer cette qualification, tout en espérant que les clubs concernés libèrent ces joueurs[1].

Lagisquet arrive juste après que le Portugal a remporté le Trophy 2018-2019 en , synonyme de remontée en Championship pour la saison 2019-2020 qui est la première division de ce championnat. Le Portugal termine à la quatrième place avec deux victoires, une contre la Roumanie et l'autre contre la Belgique, et trois défaites.

La saison suivante, les Lobos terminent troisièmes du Championship 2020-2021, à égalité de points avec la Roumanie mais cette dernière est classée deuxième car elle a gagné la confrontation entre les deux équipes, avec trois victoires contre l'Espagne, les Pays-Bas et la Russie. Pour le Championnat international d'Europe de rugby à XV 2021-2022, les Portugais comptent bien confirmer les résultats de la saison précédente mais ceux-ci vont terminer à la 4e place avec deux victoires, un match nul qui est à souligner contre la Géorgie qui est d'un niveau réputé supérieur aux autres équipes, et deux défaites. Cette campagne moyenne ne permet pas au Portugal de se qualifier pour la prochaine Coupe du monde dans un premier temps, les places qualificatives étant les deux premières et la troisième permet de disputer un tournoi de repêchage. Mais l'Espagne, terminant initialement deuxième est sanctionnée pour avoir aligné un joueur non éligible avec cette sélection, elle est donc sanctionnée de 10 points de pénalité et donc rétrogradée à la quatrième place[2]. La Roumanie prend donc la deuxième place qualificative directe et le Portugal la troisième. Cette dernière dispute ainsi le tournoi de repêchage en contre les États-Unis, Hong Kong et le Kenya[2],[3].

Le Portugal et les États-Unis apparaissent comme les deux équipes favorites pour se qualifier à la Coupe du monde. Les premiers résultats vont confirmer ce statut, ces deux équipes vont infliger de lourdes défaites à Hong Kong et au Kenya lors des deux premières journées[4],[5]. Elles vont donc se retrouver en tête du classement avec 10 points chacune avant le match final entre elles. Le , le Portugal et les États-Unis font match nul (16-16) après une pénalité tardive de Samuel Marques à la 82e minute qui permet au Portugal de se qualifier grâce à un goal-average supérieur à celui de son adversaire du jour[6]. Les Portugais se qualifient donc pour la Coupe du monde pour la deuxième fois de leur histoire après celle de 2007, déjà organisée en France[6].

Coupe du monde 2023: l'ascension d'une génération talentueuse malgré une élimination précoce

modifier

Le tirage au sort place les portugais dans la Poule C en compagnie du pays de Galles, de l'Australie, des Fidji et de la Géorgie[7].

Pour son premier match, le Portugal s'incline face aux Gallois (8-28), mais parvient à inscrire ses premiers points de classement en Coupe du monde lors du second match face aux Géorgiens qui se solde sur un match nul (18-18). Les Portugais montent en puissance au fil de la compétition mais sont tout de même battus lors de leur troisième match face aux Australiens (14-34).

Néanmoins, le Portugal parvient à signer un immense exploit lors de son dernier match face aux Fidjiens en s'imposant dans les tout derniers instants (24-23), signant ainsi leur première victoire dans un match de phase finale de Coupe du monde[8].

Entrée au Board en 1988, l'équipe du Portugal est classée à la 13e place, son meilleur classement, au classement World Rugby du [9].

Nommé pour succéder à Patrice Lagisquet, Sébastien Bertrank quitte ses fonctions de sélectionneur au bout de quelques semaines[10]. L'équipe se présente donc à l'édition 2024 du Championnat d'Europe sans sélectionneur officiel, mais sous la direction de Daniel Hourcade qui a le titre de « consultant World Rugby »[11].

Palmarès

modifier

Composition du XV portugais

modifier

Joueurs

modifier

Joueurs emblématiques

modifier

Joueurs professionnels

modifier

Records de sélections

modifier
# Joueur Position Période Matches Titulaire Remplaçant Pts Essais Victoire Défaite Nul %
1 Gonçalo Uva Deuxième ligne 2004-2018 101 95 6 45 9 40 56 5 42.07
Vasco Uva Troisième ligne 2003-2016 101 94 7 65 13 39 57 5 41.08
3 Joaquim Ferreira Pilier 1993-2007 87 81 6 15 3 42 41 4 50.57
4 António Aguilar Arrière 1999-2014 84 74 10 120 24 30 52 2 36.90
5 João Correia Talonneur 2003-2014 80 73 7 20 4 30 46 4 40.00
6 Pedro Leal Demi de mêlée 2005-2017 76 60 16 265 5 27 44 5 38.81
7 Diogo Mateus Centre 2000-2010 75 72 3 78 15 33 38 4 46.66
Luís Pissarra Demi de mêlée 1996-2007 75 58 17 0 0 37 35 3 51.33
9 Gonçalo Foro Ailier 2007-2017 64 54 10 110 22 22 40 2 35.93
10 Miguel Portela Centre 1996-2010 63 58 5 33 6 27 32 4 46.03

Au .

Records d'essais

modifier
# Joueur Position Période Match Titulaire Remplaçant Pts Essais
1 Rodrigo Marta Ailier 2018- 32 31 1 140 28
2 António Aguilar Arrière 1999-2014 84 74 10 120 24
3 Gonçalo Foro Ailier 2007-2017 64 54 10 110 22
4 Diogo Mateus Centre 2000-2010 75 72 3 78 15
Raffaele Storti Ailier 2019- 21 15 6 75
Tomás Appleton Centre 2014- 61 61 0 75
7 Vasco Uva Troisième ligne 2003-2016 101 94 7 65 13
8 Manuel Cardoso Pinto Arrière 2017- 30 19 11 60 11
João Belo Demi de mêlée 2016- 25 16 9 55
José Lima Centre 2010- 56 45 11 55

Au .

Records de points

modifier
# Joueur Position Période Matches Titulaire Remplaçants Pts Essais Transformations Pénalités Drops
1. Gonçalo Malheiro Demi d'ouverture 1998-2007 41 31 10 279 8 25 51 12
2. Pedro Leal Demi de mêlée 2005-2017 76 60 16 265 5 45 50 0
3. Samuel Marques Demi de mêlée 2012- 22 22 0 224 3 58 31 0
4. Pedro Cabral Demi d'ouverture 2006-2011 37 23 14 184 2 24 37 5
5. Nuno Sousa Guedes Arrière 2016- 37 30 7 159 8 37 15 0
6. Rodrigo Marta Ailier 2018- 32 31 1 140 28 0 0 0
7. António Aguilar Arrière 1999-2014 84 74 10 120 24 0 0 0
Pedro Bettencourt Arrière 2013- 30 24 6 120 8 7 22 0
9. Joe Gardener Demi d'ouverture 2010-2012 15 14 1 114 3 15 23 0
10. Duarte Pinto Demi d'ouverture 2003-2010 49 26 23 112 2 18 22 0

Au .

Records de points dans un match

modifier
# Joueur Position Pts Essais Transformations Pénalités Drops Adversaire Lieu Date
1. Thierry Teixeira Demi d'ouverture 30 0 0 9 1   Géorgie   Lisbonne 08/02/2000
2. José Rodrigues Arrière 26 2 2 4 0   Suisse   Setúbal 24/02/2018
3. Gonçalo Malheiro Arrière 25 0 2 5 2   Espagne   Coimbra 23/03/2003
Jorge Abecasis Demi de mêlée 25 0 5 5 0   Pologne   Setúbal 16/02/2019
Raffaele Storti Ailier 25 5 0 0 0   Pays-Bas   Amsterdam 10/07/2021
6. Gonçalo Malheiro Arrière 24 2 1 4 0   République tchèque   Lisbonne 08/03/2003
7. Pedro Leal Demi d'ouverture 23 0 1 7 0   Chili   Santiago 17/11/2012
8. Pedro Cabral Arrière 22 1 4 0 3   République tchèque   Lisbonne 16/02/2008
Manuel Marta Arrière 22 2 6 0 0   République tchèque   Caldas da Rainha 23/03/2019
10. Gonçalo Malheiro Demi d'ouverture 21 3 3 0 0 Barbarians   Lisbonne 10/06/2004

Au .

Records d'essais dans un match

modifier
# Joueur Position Pts Essais Transformations Pénalités Drops Adversaire Lieu Date
1. Raffaele Storti Ailier 25 5 0 0 0   Pays-Bas   Amsterdam 10/07/2021
2. Rodrigo Marta Ailier 20 4 0 0 0   Pologne   Gdynia 11/02/2023
Vincent Pinto Ailier 20 4 0 0 0   Pologne   Gdynia 11/02/2023
3. Nuno Garvão de Carvalho Ailier 15 3 0 0 0   Espagne   Ibiza 21/03/2004
Gonçalo Malheiro Demi d'ouverture 21 3 3 0 0 Barbarians   Lisbonne 10/06/2004
Gonçalo Foro Ailier 15 3 0 0 0   Allemagne   Heusenstamm 27/02/2010
Caetano Castelo Branco Ailier 15 3 0 0 0   République tchèque   Caldas da Rainha 23/03/2019
Antonio Vidinha Arrière 15 3 0 0 0   République tchèque   Caldas da Rainha 23/03/2019
Rodrigo Marta Ailier 15 3 0 0 0   Pays-Bas   Amsterdam 10/07/2021
Mike Tadjer Talonneur 15 3 0 0 0   Kenya   Dubaï 12/11/2022

Au .

Records de matches en tant que capitaine

modifier
# Joueurs Positions Périodes Matches Victoires Défaites Nuls % Pts Essais Transformations Pénalités Drops
1. João Correia Talonneur 2008-2014 35 10 23 2 28.57 10 2 0 0 0
2. Tomás Appleton Centre 2019- 28 16 10 2 57.14 45 9 0 0 0
3. Vasco Uva Troisième ligne aile 2006-2015 20 5 13 2 30.00 20 4 0 0 0
4. Francisco Pinto Magalhães Demi de mêlée 2015-2017 12 6 6 0 50.00 15 3 0 0 0
5. Luís Pissarra Demi de mêlée 2003-2005 10 9 1 0 90.00 0 0 0 0 0
6. Rohan Hoffmann Demi d'ouverture 2002 7 3 4 0 42.85 49 3 5 8 0
Gonçalo Uva Deuxième ligne 2007-2014 7 2 5 0 28.57 5 1 0 0 0

Au .

Liste des joueurs sélectionnés lors de la Coupe du Monde 2007

modifier

La liste suivante indique les 30 joueurs retenus pour disputer la coupe du monde 2007. André Da Silva, Gonçalo Uva et David Penalva disputent le championnat de France.

effectif de l'équipe du Portugal[12]
Entraîneur Tomaz Morais
Avants Pilier Joaquim Ferreira, Cristian Spachuk, Rui Cordeiro, André Da Silva, Juan Murré
Talonneur João Correia, Duarte Figueiredo
Deuxième ligne Marcello D'Orey, Gonçalo Uva, David Penalva
Troisième ligne aile João Uva, Juan Severino, Tiago Girão, Paulo Murinello
Troisième ligne centre Vasco Uva (cap.), Diogo Coutinho
Arrières Demi de mêlée Luís Pissarra, José Pinto
Demi d'ouverture Duarte Cardoso Pinto, Pedro Cabral (en), Gonçalo Malheiro
Centre Diogo Mateus, Miguel Portela de Morais
Ailier Frederico Sousa, Pedro Carvalho, Diogo Gama, David Mateus, Gonçalo Foro
Arrière António Aguilar, Pedro Leal

Joueurs actuels

modifier

Le , le Portugal dévoile sa liste de 33 joueurs sélectionnés pour la Coupe du monde 2023, dix-sept joueurs évoluent en France[13].

Nom Naissance Club Année de
1re sélection
Pilier
Anthony Alvès (35 ans)   Stade Montois 2010
Francisco Bruno (29 ans)   GD Direito 2016
David Costa (25 ans)   GD Direito 2019
Francisco Fernandes (38 ans)   AS Béziers 2010
Diogo Ferreira (27 ans)   US Dax 2017
António Machado Santos (26 ans)   CF Belenenses 2023
Talonneur
Lionel Campergue (26 ans)   RC bassin d'Arcachon 2011
Duarte Diniz (28 ans)   GD Direito 2015
Mike Tadjer (35 ans)   USA Perpignan 2012
Deuxième ligne
Martim Belo (23 ans)   GDS Cascais 2022
Steevy Cerqueira (30 ans)   SO Chambéry 2022
José Madeira (23 ans)   FC Grenoble 2019
Duarte Torgal (26 ans)   GD Direito 2019
Troisième ligne
Thibault de Freitas (32 ans)   CM Floirac Rugby 2015
João Granate (27 ans)   GD Direito 2017
Nicolas Martins (25 ans)   SA XV Charente 2022
Manuel Picão (27 ans)   GD Direito 2017
Rafael Simões (33 ans)   CDUL 2013
David Wallis (27 ans)   CF Belenenses 2018
Arrières
modifier
Nom Naissance Club Année de
1re sélection
Demi de mêlée
João Belo (28 ans)   CDUL 2016
Pedro Lucas (23 ans)   IS Técnico 2020
Samuel Marques (35 ans)   AS Béziers 2012
Demi d'ouverture
Joris Moura (24 ans)   Valence Romans DR 2023
Jerónimo Portela (23 ans)   GD Direito 2019
Centre
Tomás Appleton (30 ans)   CDUL 2014
Pedro Bettencourt (29 ans)   Oyonnax Rugby 2013
José Lima (32 ans)   RC Narbonne 2010
Ailier
Rodrigo Marta (24 ans)   Colomiers rugby 2018
Vincent Pinto (25 ans)   Colomiers rugby 2022
Raffaele Storti (23 ans)   AS Béziers 2019
Arrière
Simão Bento (23 ans)   Stade Montois 2019
Manuel Cardoso Pinto (26 ans)   AEIS Agronomia 2017
Nuno Sousa Guedes (29 ans)   CDUP 2016

Entraîneurs

modifier
Nom Période Matches Victoires nuls Défaites Pourcentage de victoires
  Andrew Cushing 1992-1994 12 2 0 10 17%
  João Paulo Bessa 1994-1999 25 12 1 12 50%
  Evan Crawford 1999-2001 11 3 0 8 27%
  Tomaz Morais 2001-2010 76 33 4 39 46%
  Errol Brain 2010-2013 26 9 1 16 37%
  Frederico Sousa 2013-2014 8 2 0 6 25%
  João Luís Pinto 2014-2015 7 2 0 5 29%
  Olivier Baragnon 2015-2016 3 1 0 2 33%
  Ian Smith 2016-2016 5 0 0 5 0%
  Martim Aguiar 2016-2019 23 18 0 5 78%
  Patrice Lagisquet 2019-2023 37 18 3 16 48,65%
  Sébastien Bertrank 2023 0 0 0 0 -

Notes et références

modifier
  1. a b et c « "L'objectif c'est la Coupe du monde 2023 en France" pour Patrice Lagisquet et le Portugal », sur ici, par France Bleu et France 3, (consulté le )
  2. a et b « Coupe du monde 2023 - L'Espagne disqualifiée du Mondial en France ! », sur rugbyrama.fr, (consulté le )
  3. « Rugby. Portugal, Etats-Unis, Kenya ou Hong Kong, qui pour le dernier billet pour le Mondial 2023 », sur ledauphine.com (consulté le ).
  4. « Coupe du monde 2023 - Les États-Unis et le Portugal marquent des points précieux pour la qualification au Mondial », sur rugbyrama.fr, (consulté le ).
  5. « Coupe du monde de rugby 2023. Portugal-Kenya fut un carnage, les États-Unis à un match du Mondial », sur actu.fr (consulté le ).
  6. a et b « Le Portugal dernier pays qualifié pour la Coupe du monde 2023 », sur lequipe.fr (consulté le ).
  7. (en) « Poules | Coupe du Monde de Rugby 2023 », sur rugbyworldcup.com (consulté le ).
  8. Nicolas Dendri, « Coupe du monde 2023. Le Portugal crée la sensation contre les Fidji », sur actu.fr, (consulté le ).
  9. « Classement Hommes World Rugby », sur World Rugby (consulté le )
  10. (pt) « FPR aceita renúncia de Sebastien Bertrank ao cargo de Seleccionador », sur fpr.pt, (consulté le ).
  11. « Daniel Hourcade, entraîneur par intérim du Portugal », sur www.rugbypass.com, (consulté le )
  12. Équipe du Portugal pour CM 2007, infordesporto.sapo.pt
  13. « Coupe du Monde de rugby : le Portugal comme à la maison », sur ici, par France Bleu et France 3, (consulté le )

Liens externes

modifier

Sur les autres projets Wikimedia :