Équipe de Russie de rugby à XV

Description de l'image Logo Регби России 2020.png.
Surnom Les Ours
Stade Sochi Central Stadium (10 200 places)
maillot ff0000 maillot ff0000 maillot ff0000
short 0000ff
bas FF0000
maillot 0000ff maillot 0000ff maillot 0000ff
short 0000FF
bas FF0000
Entrée au Board 1990
Sélectionneur Lyn Jones
Capitaine Vassili Artemiev
Record de sélections Iouri Kouchnariov (115)
Record de points Iouri Kouchnariov (784)
Record d’essais Vassili Artemiev (29)
Premier match officiel
6 juin 1992
Barbarians.png Barbarians 23 - 27 Russie Drapeau : Russie

Plus large victoire

Drapeau : Danemark Danemark 7 - 104 Russie Drapeau : Russie

Plus large défaite

Drapeau : Russie Russie 3 - 75 Japon Drapeau : Japon

Coupe du monde  
· Phases finales 2/9
· Meilleur résultat 5e de poule (2011, 2019)

L'équipe de Russie de rugby à XV est l'équipe qui représente la Russie dans les compétitions majeures de rugby à XV ; d'autres équipes représentent la Russie dans des compétitions internationales de rugby à XV : l'équipe "A" qui est une équipe réserve de l'équipe fanion, l'équipe des moins de 20 ans ou encore l'équipe féminine. Elle rassemble les meilleurs joueurs de Russie sous le patronage de la Fédération de l'Union Soviétique de rugby (1936-1992), puis de la Fédération russe de rugby depuis 1992. Au 9 mars 2020, elle occupe la vingtième place au classement des équipes nationales de rugby[1].

HistoireModifier

Le , la Russie termine à la seconde place du Championnat européen des nations, avec sept victoires (42-15 et 38-20 contre l'Espagne, 18-14 et 14-10 contre le Portugal, 53-0 et 48-11 contre l'Allemagne, 28-19 en Roumanie). Elle se qualifie de manière historique pour la phase finale de la Coupe du monde 2011, une grande première pour cette nation.

Après seulement deux victoires à la phase aller du Championnat européen des nations, les Russes débutent leur périple en coupe du monde avec une petite défaite face aux États-Unis sur le score de 6-13, arrachant un point de bonus défensif dès le premier match de leur histoire dans la compétition suprême. Par la suite, la Russie, de manière logique, se fait battre par l'Italie (53-17), l'Irlande (62-12) et l'Australie (68-22). Toutefois, menés 47 à 5 par l'Australie à la mi-temps du dernier match, les Russes ne perdent la seconde mi-temps que 21 à 17 contre cette équipe championne du monde en 1991 et 1999. La Russie quitte la coupe du monde en marquant tout de même huit essais contre trois grandes équipes du rugby mondial : trois contre l'Italie, deux contre l'Irlande, trois contre l'Australie. Après cette aventure, l'équipe de Russie est classée à la 20e place au classement IRB du 19/12/2011.

En mars 2012, la Russie finit quatrième du Championnat européen des nations avec cinq victoires (deux contre l'Ukraine, deux contre l'Espagne, une au Portugal) et cinq défaites. En février 2013, elle entre dans le Championnat européen des nations de rugby à XV 2012-2014 avec une victoire 13-9 contre l'Espagne. S'ensuivent deux défaites en Roumanie (29-14) et contre la Géorgie (9-23), puis deux victoires au Portugal (23-31) et contre la Belgique (43-32). À la phase retour, la Russie bat toujours l'Espagne (28-25), le Portugal (34-18), la Belgique (34-20) ; mais s'incline lourdement encore contre les leaders géorgien (36-10) et roumain (34-3). Troisième du championnat, elle se qualifie pour les barrages pour la coupe du monde de rugby à XV 2015. Les Russes remportent leur premier barrage contre le Zimbabwe (23-15) et accèdent à l'ultime face-à-face contre l'Uruguay. Au match aller, les Ours l'emportent par la plus petite marge (22-21). Mais au match retour, les Teros uruguayens prennent le dessus en seconde période, pour s'imposer 36-27. Défaits sur un score cumulé de 57 à 49, les Russes voient une seconde participation d'affilée au tournoi suprême leur échapper.

PalmarèsModifier

Parcours en Coupe du monde
Édition Bilan
Coupe du monde de rugby 1987 non qualifiée
Coupe du monde de rugby 1991 non qualifiée
Coupe du monde de rugby 1995 non qualifiée
Coupe du monde de rugby 1999 non qualifiée
Coupe du monde de rugby 2003 non qualifiée
Coupe du monde de rugby 2007 non qualifiée
Coupe du monde de rugby 2011 qualifiée
Coupe du monde de rugby 2015 non qualifiée
Coupe du monde de rugby 2019 qualifiée

Joueurs emblématiquesModifier

 
Rencontre entre la Géorgie et la Russie, le 24 mars 2007.

Équipe actuelleModifier

AvantsModifier

Joueur Poste Club
Sergueï Tchernychiov Talonneur   Slava Moscou
Evgueni Matveïev   VVA Podmoskovye
Stanislav Selski   Enisey-STM
Azamat Bitiev Pilier   Krasny Yar
Kirill Gotovtsev   Krasny Yar
Valeri Morozov   Sale Sharks
Vladimir Podrezov   VVA Podmoskovye
Andreï Polivalov   VVA Podmoskovye
Evgueni Ielguine Deuxième ligne   Enisey-STM
Bogdan Fedotko   Krasny Yar
Andreï Garbouzov   Krasny Yar
Andreï Ostrikov   Grenoble
Taguir Gadjiev Troisième ligne centre ou aile   RC Kuban
Victor Gressev   Krasny Yar
Roman Khodine   RC Kuban
Anton Sytchiov   Novokouznetsk Rugby
Nikita Vaviline   Slava Moscou
Vitali Jivatov   VVA Podmoskovye

ArrièresModifier

Joueur Poste Club
Vassili Dorofeïev Demi de mêlée   Krasny Yar
Dmitri Perov   VVA Podmoskovye
Ramil Gaïssine Demi d'ouverture   Enisey-STM
Iouri Kouchnariov   Krasny Yar
Sergueï Ianiouchkine   Lokomotiv Penza
Igor Galinovski Centre   Krasny Yar
Dmitri Guerassimov   Enisey-STM
Vladimir Ostroouchko   RC Kuban
German Davydov Ailier   VVA Podmoskovye
Kirill Golosnitski   Krasny Yar
Denis Simplikevitch   Enisey-STM
Vladislav Sozonov   VVA Podmoskovye
Vassili Artemiev Arrière   Enisey-STM

Notes et référencesModifier

  1. (en) IRB World Rankings, sur irb.com

AnnexesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexesModifier

Liens externesModifier