Ouvrir le menu principal
Drapeau : France Équipe de France
Écusson de l' Équipe de France
Généralités
Confédération UEFA
Emblème Le coq gaulois
Surnom Les Bleus, Les Tricolores
Stade principal Stade de France
Classement FIFA 2e
Personnalités
Sélectionneur Drapeau : France Aimé Jacquet, Drapeau : France Roger Lemerre
Rencontres officielles historiques
Premier match France Drapeau : France 1 – 0 Drapeau : Espagne Espagne ()
Plus large victoire France Drapeau : France 4 – 0 Drapeau : Arabie saoudite Arabie saoudite ()

Cet article traite de l'année 1998 de l'Équipe de France de football.

  • L'équipe de France remporte la Coupe du monde de football 1998 à domicile.
  • Décevants lors de leurs matchs préparatoires, les Bleus sont entourés d'un certain scepticisme au moment d'aborder la Coupe du monde, et la contestation médiatique autour du sélectionneur national Aimé Jacquet est à son comble. Mais la France ne va pas passer à côté de son rendez-vous. Après un premier tour rondement mené, les Bleus se défont dans la douleur du Paraguay, de l'Italie et de la Croatie, avant de finir en apothéose contre le Brésil.
  • Devenu héros national après avoir été tant contesté, Aimé Jacquet quitte ses fonctions de sélectionneur au soir de la finale. Il est remplacé par son adjoint Roger Lemerre, qui conduit donc l'équipe de France dans les premiers matchs des éliminatoires pour l'Euro 2000. On notera notamment en fin d'année la première victoire de l'histoire des Bleus en terre russe.

Sommaire

Les matchesModifier

Date Stade Adversaire Score Comp Buteurs français
28 janvier 1998 Stade de France
Saint-Denis, France
  Espagne V 1-0 A Zidane (20e)
25 février 1998 Stade Vélodrome
Marseille, France
  Norvège N 3-3 A Blanc (23e), Zidane (27e), Desailly (90e)
25 mars 1998 Stade du Dynamo
Moscou, Russie
  Russie D 0-1 A -
22 avril 1998 Råsunda
Stockholm, Suède
  Suède N 0-0 A -
27 mai 1998 Stade Mohamed V
Casablanca, Maroc
  Belgique V 1-0 A Zidane (63e)
29 mai 1998 Stade Mohamed V
Casablanca, Maroc
  Maroc N 2-2
(6-5 tab)
A Blanc (23e), Djorkaeff (73e)
5 juin 1998 Olympiastadion
Helsinki, Finlande
  Finlande V 0-1 A Trezeguet (84e)
12 juin 1998 Stade Vélodrome
Marseille, France
  Afrique du Sud V 3-0 CM (1er tour) Dugarry (35e), Issa (csc 80e), Henry (90e)
18 juin 1998 Stade de France
Saint-Denis, France
  Arabie saoudite V 4-0 CM (1er tour) Henry (36e et 77e), Trezeguet (68e), Lizarazu (85e)
24 juin 1998 Stade de Gerland
Lyon, France
  Danemark V 2-1 CM (1er tour) Djorkaeff (13e), Petit (56e)
28 juin 1998 Stade Félix-Bollaert
Lens, France
  Paraguay V 1-0 (beo) CM (1/8 de finale) Blanc (114e)
3 juillet 1998 Stade de France
Saint-Denis, France
  Italie N 0-0
(4-3 tab)
CM (1/4 de finale) -
8 juillet 1998 Stade de France
Saint-Denis, France
  Croatie V 2-1 CM (1/2 finale) Thuram (47e et 70e)
12 juillet 1998 Stade de France
Saint-Denis, France
  Brésil V 3-0 CM (Finale) Zidane (27e et 45e+1), Petit (90e+3)
19 août 1998 Ernst Happel Stadion
Vienne, Autriche
  Autriche N 2-2 A Laslandes (16e), Boghossian (84e)
5 septembre 1998 Laugardalsvöllur
Reykjavik, Islande
  Islande N 1-1 QCE Dugarry (36e)
10 octobre 1998 Stade Loujniki
Moscou, Russie
  Russie V 2-3 QCE Anelka (13e), Pirès (29e), Boghossian (81e)
14 octobre 1998 Stade de France
Saint-Denis, France
  Andorre V 2-0 QCE Candela (53e), Djorkaeff (59e)

A: match amical. CM: match de la Coupe du monde 1998. QCE: match qualificatif pour l'Euro 2000

Les joueursModifier

Joueurs                                    
Gardiens de but
Fabien Barthez 90 90 90 90 90 90 90 114 120 90 90 90
Lionel Charbonnier
Lionel Letizi 90
Bernard Lama 90 90 90 90 90
Défenseurs
Lilian Thuram 90 90 90 90 90 69 90 90 114 120 90     90 90 90 90
Marcel Desailly 90 90   90 90 90 90 90 90   114 120 90 68   90
Laurent Blanc 90 90   90 90 90   90 90 90   114   120 74   90 90
Frank Lebœuf r0 90 90 90 r14 90 79 90 90
Vincent Candela r28 r45 90 90 r45 90  
Bixente Lizarazu 90 90 90 90 90     114 120 90 90 45 90 90 90
Frédéric Déhu r45
Alain Goma r11
Milieux
Youri Djorkaeff 90 90 90 r45 45 r27   90 82 r32 90   114 120 76 75 r45 90 54 83  
Didier Deschamps 62   90   45   68   90   45 90 90     90   114   120     90   90     45   90 90 90
Alain Boghossian 90 90 r45 90 r18 90 r26 r43 r33 90   r45   r7
Zinédine Zidane 90   62   45 90   63 89 90   71   120 90 90     45 90 90 90
Robert Pirès r28 90 r17 r45 62 r13 r1 r13 71 r48 r25 90 90   r21
Ibrahim Ba 62
Claude Makélélé r28
Christian Karembeu 62 90 90 r21 90 90 65 31 57   90 90
Sabri Lamouchi 73 90
Emmanuel Petit 45 90 90 72   64   70 120 90 90   45
Patrick Vieira r22 r45 90   r15 r66
Martin Djetou 90
Attaquants
Stéphane Guivarc'h 74 62 90 90 75 26 r5 r36 65   69 66
Bernard Diomède 90 90 90 77 r13 58 90   77
David Trezeguet r16 r28 r22 r20 r15   r8 r60   85 114 r55 r21 69
Marc Keller r28
Christophe Dugarry 45 r45 70 77 r64   30 r23 67   69
Nicolas Anelka 68 88   r21
Thierry Henry r28 90 90   77     r19 65 r55 r59 65 r23
Lilian Laslandes 82   90
Tony Vairelles 90 r2 90
Florian Maurice r8

France - EspagneModifier

France - Espagne
 
Contexte
Compétition Match amical
Date
Stade Stade de France
Lieu Saint-Denis, France
Résultat
  France 1-0   Espagne
Mi-temps (1-0) 0
Acteurs majeurs
Buteur(s)   20e   Zinédine Zidane

Le match de football France - Espagne du à Paris désigne une rencontre amicale de football opposant l'équipe de France à l'équipe d'Espagne dans le cadre de l'inauguration du stade de France par le président de la république Jacques Chirac.

Un événement historiqueModifier

Cet événement est qualifié d'historique le soir du match en direct du journal de 20 heures de France 2[1], ce grand stade, selon Daniel Bilalian, conférant à la France un stade digne de son football.

Feuille de matchModifier

Évolution du scoreModifier

  •   France 1-0   Espagne : Zidane (20e), après un tir de Djorkaeff repoussé sur le poteau par Zubizarreta, Zinedine Zidane reprend le ballon de l'intérieur du droit et inscrit, à la vingtième minute, le premier but de l'histoire du stade.

DéclarationsModifier

Aimé Jacquet (entraineur de l'équipe de France) :

« Nous sommes très satisfaits. Le rendez-vous a été bien réussi. Mais ce n'est que le début d'une aventure. »

« Nous nous sommes fixés un objectif tellement immense que nous sommes conscients qu'il y a encore beaucoup à faire. Il va falloir travailler et nous bonifier dans certains domaines comme la tactique. Car dans le football moderne tout est une question de tactique. »

« Nous avons tiré les fruits de 18 mois de travail. Tout le monde ne l'a peut-être pas vu mais les matches précédents, l'an passé, servaient à préparer cette échéance, et les autres. »

« Nous ne pouvons pas aborder la Coupe du monde sans posséder plusieurs solutions de rechange. Une équipe qui ne dispose que d'une seule façon de jouer ne peut pas aller loin. »

« Je veux qu'il y ait une très grande implication et une très grande motivation de mes garçons, car le moment venu, je veux pouvoir choisir les 22 meilleurs joueurs français mais aussi du monde. »

Zinédine Zidane (France) :

« Je suis conscient d'avoir marqué un but historique ce soir au Stade de France. Ce stade est fabuleux. Nous étions tous très motivés. On avait besoin d'un match comme cela avec un public qui nous soutienne. Je crois que malgré les conditions atmosphériques très difficiles, le public a assisté à un bon match de la part des deux équipes. Mais la Coupe du monde est encore loin et nous avons encore des progrès à effectuer. »

Notes et référencesModifier