Frank Lebœuf

footballeur français

Frank Lebœuf
Image illustrative de l’article Frank Lebœuf
Frank Lebœuf en 2011.
Biographie
Nom Frank Alain James Lebœuf
Nationalité Française
Naissance (54 ans)
Marseille (France)
Taille 1,85 m (6 1)
Période pro. 1989-2005
Poste Défenseur central
Parcours senior1
AnnéesClub 0M.0(B.)
1984-1986 Sporting Toulon Var B012 0(0)
1986 Hyères FC014 0(3)
1987-1988 CS Meaux039 0(3)
1988-1990 Stade lavallois072 (11)
1990-1996 RC Strasbourg220 (54)
1996-2001 Chelsea FC204 (24)
2001-2003 Olympique de Marseille056 0(6)
2003-2004 Al Sadd017 0(6)
2004-2005 Al Wakrah010 0(2)
Total644 (109)
Sélections en équipe nationale2
AnnéesÉquipe 0M.0(B.)
1993-1995 France A'007 0(1)
1995-2002 France050 0(4)
Équipes entraînées
AnnéesÉquipe Stats
2007 Hollywood United (en)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels (amicaux validés par la FIFA compris).
Dernière mise à jour : 18 octobre 2021

Frank Lebœuf, né le à Marseille, est un footballeur international français évoluant au poste de défenseur central de 1984 à 2005.

Après des débuts professionnels au Stade lavallois, il rejoint le RC Strasbourg puis le Chelsea FC. Avec ce club, il remporte en 1998 la Coupe d'Europe des vainqueurs de coupe et la Supercoupe de l'UEFA ainsi que deux Coupe d'Angleterre en 1997 et 2000.

Il compte cinquante sélections pour quatre buts marqués avec l'équipe de France et gagne la Coupe du monde en 1998, le Championnat d'Europe des Nations en 2000 et la Coupe des confédérations en 2001.

Il est, depuis l'arrêt de sa carrière sportive, devenu acteur de théâtre et de cinéma.

Depuis la Coupe du monde 2006, il est régulièrement engagé comme consultant et commentateur dans des médias sportifs. D'abord sur M6, puis NT1 et Eurosport. Depuis 2013, on le retrouve sur les plateaux TV de RMC Sport et les émissions de radio sur la radio éponyme et sur ESPN où il est suivi par plus de 30 millions d'auditeurs dans le monde.

BiographieModifier

Enfance et formationModifier

Frank Lebœuf grandit à Saint-Cyr-sur-Mer, un village de Provence. Ses parents originaires de Normandie, possèdent une entreprise artisanale de plomberie chauffage. Son père, qui est entraîneur de l'équipe de jeunes du village, lui apprend le football dès sa jeunesse.

Il rejoint le centre de formation du SC Toulon. Le club, aux prises avec des difficultés financières, doit se débarrasser de plusieurs jeunes dont Frank Lebœuf. Après un essai infructueux à l'Olympique de Marseille, il joue en D3 au Hyères Football Club. Il veut pourtant toujours devenir joueur professionnel. Il prospecte et envoie même une annonce à France Football en 1985[1]. N'ayant pas réussi à rejoindre un club professionnel, il rejoint le club du CS Meaux en D3 en janvier 1987. Il est alors semi-professionnel, et travaille en parallèle comme VRP en vêtements de sports.

D'abord milieu de terrain, il passe libéro. Meaux échoue de peu à accéder en D2 lors de la saison 1986-1987. Pour accéder au monde professionnel, il envoie plusieurs cassettes vidéo de ses prestations aux clubs français et italiens. Auxerre et Créteil sont intéressés, mais c'est le Stade lavallois qui se montre le plus pressant, et lui offre un contrat stagiaire après un essai concluant[2].

Footballeur professionnelModifier

Il joue son premier match en Division 1 avec Laval en , sous la houlette de Michel Le Milinaire. Il indiquera plus tard que le coach lavallois lui a « fait gagner du temps, apporté force et confiance ». Arrivé stagiaire, il devient professionnel au bout de vingt matches, comme le stipulent les règlements. Libéro, il descend en D2 avec son équipe, qui rate d'un rien les barrages d'accession en 1990. Il accepte de rester une deuxième saison en D2 mais le Stade lavallois est en proie à des problèmes financiers et doit laisser échapper ses meilleurs joueurs. Avec ses 9 buts inscrits en seize matches, Frank Lebœuf est l'objet de toutes les convoitises à l'automne 1990. En octobre il est approché par le Paris Saint-Germain, qui propose 3 millions de francs. Le transfert est quasiment conclu mais le club parisien annule la transaction à la dernière minute et décide finalement d'engager Antoine Kombouaré, jugé plus sûr.

Le Stade lavallois le laisse partir un mois plus tard pour le RC Strasbourg, contre 3,4 millions de francs[3]. Au total il aura joué 72 matches et marqué 11 buts avec Laval. En 2002, les supporters lavallois l'éliront dans le onze du siècle du club mayennais[4].

Il se révèle au RC Strasbourg, qui accède à la D1 en 1992. Il est recruté en 1996 par le club anglais de Chelsea pour près de 3 M€. Il revient en France, à l'Olympique de Marseille, cinq ans plus tard avant de terminer sa carrière au Qatar de 2003 à 2005.

Durant la Coupe du monde 1998, alors qu'il semble parti pour ne disputer que la dernière rencontre de la phase de poule face au Danemark, le libéro londonien fait une autre apparition et pas des moindres. Lors de la finale, il doit remplacer Laurent Blanc, suspendu. Il s'acquitte parfaitement à sa tâche, coupant la route aux rares incursions brésiliennes. Sobre, précis et totalement concentré sur son sujet, il justifie la confiance d'Aimé Jacquet[5].

Il compte 50 sélections en équipe de France de football (pour 4 buts), avec laquelle il remporte la Coupe du monde 1998. Deux ans plus tard, il remporte l'Euro 2000 et la Coupe des confédérations 2001.

ConsultantModifier

Depuis sa retraite sportive, Lebœuf commente régulièrement les matchs de football à la télévision.

Pour la Coupe du monde 2006 en Allemagne puis l'Euro 2008 en Suisse et Autriche, M6 l'engage pour commenter les matchs aux côtés de Thierry Roland. Pour la Coupe du monde 2010 en Afrique du Sud, c'est TF1 qui l'engage en tant que consultant pour commenter des matchs en Afrique du Sud, aux côtés de Christophe Jammot.

En 2010, il anime sur Eurosport l'émission Tour d'Europe consacrée aux matchs de Qualifications de l'Euro 2012. Il est entouré de Guillaume Di Grazia[6] et de Jean-Luc Arribart. La même année, il fait partie de l'équipe des sportifs dans Koh-Lanta : Le Choc des héros notamment aux côtés de Frédérique Jossinet, Myriam Lamare, Taïg Khris, Gwendal Peizerat, Betty Lise et Djamel Bouras, opposé à sept anciens candidats de l'émission de télé-réalité. Doyen de l'ensemble des candidats, il est le deuxième aventurier éliminé de cette saison[7].

Fin 2011, il commente la Coupe du monde des clubs sur NT1. Il a aussi été consultant pour la chaine Neo Sports en Inde à Bombay en 2012 pour l'Euro 2012, avec une audience de 300 millions de téléspectateurs par soirée.

Depuis 2013, il est consultant sur RMC. Il intervient notamment une fois par semaine dans Luis attaque puis dans Team Duga et le Super Moscato Show. Durant la Coupe du monde de 2014, Estelle Denis et Denis Brogniart présentent Le Mag, de la coupe du monde aux côtés de Frank Lebœuf.

En , il devient consultant chaque dimanche dans l'émission Téléfoot aux côtés de Christian Jeanpierre et Frédéric Calenge. En , il quitte TF1 pour rejoindre SFR Sport 1[8]. Il est également consultant pour ESPN.

ComédienModifier

En 2004, il part à Los Angeles aux États-Unis, souhaitant se lancer dans le cinéma. Il suit notamment les cours du Lee Strasberg Institute de Los Angeles, dans un certain anonymat. En 2009-2010, il produit un film, Programmed, tourné en septembre 2010 à Los Angeles.

S'estimant « boudé » par le cinéma français, il déclare en 2014 « ne plus passer de casting » dans ce pays[9],[10].

En , il fait partie du casting du film Une merveilleuse histoire du temps aux côtés d'Eddie Redmayne et Felicity Jones[11],[12]. Il a aussi joué dans le film Alliés[13].

Style de jeuModifier

Frank Lebœuf s’épanouit dans le rôle de libéro où il exprime toutes ses qualités : placement, anticipation, relance et remontée de balle. Bon de la tête, précis et décisif dans ses interventions, Lebœuf est à l'aise dans un double rôle de dernier défenseur et premier contre-attaquant. Cette envie de se projeter vers l'avant lui fait sacrifier parfois la rigueur défensive et de l'énergie[14].

StatistiquesModifier

Détaillées par saisonModifier

Statistiques de Frank Lebœuf au 30 juin 2006[15]
Saison Club Championnat Coupe nationale Coupe de la Ligue Supercoupe Compétition(s)
continentale(s)
Supercoupe UEFA   France Total
Division M. B. M. B. M. B. M. B. Comp. M. B. M. B. M. B. M. B.
1984-1985   Toulon B Division 3 3 0 - - - - - - - - - - - - - 3 0
1985-1986   Toulon B Division 3 9 0 - - - - - - - - - - - - - 9 0
1986   Hyères FC Division 3 14 3 - - - - - - - - - - - - - 14 3
1987   CS Meaux Division 3 12 3 - - - - - - - - - - - - - 12 3
1987-1988   CS Meaux Division 3 27 0 - - - - - - - - - - - - - 27 0
1988-1989   Stade lavallois Division 1 21 0 1 0 - - - - - - - - - - - 22 0
1989-1990   Stade lavallois Division 2 32 2 2 0 - - - - - - - - - - - 34 2
1990   Stade lavallois Division 2 16 9 - - - - - - - - - - - - - 16 9
1991   RC Strasbourg Division 2 20 10 1 0 - - - - - - - - - - - 21 10
1991-1992   RC Strasbourg Division 2 36 10 - - - - - - - - - - - - - 36 10
1992-1993   RC Strasbourg Division 1 36 11 1 0 - - - - - - - - - - - 37 11
1993-1994   RC Strasbourg Division 1 36 6 1 0 - - - - - - - - - - - 37 6
1994-1995   RC Strasbourg Division 1 34 7 6 2 1 0 - - - - - - - - - 41 9
1995-1996   RC Strasbourg Division 1 35 4 3 1 - - - - CI+C3 5+5 2+1 - - 8 2 56 10
1996-1997   Chelsea FC Premier League 26 6 7 1 2 0 - - - - - - - 2 0 37 7
1997-1998   Chelsea FC Premier League 32 5 1 0 4 0 1 0 C2 9 1 - - 6 0 53 6
1998-1999   Chelsea FC Premier League 33 4 4 1 2 1 - - C2 6 1 1 0 6 1 52 8
1999-2000   Chelsea FC Premier League 28 2 4 1 - - - - C1 14 1 - - 8 0 54 4
2000-2001   Chelsea FC Premier League 25 0 2 0 - - 1 0 C3 2 0 - - 10 0 40 0
2001-2002   Olympique de Marseille Division 1 25 3 2 1 - - - - - - - - - 10 1 37 5
2002-2003   Olympique de Marseille Ligue 1 26 2 2 0 1 0 - - - - - - - - - 29 2
2003-2004   Al-Sadd SC Qatar Stars League 17 6 - - - - - - - - - - - - - 17 6
2004-2005   Al-Wakrah Qatar Stars League 10 2 - - - - - - - - - - - - - 10 2
Total sur la carrière 553 95 37 7 10 1 2 0 - 41 6 1 0 50 4 694 113

Buts internationauxModifier

Palmarès de joueurModifier

Équipe de France
Chelsea FC
RC Strasbourg
Al Sadd Doha

Distinctions personnelles et recordsModifier

Carrière de comédienModifier

CinémaModifier

ThéâtreModifier

TélévisionModifier

Vie privéeModifier

Frank est marié à Chrislaure et a deux enfants d'un précédent mariage, Jade (née le ) et Hugo. Il vit entre les États-Unis à Los Angeles et la France à Paris. Il est résident français sous fiscalité française [réf. nécessaire]. Il est colistier pour les élections municipales de 2020 à Suresnes sur la liste divers droite de Yohann Corvis.

Il est le cousin de Philippe Lebœuf, meilleur hôtelier du monde en 2018[17].

Ami de Marc Keller, ancien coéquipier, il se proclame supporter du RC Strasbourg et souhaite publiquement vouloir apporter son aide[18]. Il raconte que ses meilleures années ont été celles passées à Strasbourg, et qu'il est « tombé amoureux de cette région »[19].

Notes et référencesModifier

  1. Joueur, 18 ans, 1,83 m, 72 kg, milieu de terrain, disponible, évoluant en troisième division, cherche place de stagiaire pro en première ou deuxième division.
  2. Valentine Rousseau, « Meaux : le comédien Frank Lebœuf se souvient de ses débuts de footballeur meldois »  , sur leparisien.fr, (consulté le )
  3. Xavier Morand, « Laval : objectif barrages », Foot, hebdomadaire de la FFF, no 37,‎ , p. 3
  4. « Infos centenaire : Les 22 joueurs du siècle »  , sur stade-lavallois.com, (consulté le )
  5. « Champions du monde : Frank Lebœuf », Onze Mondial, no 115,‎ , p. 21 (ISSN 0995-6921)
  6. Lebœuf sur Eurosport à la rentrée 2010
  7. Koh Lanta : Lebœuf, deux petits tours et puis s'en va sur le site metrofrance.com
  8. Kevin Boucher, « Frank Lebœuf quitte TF1 et rejoint SFR Sport » sur PureMédias, 8 juillet 2016
  9. Un dernier mot : J'ai marqué Serena Williams à la culotte, VSD, 6 novembre 2014, no1941
  10. Frank Lebœuf au théâtre : Dépression, souvenirs d'Hollywood, l'ex-Bleu dit tout, sur purepeople.com, PureMédias, 6 novembre 2014, consulté le 26 mai 2015
  11. « Une merveilleuse histoire du temps » : Frank Lebœuf ira-t-il aux Oscars ?, sur francesoir.fr, France soir, 20 janvier 2015, consulté le 26 mai 2015
  12. Frank Lebœuf : sa nouvelle vie à Hollywood, sur lefigaro.fr, Mathilde Bergon, Le Figaro, 18 août 2014, consulté le 26 mai 2015
  13. AlloCine, « Casting de Alliés » (consulté le )
  14. « Portrait, les hommes d'Aimé : Frank Lebœuf », Onze Mondial, no 113,‎ , p. 33 (ISSN 0995-6921)
  15. « Fiche de Frank Lebœuf », sur footballdatabase.eu
  16. « Libération : 23 Légions d'honneur à l'Élysée Jacques Chirac a reçu hier Aimé Jacquet et l'équipe de France », sur liberation.fr
  17. « Le Mandarin vosgien »  , sur vosgesmatin.fr, (consulté le )
  18. « Frank Lebœuf à propos du Racing : "s'ils ont besoin de moi, je suis là" », sur France 3 Grand Est (consulté le ).
  19. Jean-François Frey, « En vidéo », sur Lalsace.fr, L'Alsace, (consulté le ).

AnnexesModifier

BibliographieModifier

Articles connexesModifier

Philippe Leboeuf, son cousin est élu meilleur hôtelier du monde en 2018.

Liens externesModifier