Ouvrir le menu principal

Lilian Laslandes

footballeur français

Lilian Laslandes
Image illustrative de l’article Lilian Laslandes
Biographie
Nationalité Drapeau : France Français
Naissance (48 ans)
Lieu Bordeaux (Gironde)
Taille 1,86 m (6 1)
Poste Attaquant
Parcours professionnel1
SaisonsClub 0M.0(B.)
1991-1992Drapeau : France AS Saint-Seurin033 (10)[1]
1992-1997Drapeau : France AJ Auxerre145 (49)
1997-2001Drapeau : France Girondins de Bordeaux154 (57)
2001-2002Drapeau : Angleterre Sunderland AFC013 0(1)
2002 Drapeau : Allemagne FC Cologne007 0(0)
2002-2003Drapeau : France SC Bastia032 0(8)
2003-2004Drapeau : France OGC Nice038 (10)
2004-2008Drapeau : France Girondins de Bordeaux072 (13)
2007-2008 Drapeau : France OGC Nice044 0(5)
Sélections en équipe nationale2
AnnéesÉquipe 0M.0(B.)
2000 Drapeau : France France A'001 0(0)
1997-1999Drapeau : France France007 0(3)[2]
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.

Lilian Laslandes, né le à Pauillac (Gironde) , est un footballeur professionnel français et actuel handballeur aux Girondins de Bordeaux HBC ainsi qu’entraineur dans un club amateur de R3 en Gironde, Médoc Côte d’Argent. Il a joué 407 matchs de Ligue 1 et a marqué 126 buts.

D'autre part, il est directeur sportif des jeunes au Stade Bordelais Football depuis la saison 2013/2014 pour les U7 à U17.

BiographieModifier

Les débuts et l'ascension à AuxerreModifier

Lilian Laslandes fait ses premiers pas de footballeur en foulant pendant longtemps les pelouses des clubs amateurs de la Gironde sous les maillots de Pauillac puis Mérignac. En 1991, Saint-Seurin, petit club de Division 2, lui donne sa chance de faire ses preuves dans le monde professionnel. Il la saisit puisqu'il achève la saison avec un total de dix réalisations pour son compte personnel, qui attisent les convoitises de quelques clubs de l'élite. Bien qu'approché par les Girondins de Bordeaux, son club de cœur, il choisit finalement l'AJ Auxerre. Il joue son premier match de Division 1 le 8 août 1992 au Stade Félix-Bollaert contre le RC Lens, et conclut la saison avec un total de neuf réalisations pour seulement dix-neuf rencontres disputées.

Il joue la Ligue des champions avec l'AJA lors de la saison 1996-1997. Il est l'auteur d'un retourné acrobatique en quart de finale lors du match contre le Borussia Dortmund. Mais le but, suivant ce geste technique, sera refusé pour "jeu dangereux".

Il reste dans le club bourguignon durant cinq saisons, remporte un championnat en 1996 et deux Coupes de France en 1994 et 1996. Excellent joueur de pivot et doté d'un très bon jeu de tête, il est pourtant victime des sifflets du stade de l'Abbé-Deschamps, qui critique son manque de technique et sa maladresse. Très sévère pour un joueur qui a trouvé le chemin des filets à quarante-neuf reprises au total.

La confirmation à BordeauxModifier

Après son expérience Auxerroise, Lilian Laslandes signe en 1997 un contrat pour rejoindre les Girondins de Bordeaux ; il y reste quatre années couronnées là encore de nombreux buts et d'un nouveau titre de champion de France en 1999, arraché in-extremis aux dépens de l'Olympique de Marseille. Il forme alors avec son compère Sylvain Wiltord un duo d'attaque redoutable. C'est lors de cette période qu'il est sélectionné sept fois en équipe de France. La première sélection a lieu le 12 octobre 1997 au stade Geoffroy-Guichard de Saint-Étienne à l'occasion du match amical opposant la France à l'Écosse et sera remplacé à la 71ème minute.

L'exil raté et le retour en FranceModifier

Après une dernière saison difficile, il part à Sunderland en Angleterre (transfert de 6,1 M€). Venu remplacer le buteur vedette Niall Quinn, il connaît un échec cuisant en n'y inscrivant qu'un seul but en coupe durant les six mois qu'il y reste. Au mercato, il est prêté au FC Cologne en Allemagne mais là encore, il ne s'y impose pas.

Il revient en France au SC Bastia et, associé à l'international français Florian Maurice en attaque, il retrouve la confiance du buteur. L'année d'après, il défend les couleurs de l'OGC Nice, club avec lequel il réussit dix buts. Par la suite, il retourne aux Girondins de Bordeaux afin d'apporter son expérience à une équipe relativement jeune. Le temps d'inscrire neuf nouveaux buts en deux saisons et demi et Lilian fait le chemin inverse en janvier 2007. Ainsi, il est prêté à l'OGC Nice, dont il contribue grandement à assurer le maintien[3].

En cette saison 2007-2008, Lilian Laslandes a inscrit deux buts, un face au Paris SG sur un centre de David Hellebuyck, puis dans la foulée à Monaco où il égalise durant les arrêts de jeu sur un ciseau aux dix-huit mètres. Remis d'une petite lésion musculaire à la cuisse droite, Laslandes fait son retour sur les terrains le 23 février 2008 face à l'AJ Auxerre, son ancien club. Il dispute à cette occasion son 400e match parmi l'élite, ce qui en fait le troisième joueur en activité le plus expérimenté de la Ligue 1, derrière Grégory Coupet et Mickaël Landreau.

En septembre 2016, il joue dans l'équipe 1 du club Pointe du Médoc, Ligue d'Aquitaine, en Régional 3.

HandballModifier

Le 7 novembre 2008, il s'engage comme handballeur aux Girondins de Bordeaux HBC après son départ du club de football de l'OGC Nice.

Style du joueurModifier

Celui qu'on surnomma le "grand blond" fut un joueur athlétique, marqué par une hauteur d'épaules importante. Ses qualités de finisseur et de passeur (plus de 50 passes décisives en championnat selon l'hebdomadaire France Football, devant Vikash Dhorasoo et Yann Lachuer) firent le bonheur d'Auxerre et des Girondins de Bordeaux dont l'association avec Sylvain Wiltord les conduisirent au titre de champion de France en 1999. Joueur de fixation, puissant avant-centre, il était agressif et bénéficiait d'un bon jeu de tête ainsi que des deux pieds. Il compensait son manque de vitesse par un placement idéal.

PalmarèsModifier

En clubModifier

En Équipe de FranceModifier

  • 7 sélections et 3 buts entre 1997 et 1999
    • 12/10/1997 à Saint-Étienne : France 2 - 1 Écosse / titulaire
    • 19/08/1998 à Vienne : Autriche 2 - 2 France / un but inscrit à la 16e minute / titulaire
    • 05/09/1998 à Reykjavik : Islande 1 - 1 France / titulaire
    • 18/08/1999 à Belfast : Irlande du Nord 0 - 1 France / un but inscrit à la 57e minute / titulaire
    • 04/09/1999 à Kiev : Ukraine 0 - 0 France / rentre à la 52e minute
    • 08/09/1999 à Erevan : Arménie 2 - 3 France / un but inscrit à la 74e minute / titulaire
    • 09/10/1999 à Saint-Denis : France 3 - 2 Islande / titulaire
  • 1 sélection A' en 2000
    • 22/02/2000 à Waregem : Belgique A' 1 - 1 France A'

StatistiquesModifier

Statistiques individuelles[5]
Saison Club Pays Division Matchs Buts Coupe d'Europe Matchs Buts
1991 - 1992 AS Saint-Seurin   France Division 2 33 10
1992 - 1993 AJ Auxerre   France Division 1 19 9 C3 ? ?
1993 - 1994 AJ Auxerre   France Division 1 19 5 C3 ? ?
1994 - 1995 AJ Auxerre   France Division 1 26 11 C2 6 0
1995 - 1996 AJ Auxerre   France Division 1 34 12 C3 ? ?
1996 - 1997 AJ Auxerre   France Division 1 27 10 C1 5 1
1997 - 1998 Girondins de Bordeaux   France Division 1 33 14 C3 ? ?
1998 - 1999 Girondins de Bordeaux   France Ligue 1 33 15 C3 ? ?
1999 - 2000 Girondins de Bordeaux   France Ligue 1 31 14 C1 10 1
2000 - 2001 Girondins de Bordeaux   France Ligue 1 22 4 C3 8 3
2001 - janv. 2002 Sunderland   Angleterre Premier League 12 0
fèv. 2002 - 2002 FC Cologne   Allemagne Bundesliga 1 5 0
2002 - 2003 SC Bastia   France Ligue 1 30 8
2003 - 2004 OGC Nice   France Ligue 1 33 10
2004 - 2005 Girondins de Bordeaux   France Ligue 1 21 6
2005 - 2006 Girondins de Bordeaux   France Ligue 1 28 2
2006 - janv. 2007 Girondins de Bordeaux   France Ligue 1 11 1 C1 + C3 5 + 0 1 + 0
janv. 2007 - 2007 OGC Nice   France Ligue 1 16 3
2007 - 2008 OGC Nice   France Ligue 1 24 2
1991 - 2008 Total 457 136 Total 53 7
Bilan

Citations du joueurModifier

  • "Si un jour je me lève en rechignant pour aller m'entraîner, je me dirai peut-être qu'il est temps d'arrêter. Une autre hypothèse est qu'un jeune prenne ma place..."
  • "Je dure grâce à l'expérience collective que je vis et au plaisir de jouer. Si je devais être remplaçant, je dirais peut-être stop tout de suite."

RéférencesModifier

Liens externesModifier